Après Lavabit, c’est le service e-mail de Silent Circle qui ferme

Suivant l’action de Lavabit qui a fait cesser son service d’e-mails encryptés réputé avoir été utilisé par Snowden, Silent Circle arrête également Silent Mail.

Dans un billet de blog, Silent Circle affirme qu’il n’a pas encore reçu de requêtes similaires à celles probablement reçues par Lavabit mais préfère arrêter le service Silent Mail dès maintenant.

Les fermetures de Lavabit et de Silent Mail reflètent bien les problèmes existant aux Etats-Unis, liés au fameux U.S. Foreign Intelligence Surveillance Act qui permet à l’Etat et notement à la NSA de demander aux fournisseurs de service web de communiquer les informations confidentielles des utilisateurs.

Comme le moteur de recherche Duckduckgo qui ne conserve pas les données de recherche de ses utilisateurs, ces services cryptés sont perçus comme des défenseurs de la protection de la vie privée. Visiblement, Lavabit et Silent Mail préfèrent mettre la clé sous la porte, plutôt que de coopérer avec la NSA comme l’ont fait les services plus connus comme Google, Apple, Yahoo !, etc.

Dans le billet que le fondateur de Lavabit a laissé aux utilisateurs, celui-ci explique qu’il se battra pour avoir le droit de rouvrir son service tel qu’il a toujours été. Malheureusement, nous ne connaitrons pas les détails de la situation qui l’a obligé à arrêter Lavabit. Une loi l’interdit de communiquer de telles informations.

Par ailleurs, la « vie privée » et la protection des données seront certainement un nouveau marché. Pour ceux qui ne le savent pas, un service de messagerie instantanée comparable à Viber ou WhatsApp va être lancé par un co-fondateur de The Pirate Bay. Ce service avait été annoncé comme « La » messagerie anti-PRISM.

De son côté, Kim Dotcom compterait faire déménager Mega en Islande car la Nouvelle Zélande veut faire voter une loi qui permettrait un PRISM à la néozélandaise. Le conseil : si vous ne voulez pas qu’on fouine dans les dossiers de vos utilisateurs, veillez à bien choisir les pays qui vont abriter votre service.

Silent Circle est localisé aux Etats-Unis et plus précisément dans le Maryland. La compagnie fournie différents types de services encryptés. Si Silent Mail sera arrêté, les autres outils proposés comme Silent Phone ou Silent Circle continueront à fonctionner.

(Source)


3 commentaires

  1. C’est quand même incroyable que des sites dans ce genre ferme, alors que Facebook est toujours plus populaire, et que son cours de bourse est à son plus haut depuis son introduction. Toujours plus de controle, toujours moins de confidentialité.

  2. @Jean : je ne comprends pas ta comparaison ? l’essence même de Lavabit ou Silent Circle est la confidentialité maximum, à partir du moment ou cette confidentialité n’est plus assurée alors le service n’a plus lieu d’être, tout l’inverse de FB ou Google qui assurent une confidentialité « standard » sauf pour l’état qui peut mettre le nez où il veut.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
La NSA surveille 1.6 % du trafic internet mondial

Les Etats-Unis révèlent des documents montrant que la NSA ne surveille « que » 1.6 % du trafic internet global.

Fermer