Après les bloqueurs de publicités, place aux bloqueurs de bloqueurs de publicités ?

Des solutions qui permettraient d’afficher des publicités, même si l’internaute a installé un logiciel pour les bloquer.

Bureau ordinateur code développeur pixabay clavier laptop

L’émergence des technologies qui bloquent les publicités signe-t-elle la fin de la gratuité sur le web ? Dans quelques heures, Apple pourrait lancer la version stable d’iOS 9 ainsi qu’une version du navigateur Safari qui, par l’ajout d’extensions, pourra bloquer les publicités sur les pages web.

Et dans la même veine, l’entreprise Eyeo, qui propose le logiciel Adblock Plus, vient de lancer ses nouveaux navigateurs pour iOS et Android qui permettront aux utilisateurs de naviguer « en toute vitesse et sécurité, sans être dérangés par les publicités ».

Et si on bloquait Adblock ?

Actuellement, des entreprises travaillent déjà sur des technologies qui permettent de rendre les bloqueurs de publicités inefficaces. Et Sourcepoint en fait partie.

Cofondée par Ben Barokas, qui a aussi créé un service d’optimisation de publicités appelé Admeld (qu’il a revendu à Google), Sourcepoint est en quelques mots un bloqueur de bloqueurs de publicités.

Cité par le site VentureBeat, Ben Barokas explique que sa solution fonctionne de manière à ce que cela soit plus difficile pour les ad-blockers de distinguer les contenus des publicités.

Et si cette solution n’est pour le moment utilisée qu’avec certains partenaires, le cofondateur explique que Sourcepoint peut « restaurer toutes les publicités qui existent aujourd’hui ».

La solution peut restaurer la pub qui a été bloquée, en charger une nouvelle ou bien aider l’internaute à s’abonner à une offre payante sur le site, ce qui permet aussi de se débarrasser des publicités.

Le plus important est de comprendre que la majorité des services que vous consommez gratuitement (sans paywall) sur internet ne pourraient pas se financer sans la pub.

Et il y a quelques mois, une étude britannique avait même tenté d’estimer ce que ces services couteraient à un internaute sans la pub en ligne.

Mais d’un autre côté, il est aussi vrai que les éditeurs peuvent parfois abuser de la publicité et que les pages se chargent plus rapidement sans celles-ci.

Par exemple, selon Adblock, son logiciel permettrait de réduire de 25 % l’usage de la bande passante.

Donc, il est difficile de dire qui a raison. Par exemple, dans sa page de sensibilisation contre les cookies et les traceurs (qui servent à personnaliser les affichages de publicités), la CNIL explique que l’utilisation du logiciel AdBlock est un « dernier recours », dans la mesure où les publicités « participent au financement des sites notamment ceux qui proposent des services gratuits pour l’utilisateur ».

Sinon, il y a quelques heures, nous vous apprenions aussi que Google vient de trouver une parade pour contourner les blocages de publicités vidéo par Adblock sur YouTube.

Acheter ce produit


Nos dernières vidéos

  • HyperBlock

    ça n’est pas grave !
    nous sommes des milliers à développer des scripts pour bloquer les pubs.
    Dès qu’une méthode de blocage est éventée nous en inventons une autre.
    ça va leur coûter une fortune pour développer des contre mesures pour chaque méthode.
    Et c’est particulièrement prétentieux de leur part de se prétendre les plus forts.

    La ligne Maginot aussi était réputée inviolable ….

  • Bonjour. Pour contourner les bloqueurs de bloqueurs de publicité, il suffit de ne pas utiliser d’extension, mais plutôt de recourir à une méthode vieille de 22 ans qui s’avère simple, gratuite et diablement efficace : le fichier hosts. Je décris le mode d’emploi ici http://www.greenit.fr/article/.....cites-5528

  • Beunoit

    Je rejoins Frédéric :
    J’utilise http://someonewhocares.org/hosts/ et c’est très efficace ! Tellement efficace que ça bloque aussi les lien de google ads… Mais on peut commenter certaines parties du host si on le veut moins restrictif.
    Mais, pour moi, l’intérêt principal de ce fichier, c’est que c’est aussi une sorte d’anti-virus de premier niveau. Il protège efficacement contre les sites de phishing ou autres…
    Je retourne de temps en temps sur ce site pour recopier le fichier avec les dernières mises à jour et mon ordi est protégé, même sans anti-virus.

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Azendoo lève $1,5 million pour soutenir sa nouvelle stratégie

L'application de travail collaboratif Azendoo annonce aujourd'hui une levée de fonds de $1,5 million auprès des investisseurs Arnaud Vinciguerra, Thibault...

Fermer