Archos Titanium : quatre smartphones sous Jelly Bean 4.2.2

Archos a présenté en avril dernier sa première gamme de smartphone, les Titanium. Quelques mois plus tard, le constructeur français revient sur le devant de la scène avec quatre nouveaux terminaux proposés à un prix raisonnable. Très raisonnable même puisque le premier de la gamme est proposé sous la barre fatidique des 100€.

Archos a présenté ses nouveaux smartphones.Si les nouveaux Titanium proposés par Archos ne rivaliseront pas avec les derniers smartphones haut de gamme lancés par Samsung, Sony ou encore LG, ils devraient néanmoins contenter la plupart des mobinautes, et peut-être même attirer certains consommateurs puisqu’ils profitent d’un atout de taille, à savoir la présence d’un double port pour cartes SIM.

Leur fiche technique est relativement similaire. Ces quatre nouveaux terminaux embarquent ainsi un processeur double-coeur MediaTek 6572 cadencé à 1.3 Ghz et épaulé par 512 Mo de mémoire vive. L’espace de stockage est limité à 4 Go mais il sera possible de compter sur un port pour cartes micro SD. En dehors du WiFi, de la puce A-GPS et du Bluetooth, on trouve une caméra de 5 mégapixels à l’arrière de la coque accompagnée par un Flash LED, ainsi que la compatibilité avec les réseaux HSDPA et HDUPA.

C’est au niveau de leur écran et de leur batterie que ces mobiles se distinguent les uns des autres. L’Archos 40 Titanium profite ainsi d’un écran de 4 pouces capable d’afficher une résolution de 800×480 et d’une batterie de 1500 mAh. L’écran de l’Archos 45 Titanium monte pour sa part jusqu’à 4.5 pouces, avec une résolution de 854×480 et une batterie de 1680 mAh. Les Archos 50 Titanium et Archos 53 Titanium, comme leur nom l’indique, embarquent respectivement un écran de 5 pouces (960×540) et de 5.3 pouces (854×480) ainsi qu’une batterie de 2100 mAh et de 2500 mAh.

Si le 40 Titanium est proposé à 99.99€ sans abonnement, il faudra débourser 129.99€, 149.99€ et 159.99€ pour profiter des trois autres modèles.

Créé en 1988 par Henri Crohas, Archos a été l’une des premières entreprises du marché à commercialiser un lecteur MP3 équipé d’un disque dur. Elle a ensuite étoffé son offre en produisant plusieurs lecteurs multimédia avant de se lancer sur le secteur des tablettes tactiles en 2012 et sur celui des smartphones en 2013. L’année dernière a été une année difficile pour le constructeur, avec une chute de 9.6% sur son chiffre d’affaire et une perte nette de 38.7 millions d’euros.


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Nintendo stoppe la production de la Wii

Ça y est, après avoir été annoncé il y a quelques semaines, l'arrêt de la production de la console Wii...

Fermer