Area 120 : Google crée un incubateur de start-up… pour ses employés

Les employés de chez Google qui veulent se lancer dans l’aventure de la start-up sont encouragés par le groupe à y dédier 100% de leur temps de travail, au travers de l’incubateur Area 120.

Google présente Area 120, son incubateur à start-up

Google dispose d’un très solide modèle économique ancré sur la publicité qui représente 90% de ses rentrées financières. L’entreprise investit bien dans une multitude de projets innovants, mais ces derniers restent assez peu rentables pour le groupe et certains sont même des gouffres financiers. L’entreprise a décidé de choisir une nouvelle piste de développement en créant son incubateur de start-up, Area 120.

Google crée un incubateur à start-up pour ses salariés, baptisé Area 120

Quelle meilleure manière de s’assurer l’avenir qu’en finançant le développement des innovations technologiques ou des services populaires de demain, qu’en s’assurant de conserver les meilleurs éléments au sein de ses murs, qu’en s’appropriant les futures technologies et en engrangeant les potentiels milliards d’un service ou d’un produit révolutionnaire ? C’est caricaturalement un peu l’essence du projet Area 120, un incubateur à start-up maison.

Ne contactez pas Google pour tenter d’intégrer cet incubateur, car Area 120 est un projet dédié uniquement aux employés de l’entreprise, aux esprits les plus entreprenants de la firme de Mountain View. Il ne s’agit pas d’une totale nouveauté, car peu le savent mais Google dédie dans les horaires de travail, une journée complète par semaine pour que ses salariés travaillent sur des projets personnels. Ces 20% du temps de travail permettent aux salariés de se dépasser et de chercher à innover sans cesse. C’est grâce à ce programme que seraient nés, Google News, Gmail ou même Adsence !

Area 120 sera donc un moyen d’aller encore plus loin dans cette démarche pour conserver les esprits brillants au sein du Campus Google, pour faciliter le développement des start-up et pour conserver la main sur les innovations technologiques. La firme de Mountain View ira plus loin que les 20% du temps de travail cette fois.

Une excellente façon de s’assurer une croissance dans l’avenir

Un salarié ou un groupe d’employés pourra soumettre son projet, son business plan et un calendrier de développement d’un produit ou d’un service auprès des responsables d’Area 120. Si le projet est validé, Google fournira les moyens et permettra à ces salariés de consacrer 100% de leur temps pendant plusieurs mois sur leur start-up, le tout sans perte de salaire ! De quoi donner envie de refaire le monde à n’importe quel esprit.

Google prenant d’entrée des parts dans les start-up, se garantira une croissance constante et pourra renforcer sa présence dans le capital au fur et à mesure de la croissance de la société. D’après le site The Information, cette structure sera dirigée par Don Harrison et Bradley Horowitz

Pour ceux que cela intéresse, voici une intervention de Don Harrison qui démontrait le mois dernier en quoi l’intégration d’esprits entrepreneurs au sein de Google était un enjeu majeur pour l’avenir de l’entreprise.

Source


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Lancement du Mi Max de Xiaomi le 10 mai 2016
Xiaomi Mi Max : la phablette arrive le 10 mai

Xiaomi semble en ébullition ces derniers temps, on entend parler de lui presque toutes les semaines, après avoir dévoilé son...

Fermer