Argus II, l’œil bionique, sera disponible aux États-Unis avant la fin de l’année

Suite à des phases de test concluantes, le système Argus II, l’œil bionique, sera mis à disposition du grand public aux États-Unis.

Après de longues années de développement, la technologie Argus II semble enfin prête pour le grand public. Avant toute chose, rappelons ce qu’est Argus II, autrement appelé « ‘l’œil bionique ». Cet appareil n’a pas la prétention de pouvoir rendre la vue aux personnes atteintes de cécité mais il permet à celles qui présentent une déficiences au niveau de la pigmentation rétinienne de porter un fardeau moins lourd. Cette maladie assombrit littéralement la vue en empêchant les personnes de correctement percevoir la lumière et, à terme, elle peut mener à la cécité.

Une aide à la vue

Argus II permet donc de mieux discerner le monde qui entoure les gens atteints de ce handicap. L’appareil va aider son porteur à distinguer plus précisément les contours des objets qui l’entourent, ce qui allège son fardeau. Si vous voulez en savoir plus sur la technologie, je vous laisse vous référer à l’article qui lui est dédié. Pour les phases de tests à échelle humaine, les équipes de Second Sight, l’entreprise derrière le projet Argus II, ont du déployer un minimum de 30 systèmes. Chacun d’entre eux coûte 1 millions de dollars, une somme rondelette donc.

ArgusII Argus II, un oeil bionique qui pourrait aider les malvoyants [Vidéo]

Tests concluants

La phase d’étude terminée, les résultats affichés ont été positifs : les personnes qui utilisent Argus II distinguent deux fois mieux les formes que celles qui n’en sont pas équipées. De plus, le système n’est pas dangereux pour la santé et il a été reconnu d’utilité médicale. Grâce à ce carton plein, Argus II va être mis à disposition du grand public aux États-Unis d’ici la fin de l’année. Espérons que les modèles proposés couteront moins d’un million de dollars !

Voir toujours plus loin

Second Sight ne compte pas s’arrêter sur ce succès et Argus III est déjà en cours de recherche ainsi qu’un implant qui enverrait des signaux directement au cerveau, sans avoir à passer par le système oculaire. Leurs ambitions sont hautes puisqu’ils annoncent vouloir créer des yeux bioniques plus puissants que la version ‘naturelle’ (ceux avec lesquels vous me lisez). Selon eux, ils possèdent déjà la technologie pour créer ces super yeux.

(source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Google Play Kiosque : une nouvelle alternative à Flipboard

Google Play Kiosque a été officiellement introduit par le géant américain hier, en fin de journée. Disponible uniquement sur Android...

Fermer