Argus II, un ‘oeil bionique’ qui pourrait aider les malvoyants [Vidéo]

Après 20 ans de recherche, la technologie Argus II va être mise en test dans certains hôpitaux américains. Cet ‘Å“il bionique’ pourrait bien faciliter la vie de personnes atteinte d’une maladie qui empêche de percevoir la lumière.

En projet depuis 20 ans, approuvé il y a seulement quelques mois par la FDA (« Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux ») l’oeil bionique Argus II développé par Second Sight pointe enfin le bout de son nez. Enfin, sa distribution restera limitée, seulement 12 cliniques basées aux États-Unis pourront utiliser cette nouvelle technologie et ce, plus tard dans l’année. Attention, cet Å“il n’est pas un produit miracle qui redonnera la vue aux aveugles mais un équipement qui pourrait aider certaines personnes qui ont des troubles sérieux de la vision.

L’appareil permettra en fait à ceux qui en sont équipés – soit des adultes âgés de 25 ans et plus présentant de sévères déficiences au niveau de la pigmentation rétinienne – de pouvoir détecter la lumière et l’ombre et ainsi les mouvements et les emplacements des objets qui les entourent. Il existe une maladie rare qui empêche aux gens de percevoir la lumière et ce dans les deux yeux mais qui ne sont pas pour autant aveugles (une partie de leur rétine fonctionne). Celle-ci touche 100.000 personnes aux États-Unis et peut, à terme, mener à une cécité totale. Il n’existe pas de traitement connu à ce jour mais Argus II pourrait au moins permettre à ces personnes de porter un fardeau un peu moins lourd.

ArgusII

Comment fonctionne cet ‘Å“il bionique’ ? Il est en fait composé de deux systèmes : une paire de lunettes et des électrodes implantés sur la rétine. Les lunettes seront équipées d’une caméra qui va envoyer des données relatives à ce qu’elles ‘voient’ aux électrodes. Ceux-ci vont en conséquence émettre des impulsions électriques qui vont stimuler la rétine pour qu’elle produise les images voulues.

Après plus de vingt ans de recherche et 200 millions de dollars investis (argent public et privé), la nouvelle technologie médicale est enfin prête à être mise en test à grande échelle. La FDA a catégorisé l’appareil comme ‘à usage humanitaire’  ce qui veut dire que celui-ci présente des ‘garanties raisonnables‘ de sa sécurité et que les ‘bénéfices probables sont plus importants que les risques de maladies ou de blessures‘. Sachant que l’appareil n’a pas encore été implanté dans les hôpitaux, il est encore difficile de se faire une opinion sur le sujet.

En attendant, voici une vidéo qui présentait le projet :


4 commentaires

  1. Ha excellent ! Bien pensés les récepteurs qui agissent comme des cônes et des bâtonnets. J’ai vu un sujet similaire aux informations. Il semblerait que ce ne soit pas encore tout à fait au point. Enfin, disons que les signaux ne sont pas super nets. Mais c’est un gros progrès pour les malvoyants !

  2. Et bien entre ces « yeux bioniques » et les lentilles de vue télescopique (un de vos récents articles), l’être humains sera bientôt un robot. Mais c’est une très belle trouvaille. La vue est tellement importante!

  3. Moi j’aime bien la technologie comme ça =) Cependant ne serait-il pas plus judicieux de modifier l’ADN dans ce type de cas ? Je dis ça parce que ça va arriver bientôt aussi et là « y’a pas de match » ^^

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Wikipédia simplifie sa fonction d’édition avec VisualEditor

Grâce à VisualEditor, le nouvel outil de Wikipédia, les éditons d'articles devraient être beaucoup plus simples. Une manière pour le...

Fermer