Arora, navigateur web poids plume

Les navigateurs Web, c’est toute une histoire : certains préfèrent les fonctionnalités aux performances et à la légèreté, d’autres choisissent parfois rapidement leur navigateur (le néophyte n’y connait pas grand-chose)… Et pourtant, on l’utilise tous les jours, et il est parfois mis à rude épreuve en restant ouvert toute la journée. Il est donc important

Les navigateurs Web, c’est toute une histoire : certains préfèrent les fonctionnalités aux performances et à la légèreté, d’autres choisissent parfois rapidement leur navigateur (le néophyte n’y connait pas grand-chose)…

Et pourtant, on l’utilise tous les jours, et il est parfois mis à rude épreuve en restant ouvert toute la journée. Il est donc important de bien le choisir.

arora2 Arora, navigateur web poids plume

Le dernier navigateur sorti dans les bacs est Google Chrome, et plus récemment Arora, un navigateur multiplateforme et open source, qui se veut léger.

Sa particularité est vraiment de proposer une alternative légère. Pour cela, il a un temps de démarrage relativement rapide puisqu’à peine cliqué sur le raccourci, il se lance directement, là où certains autres navigateurs prennent quelques secondes (tout dépend bien sûr des configurations et des versions des navigateurs). Il utilise le moteur de rendu de Safari WebKit mais je note des différentes de performances avec Safari 4 bêta Windows.

Aussi, il intègre un moteur JavaScript rapide et supporte les plugins Netscape. L’autre atout d’Arora c’est qu’il s’intègre parfaitement aux différents systèmes d’exploitation (voir les screenshots), Firefox n’a pas de problème de ce genre mais par exemple l’interface d’Opera sous Linux et Mac OS X n’est pas vraiment adaptée à ces environnements de bureau.

Ce nouveau navigateur intègre aussi les fonctionnalités de base, à savoir la gestion des sessions et des marques pages, la navigation privée (pour ne garder aucune trace lors de votre navigation). Une gestion flexible des moteurs de recherche via OpenSearch est aussi disponible. Aussi, un menu « WebInspector » propose différents outils pour les développeurs.

Comme je l’ai dit plus haut, Arora est open source, tout le monde peut apporter sa contribution en corrigeant des bogues en tout genre, ou même en aidant à la traduction. Pas moins de 30 traductions sont disponibles, dont le français. Ce qui est pas mal, pour un navigateur qui est en version 0.8.0.

Il reste encore du chemin à parcourir, j’ai notamment remarqué des bugs récurrents d’affichages parfois mais ce navigateur n’a qu’à ses débuts. Ça sera difficile de s’imposer dans la guerre des navigateurs mais Arora semble prometteur, vous en dites quoi ?

51 commentaires

  1. Testé à l’instant sur mac, rapide, je lance une vidéo flash plantage à la fin de la lecture, je le vire.

  2. Effectivement ça semble intéressant, surtout maintenant avec firefox qui devient de plus en plus lourd :-(

    Pour ma part je suis sous flock car j’y trouve pas mal d’avantages.

  3. Article intéressant, mais il faut arrêter avec les ouverture bidon invitant à réagir (ou du moins éviter de le faire sur tous tes articles) surtout qu’ici le visiteur réagit spontanément…

  4. mon ordinateur a planté au lancement de ce fameux arora…Effectivement il y a peut être deux trois trucs à revoir encore :(

  5. Pas mal, mais sa ressemble trop a Firefox 2, un gros retard qui ne pourra jamais ce récupérer. En tous cas pas mal pour un début. A revoir dans quelque amélioration.

  6. Heu il me semble que les moteurs javascript de safari et chrome sont différents même si les deux navigateurs utilise webkit pour le rendu. Pour safari c’est Nitro et pour chrome c’est V8.

  7. A Nico & Luis : c’est bien une réactif de pro mac (oui je suis pro pc et anti-mac dsl ^^)

  8. Je viens de tester sur Mac et c’est plutôt cool et léger. Pas encore eu de plantage. Je vais le garder dans mes applications.

  9. Je testerai ça cette aprem. Je suis accros à FF pour l’instant mais le gros point noir c’est vraiment le temps de lancement qui est super super long :/

  10. Je trouve ça dommage qu’il n’est pas de site officiel (pour moi Google code c’est pas un site).

    Ça aide énormément d’avoir un site vraiment design, ça donne envie d’essayer le logiciel, alors que là non.

  11. Pingback: Darklg Web (darklgweb) 's status on Friday, 31-Jul-09 11:11:12 UTC - Identi.ca

  12. Rarement vu un article aussi creux…

    « Les navigateurs Web, c’est toute une histoire : certains préfèrent les fonctionnalités aux performances et à la légèreté, d’autres choisissent parfois rapidement leur navigateur (le néophyte n’y connait pas grand-chose)… »

    « Et pourtant, on l’utilise tous les jours, et il est parfois mis à rude épreuve en restant ouvert toute la journée. Il est donc important de bien le choisir. »

    « Sa particularité est vraiment de proposer une alternative légère. Pour cela, il a un temps de démarrage relativement rapide puisqu’à peine cliqué sur le raccourci, il se lance directement, là où certains autres navigateurs prennent quelques secondes (tout dépend bien sûr des configurations et des versions des navigateurs). »

    « Comme je l’ai dit plus haut, Arora est open source, tout le monde peut apporter sa contribution en corrigeant des bogues en tout genre, ou même en aidant à la traduction. Pas moins de 30 traductions sont disponibles, dont le français. Ce qui est pas mal, pour un navigateur qui est en version 0.8.0. »

    (je me retiens de quoter tout l’article)

    Merci bien, hein.

  13. Rapide à démarrer, ok.

    Mais le chargement des pages est pour moi 100 fois + important (sachant que je ne démarre mon navigateur qu’une seule fois par jour).
    et là, pour charger gmail, ça n’a pas été super fluide…

    Je conserve Firefox.

  14. Un blog avec plusieurs rédacteurs, c’est encore un blog ?
    Un article aussi bidon, aucune ouverture à la fin. J’ai testé le logiciel sous Vista, ça a fait sauté mon PC.

    Où va Presse Citron ?

  15. Eric

    @YassBoule : c’est ton copain Maxime qui t’envoie troller en service commandé ? Tu peux retourner au bac à sable, tes commentaires n’intéressent personne.

  16. Donc troller c’est se demander si un blog avec plusieurs rédacteur reste encore un blog???
    Qu’elle est la différence alors entre un webzine et un blog ?

  17. Je ne critique pas le contenu des articles des rédacteurs invités, qui, ont peut être moins d’expérience qu’Eric, mais je pense que l’on suit l’activité d’un blog pour le style et le type de contenu posté par le « propriétaire »; faire intervenir souvent des rédacteurs invités dénature la ligne éditoriale d’un blog.
    D’ailleurs comment sont choisis les sujets des rédacteurs invités?

  18. Eric

    @chels75 : le fait d’ouvrir Presse-citron à d’autres rédacteurs n’est pas un truc que je fais du jour au lendemain sur un coup de tête. Cela demande de la réflexion et du doigté, notamment pour les raisons que tu évoques, et cela représente aussi un risque pour moi. Je relis tous les billets des autres rédacteurs avant de les publier mais je ne suis pas infaillible : ce sont des humains qui écrivent et ils peuvent aussi parfois produire des articles que certains lecteurs trouveront peut-être un peu moins intéressants. Je n’ai pas la science infuse ni la capacité de deviner à l’avance ce que vont penser 30000 lecteurs d’un article écrit par un rédacteur, et s’ils vont l’apprécier ou pas.
    Je pense que l’avenir de Presse-citron passe par une part de contributions d’autres rédacteurs pour plusieurs raisons : je ne pourrai plus continuer à assumer seul la charge de travail que représente ce blog qui bouffe ma vie depuis maintenant 4 ans pendant encore de nombreuses années. D’autre part si je m’use, je vais aussi user mes lecteurs, et je pense que des rédacteurs invités apportent un peu d’air frais, de par leur jeunesse justement. J’assume donc pleinement ce choix et tout ce qu’ont publié Camille, Deeder et Mickael jusqu’à ce jour, même si tous les sujets abordés ne me passionnent pas forcément de la même façon.
    Presse-citron va fortement évoluer à la fin de l’année, avec une nouvelle formule, j’y réfléchis et j’y travaille tous les jours.
    Enfin pour finir je précise que je suis en vacances depuis hier, que je prends un avion demain et que je suis un peu dans le rush, ce qui explique que je mets peut-être moins de soin à relire tous les articles, car j’ai déjà la tête ailleurs :-)

  19. +1 avec Scrubs, Chrome et Safari n’ont pas le même moteur JavaScript, petite erreur ^^

    C’est bien le moteur de rendu (webkit) qui est le même et non le moteur, donc ça a la même tête mais pas la même vitesse.

  20. Non c’est pas lui mais juste le seum d’avoir pété mon PC comme ça pour un problème de compatibilité

  21. @Scrubs @Fab : merci de la précision je ne savais pas, je viens de corriger l’article. ;)

    @YassBoule : à vrai dire, que ça plante ton PC ça peut arriver (le navigateur est encore tout jeune et pas forcément stable, j’aurais du le préciser). Maintenant j’ai rien eu de tout ça sur XP (pourtant j’ai lancé du Flash, des vidéos et même Netvibes, il a bien tenu le choc).

  22. ça trolle dur au mois de juillet… Camille te laisse pas emmerder, il y a toujours eu beaucoup de réticences aux changements, surtout dans notre beau pays la France… bon allez moi aussi je prépare mes bagages

  23. Je pense qu’un outil de ce type est totalement programmé pour rentrer dans la lignée des ultra-portables. Utiliser ce genre de software sur des mini-portables peu puissants peut donner le même résultat en terme de vitesse qu’un navigateur habituel sur une bête de course.

  24. Il manque encore une fois (c’est coutume sur les nouveaux navigateurs pleins de bonnes intentions) la gestion ou le partage des plugins.

    C’est ce qui donne une nouvelle dimension au browser et permet de faire la différence entre Chrome, Safari et Firefox. Et cela prend encore une plus grande dimension lorsque l’on installe un gestionnaire de scripts genre greasmonkey ou jetpack.

    Mais une chose semble de plus en plus sûr: l’alternative qui aura le plus de chance de réussir sera celle qui, en plus de proposer toutes les fonctionnalités/options de base des navigateurs, tournera enfin de façon rapide et légère sur n’importe quel OS et ordinateur.

  25. Un navigateur prometteur de par ses fonctionnalités, mais malheureusement je n’ai pas pu ouvrir une simple page web sous mac … (il plante directement)

  26. Ben moi, j’ai bien aimé l’article. Arora est récent, l’affaire est donc à suivre.

    Y aurait-il des jaloux?

    C’est plutôt sympa d’avoir un blog qui ne prend pas de vacances. Merci pour les articles quotidiens

  27. Dommage, http://www.antithese.fr passe plutôt dessous. Ce qui est plutôt triste (et qui vient sans doute de moi, Ô rage, Ô… vous connaissez la suite). Sinon c’est léger, c’est sûr, mais je doute que son avenir soit prometteur. Le marché des navigateurs est, amha, totalement saturé, l’innovation risque d’être hardue. Et pas qu’un peu ;)

  28. Téléchargé, installé et testé (vite fait). Plutôt rapide dans l’affichage des pages (merci Webkit). Quelques soucis graphiques peut être dûs au moteur javascript. Dans les bonnes idées on peut citer par exemple le « clickToFlash » qui, une fois activé, bloque le chargement des flashs et les remplace par un bouton (qui, une fois cliqué, charge le flash). Pour des petites connexions, ça peut être pratique.

    Bref, à suivre !

  29. Hé bien merci Eric.

    Malgré les efforts faits pour la 3.5, Firefox demeure lourd, une alternative est intéressante.

    Petit test rapide. Alors que ça ne fonctionne pas sur Chrome, le site de la RATP fonctionne parfaitement sur Arora, et contrairement à Firefox, sous ouvrir une pop-up, mais en forçant un nouvel onglet.

    Lancement rapide, a priori affichage assez rapide, directement en installé en Français, je assez convaincu pour l’essayer encore.

  30. Pouvez-vous m’expliquer pourquoi mon dernier commentaire a été modéré ?
    Est-il interdit de commenter l’article de manière négative ?

    J’avoue ne pas comprendre la situation !

  31. Contrairement à certains ici, je trouve sympa d’ouvrir presse-citron à d’autres rédacteurs et j’ai toujours plaisir à venir ici prendre ma dose d’info et de bon plan. Go Camille!

  32. J’ai essayé, pour le moment tout marche correctement, rapide et fiable… Je vais donc le garder et suivre son evolution, malgré la dure concurrence on ne sait jamais… Ce navigateur nous réserve peut être quelques surprises ;)

  33. Essai prolongé… Dommage que les recherches sur google donnent en priorité les sites anglophones… :s Du français je veux…

  34. « Firefox n’a pas de problème de ce genre mais par exemple l’interface d’Opera sous Linux et Mac OS X n’est pas vraiment adaptée à ces environnements de bureau. »

    Je dirais plutot l’inverse, l’intégration de firefox sous KDE est vraiment mauvaise. Opera s’intègre beaucoup mieux.

    De manière plus générale, on peut dire que les navigateurs écrits avec GTK s’intègre bien sous l’environnment GNOME et écrit avec QT s’intègre bien sous KDE. Dès que l’on utilise, un dans l’autre environnement graphique c’est pas terrible.

  35. Petite précision :
    Webkit n’est pas une création d’Apple. C’est un projet de KDE. C’est effectivement Apple qui lui a donné son nom, sa notoriété et une partie de sa puissance mais Apple ne l’a pas créé.

  36. Pingback: Q-Bodhi7'

  37. Testé a l’instant sous mac,
    1er test sur google ==> recherche anglaise :X
    2ème site testé: un site que j’ai codé récemment, entièrement en https. Première redirection en java-script plantage direct… Dommage, en attente d’une version plus stable.

  38. Je vais les tester car à se jour je n’est encore jamais trouver quelque chose qui ne plante pas pour naviguer tranquille

  39. Salut,

    merci pour l’article, qui a fait découvrir ce nouveau navigateur.

    Cependant il ne semble pas supporter les applets JAVA, sais-tu si c’est prévu pour plus tard ?

Lire les articles précédents :
Test du Nokia N97

Le Nokia N97 est une sorte de Rolls des smartphones tant le nombre de ses fonctions est pléthorique, sa finition...

Fermer