Assistez au fascinant saut de criquet de cette fusée SpaceX

Faire décoller une fusée avant de la faire se poser à la verticale sans aucun dommages : c’est le défi relevé par Elon Musk.

Elon Musk est probablement l’un des entrepreneurs les plus fascinants de notre époque. Après avoir co-fondé Paypal (revendu à eBay pour 1,5 milliard de dollars), il a notamment pris la direction de Tesla Motors où il s’évertue à rendre la voiture électrique sexy. Mais cet homme de 42 ans ne semble pas avoir que 24 heures dans ses journées puisqu’il trouve également le temps de tenir les postes de CEO & CTO de SpaceX, l’entreprise d’aéronautique qui souhaite révolutionner l’envoi de fusées dans l’espace. Ce n’est pas pour rien qu’Elon Musk a été pris comme inspiration pour le personnage de Tony Stark dans Iron Man.

Projet Grasshoper

Dans les innovations que SpaceX désire apporter, il y a la possibilité de faire décoller et atterrir verticalement une fusée Falcon 9. Projet nommé Grasshoper, nom anglais désignant le criquet et qui est sensé décrire le « saut » réalisé par la fusée, il souhaite permettre la réutilisation des fusées qui vont servir à la mise en orbite de nos satellites. En effet, plutôt que de balancer un satellites dans la stratosphère et venir rejoindre la masse des débris qui gravitent autour de notre planète, les fusées SpaceX seraient en mesure de revenir se poser sans dommages sur terre et ainsi réduire les coûts.

Le projet Grasshoper n’est pas encore achevé et il ne fait que s’approcher progressivement de son objectif, réussissant à s’élever de plus en plus haut avant de se poser.

La vidéo ci-dessous vous permettra d’assister à ce dernier essai où l’on voit la fusée s’élever de 744 mètres avant de redescendre dans une chute contrôlée absolument vertigineuse. Absolument fascinant.


9 commentaires

  1. Mam'selle Scarlett on

    Superbe. Impressionnant !
    Le drone a eu un peu les moustaches grillées non ?

  2. @Eric : ahah ! En effet, j’ai failli préciser l’utilisation du drone pour réaliser la vidéo 😉 En même temps, je ne vois pas qui aurait pu être assez fou pour se placer sur la trajectoire d’une fusée en train de redescendre.

  3. Impressionant. Bon courage à eux.

    PS: est-ce vraiment la peine de dire que c’est filmé avec un drône ? On voit en gros ses hélices, c’est pas discret pour celui que ça intéresse…

  4. Réelle économie ?

    On aura certes plus de déchets de fusée dans l’atmosphère et la possibilité de les réutiliser mais il faudra 2x plus de carburant…

    En espérant qu’ils trouvent une alternative toute aussi surprenante sur ce point là ! 🙂

  5. Valentin-Pringuay on

    @Baptiste : C’est vrai pour le 2x plus de carburant… mais la fusée en elle-même a un coût faramineux… et quand tu vois le nombre de fusées à usage unique… je pense tout de même que c’est intéressant financièrement.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
L’accéléromètre, la nouvelle arme de l’annonceur ?

Et si le prochain élément de votre téléphone permettant votre identification était... l'accéléromètre de celui-ci ? C'est en tout cas...

Fermer