Asus a annoncé la fin de la production de tablettes Windows RT. Le fabricant taïwanais se justifie par le faible engouement que suscite l’édition ARM de Windows 8.

Un argument partagé par les autres constructeurs

« Windows RT n’a pas connu le succès », c’est par ces mots que le PDG de Asus, Jerry Chen, a justifié la décision de la marque de ne plus produire de tablettes sous le système d’exploitation de Microsoft destiné aux appareils ARM. Selon lui, cette opinion serait d’ailleurs partagé par l’ensemble de l’industrie informatique et il est difficile de lui donner tort.

En effet, en mars dernier, nous évoquions les doutes de Samsung concernant cet « OS » qui ne semblait pas susciter grand intérêt auprès des consommateurs. Un épais nuage, finalement annonciateur d’une vague de défections, venait alors assombrir l’avenir de Windows RT. Tour à tour, Acer pourtant partenaire important de la firme de Redmond puis Lenovo, nouveau numéro un des ventes de PC, ont annoncé leur retrait, laissant Dell comme dernier partenaire important de Microsoft.

Rappelons quand même que Dell brade sa tablette XPS 10 puisqu’elle est vendue au prix de 299€ sur son site officiel.

5d193dee a486 4a29 b22b b6a1d1291b32 14 Asus abandonne Windows RT

Windows RT peut-il survivre ?

Microsoft se retrouve donc une nouvelle fois pointé du doigt, après Windows 8 accueilli de façon mitigé et une communication complètement ratée pour sa Xbox One, l’avenir de Windows RT semble s’inscrire en pointillé. Difficile d’imaginer voir le système hybride de Microsoft s’installer dans un marché toujours aussi dépendant d’Apple et de son iPad et où il peine à mettre en avant ses arguments.

Avec un nombre d’applications limité si on le compare à iOS ou Android, une dénomination douteuse qui peut bousculer l’esprit du consommateur puisqu’il se retrouvera au final avec une version de Windows bien différente de celle à laquelle il était habitué, on ne peut que se montrer pessimiste quant à l’avenir de Windows RT.

(Source)