Au Parlement anglais, le porno fait le tour des écrans

Au Parlement d’Angleterre, visiter des sites pornographiques semble être une activité régulière : plus de 20.000 accès sur des sites X sont enregistrés chaque mois à partir des ordinateurs maison.

Houses.of.parliament.overall

Les sessions parlementaires chez nos voisins britanniques sont-elles si ennuyeuses ? Il semblerait en tout cas que les membres de la vénérable institution passent beaucoup de temps sur les écrans d’ordinateurs mis à leur disposition, et pas seulement sur Wikipedia…

Selon The Telegraph, les sites pornographiques sont visités en moyenne 20.000 fois par jour par les parlementaires et ce visiblement durant leurs heures de travail. Plus de 250.000 accès à des sites X ont été enregistrés en 2014, dont 42.000 pour le seul mois d’avril (les premiers bourgeons du printemps, probablement), ce qui fait plus de 1300 visites par jour quand même. Si l’on considère que les membres du Parlement (hors Chambre des Lords) sont au nombre de 650, cela ferait pile 2 visites par mois et par personne. A moins que ces visites soient le fait d’une seule et même personne, ce qui n’est pas à exclure, car quand on aime (le sexe) on ne compte pas (les connexions).

Vice-président de la chambre haute, le Lord écossais John Sewel s'est retrouvé en première page du Sun, sniffant de la drogue en compagnie de prostituées. Il a présenté sa démission du Parlement.

Vice-président de la chambre haute, le Lord écossais John Sewel s’est retrouvé en première page du Sun, sniffant de la drogue en compagnie de prostituées. Il a présenté sa démission du Parlement. Source : L’Exprezss

Cela étant, ce nombre est en baisse puisqu’en 2013, ce ne sont pas moins de 350.000 connexions à des sites olé olé qui avaient été enregistrées.

Des chiffres qui font quand même quelque peu désordre quand on sait que par ailleurs le Premier Ministre David Cameron a déclaré récemment vouloir bloquer les sites pornographiques issus des “coins les plus sombres de l’internet”.


Nos dernières vidéos

  • laebruhtra

    Petite coquille au début du second paragraphe:
    “les sites pornographiques sont visités en moyenne 20.000 fois par jour” –> Je pense que c’est par mois, parce que sinon ces messieurs auraient le bambou bien chaud.

  • C’est la productivité du Parlement qui doit en prendre un coup 😛 On comprend mieux pourquoi ils veulent interdire les sites porno…

  • Jon

    There is no such thing as the Parlement d’Angleterre, ça n’existe pas.

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Le concurrent du Chromecast sous Firefox OS tombe à l’eau à cause de la DRM

La campagne Kickstarter du Matchstick tombe à l’eau, même si elle avait convaincu 17 218 contributeurs.

Fermer