Audi présente une nouvelle voiture concept pour le CES 2014 : l’édition Laserlight qui utilise la technologie laser pour éclairer la route.

Avec l’approche du CES de Las Vegas – départ 7 janvier – les constructeurs automobiles rivalisent pour avoir l’annonce la plus sensationnelle. Ford a déjà frappé en dévoilant une partie de son concept C-Max Solar Energi, une voiture hybride qui utilise l’énergie solaire. Audi également a déjà avancé ses pions avec l’annonce d’un partenariat avec Google pour intégrer Android aux véhicules. Et, une fois de plus, c’est Audi qui nous offre quelques informations pour le moins… étonnantes ! Le constructeur a décidé d’allier la technologie laser à ses phares de voitures !

Plus puissant que le LED

Le concept se nomme Audi Sport Quattro Laserlight Concept, ce qui n’est autre qu’une évolution du Audi Sport Quattro Concept déjà présenté il y a un an. Cette voiture au design plutôt élégant avait notamment fait parler d’elle pour ses 700 chevaux sous le capot. Comme son nom l’indique, la version Laserlight possède des lasers comme plus-value. Les diodes lasers permettraient un éclairage allant jusqu’à 500 mètres, soit deux fois plus que des feux de route LED, le tout avec une luminosité trois fois plus puissante.

AudiQuattroSportLaserlight Audi Laserlight, une voiture concept avec des lasers en guise de phares

Aïe, mes yeux

Avoir des feux de route très puissants, c’est très bien. Mais ces lasers pourront ils vraiment être utilisés ? Quand on sait que les lasers, même ceux de la catégorie 1 – la moins dangereuse -, sont tous dangereux pour nos yeux, qu’adviendra-t-il si un fier conducteur de Laserlight nous envoie ses phares directement dans les yeux ? La technologie semble vraiment inadaptée à la conduite mais peut-être qu’Audi a prévu une information supplémentaire qui nous sera révélée lors du CES et qui rendrait l’utilisation des lasers possible. Ou alors, c’est juste un concept qui sera vite oublié… nous serons fixés dans moins d’une semaine !

Note : L’utilisation d’éclairage lasers est déjà en travail chez BMW depuis 2011, l’année 2014 devrait aussi être l’occasion pour BMW de nous en révéler un peu plus à ce sujet.

(source)