L’actualité des app stores, ces magasins d’applications dédiées à un appareil ou un système d’exploitation, s’enrichit de jour en jour, jusqu’à devenir probablement l’un des sujets phares de l’année 2011, comme certains experts le prédisaient déjà lors du dernier CES. Gibson Firebird X – Photo empruntée sur Muzicosphère Que l’on aime ou pas Apple (ou

L’actualité des app stores, ces magasins d’applications dédiées à un appareil ou un système d’exploitation, s’enrichit de jour en jour, jusqu’à devenir probablement l’un des sujets phares de l’année 2011, comme certains experts le prédisaient déjà lors du dernier CES.

gibson fbx Automobile, guitare : des app stores partout, pour tout, pour tous
Gibson Firebird X – Photo empruntée sur Muzicosphère

Que l’on aime ou pas Apple (ou que l’on s’en foute), force est de reconnaître que, au-delà des succès insolents de ses derniers produits, il est une autre réussite qui non seulement a imposé un nouveau standard, mais a suscité des vocations bien au-delà de son métier et de sa concurrence directe : l’App Store iTunes.

Ainsi, alors que les bons geeks que nous sommes ont les yeux rivés sur les efforts qu’accomplit la concurrence directe pour remplir et populariser ses propres app stores (Android Market, Windows Phone Marketplace, BlackBerry App World et Nokia Ovi Store pour ne citer que les plus connus), d’autres secteurs de l’économie s’inspirent du modèle pour tenter de fidéliser leurs clients et gratter un peu de chiffre d’affaire en plus.

Système propriétaire + app store = fidélisation, ou comment… ficeler le chaland

Car il est bien question de fidélisation, et c’est même le nerf de la guerre. Si je roule encore en iPhone alors que j’ai un penchant très marqué pour Windows Phone 7 (et même un vrai coup de cœur), c’est seulement parce-que je ne trouve pas encore sur cette dernière plate-forme toutes les applications – utiles pou futiles – qui me sont indispensables, voire vitales au quotidien.

Nous avons vu récemment que l’automobile – Ford en pionnier et Parrot chez les accessoiristes – se penchait sérieusement sur la question des applications, qui permettront de personnaliser sa voiture communicante. C’est maintenant au tour d’une firme légendaire pour tous les musiciens et guitaristes de la planète d’annoncer son app store, en citant clairement Apple comme référence (quand on n’est pas sur le même marché c’est plus facile) : Gibson va lancer une boutique d’applications qui permettra aux développeurs de proposer des améliorations et personnalisations pour le nouveau modèle très high-tech de la marque, la Firebird X.

Selon Muzicosphere, « le communiqué de presse indique qu’il y aura des applications payantes et des applications gratuites en téléchargement », pour un système Firebird X qui devrait ensuite équiper plusieurs modèles de la marque, un peu comme un système d’exploitation.

Alors, l’app store est-il le nouveau paradigme (et le nouvel eldorado) des industriels et des e-commerçants ? Cela se pourrait bien. Puisque les technologies numériques s’invitent partout, il ne serait pas étonnant que dans un futur assez proche nous ayons dans notre environnement quotidien des machines et objets personnalisables à grands renforts d’applications, du frigo au pèse-personne…

Bienvenue dans l’ère de la customisation dématérialisée.