Aux Etats-Unis, Microsoft entre dans l’industrie du cannabis

Microsoft est la première grande entreprise américaine à s’intéresser ouvertement à l’industrie du cannabis légal.

Des plantes de cannabis

Comme vous le savez peut-être déjà, de nombreux états aux USA ont déjà légalisé le cannabis. A ce jour, ils sont 20 et ce nombre devrait monter. Là où c’est légal, le cannabis semble être une industrie lucrative. Et comme le rapporte le New York Times, « la première grande compagnie à dire qu’elle sert le marché du cannabis légal » est Microsoft.

Rassurez-vous, la firme de Redmond ne va pas devenir un dealer. Cependant, elle a décidé de travailler avec une start-up californienne appelée Kind qui propose déjà des solutions aux vendeurs de marijuana légale.

Dans un communiqué de presse, la start-up explique qu’elle a été « choisie » par Microsoft pour participer à un programme qui offrira aux états, aux pays et aux collectivités des solutions de suivi « de la semence à la vente » propulsées par Azure.

Une première, même aux Etats-Unis

En substance, Microsoft va donc proposer avec Kind des outils qui permettront de contrôler cette industrie. C’est la première fois que Microsoft fait une annonce en rapport avec celle-ci et pour de nombreux journalistes américains, il s’agit aussi là d’une annonce plutôt audacieuse.

Le New York Times, par exemple, explique que « jusqu’à maintenant, même cette partie ennuyeuse de l’industrie du ‘pot’ était trop controversée pour les entreprises ordinaires ».

Un journaliste de The Next Web, qui est aux Etats-Unis, écrit quant à lui que « bien que [le cannabis récréatif]soit légal dans une poignée d’états […] il y a encore un stigmate attaché à celui-ci qui empêche la plupart du temps les grandes entreprises d’y investir ».

Après, il faut savoir qu’en 2014, le fondateur de Microsoft, Bill Gates, avait déclaré qu’à l’état de Washington, il a voté « oui » pour la légalisation du cannabis. « C’est une expérience, et c’est probablement une bonne chose d’avoir deux états l’essayer avant qu’on en fasse une politique nationale, expliquait-il ».

(Sources :  1 / 2 / 3 )

Un commentaire

  1. Bonjour Presse-Citron !

    Quelques corrections sur ce sujet :
    – 26 Etats ont légalisé l’utilisation médicale du cannabis, sous forme fumable ou non (pilules, sprays, etc…)
    – seulement 4 Etats ont légalisé le cannabis : l’Alaska, le Colorado, l’Oregon et l’Etat de Washington

    Pourquoi cette annonce est importante ? Parce qu’une légalisation contrôlée implique une régulation, gérée en général par un Bureau du Cannabis dans chaque Etat (souvent relié au Bureau de la Santé).
    Ces logiciels existent déjà aujourd’hui et permettent aux instances de régulation de vérifier que toutes les transactions se font dans le respect des lois. Microsoft va amener un soutien technique et une capacité de montée en puissance au côté logiciel de l’industrie.

    Le move est intéressant et audacieux, mais l’industrie du cannabis a déjà dépassé les 5 milliards de dollars en 2015, avec une estimation basse à +20 milliards en 2020. De quoi susciter des vocations !

Répondre

Lire les articles précédents :
Samsung lance un parc d'attraction à Paris dédié à la réalité virtuelle
Du 17 au 19 juin à Paris, Samsung lance un parc d’attractions de réalité virtuelle

Pour tous ceux et toutes celles qui seront sur la capitale aujourd’hui et jusqu’au 19 juin, il faut absolument que...

Fermer