Aux USA, la police tente de neutraliser Waze en corrompant sa fonction la plus prisée

L’application de GPS et d’alerte entre automobilistes Waze ne fait pas vraiment le bonheur de la police. Aux USA certains shérifs pensent avoir trouvé une méthode pour neutraliser l’application…

Nous l’avons vu récemment, l’application de GPS et d’alertes de circulation Waze n’a pas très bonne presse auprès de la police américaine (et probablement auprès de toutes les polices d’ailleurs). Non contents d’accuser l’application de faciliter leur localisation et donc de mettre potentiellement leur vie en danger, des policiers américains ont décidé d’employer la manière forte.

Puisque les utilisateurs de Waze s’échangent frénétiquement des alertes sur le positionnement d’une patrouille de cops, d’un shérif ou d’un radar de contrôle de vitesse, plusieurs centaines de flics de la région de Miami s’emploient à prendre l’application à son propre jeu en utilisant à outrance l’une des fonctionnalités que ses membres préfèrent pour poster de faux signalements.

waze us

Ainsi, dans ce déluge de notifications, il devient pratiquement impossible pour les automobilistes de distinguer le vrai du faux, et donc de se fier à Waze pour éviter une mauvaise rencontre en képi. Cette fonctionnalité de l’application devient donc inutilisable. Une guéguerre qui a même conduit certains officiers à demander officiellement à Google, propriétaire de Waze, de désactiver la fonction d’alerte police dans son application, ce à quoi Google n’avait pas répondu.

Rappelons également qu’en France, Waze est très utilisé pour le même type de signalement, et plus particulièrement les radars fixes et mobiles, fonction qui n’est théoriquement plus disponible depuis une mise à jour publiée pour que l’app soit en conformité avec la législation française.

Enfin, je dis bien, « théoriquement »…

Source et capture Waze : Gizmodo

Photo d’illustration : Wikimedia Commons

 


5 commentaires

  1. Pingback: Comment les policier américains essaient...

  2. Pingback: Comment les policier américains essaient...

  3. Waze a juste une fonctionne confirme ou plus la…. donc bref ca marche 3 secondes leur astuces a 2 balles. … quand un radar a ete confirmer par plusieurs wazers ont y croit.

    Les flics ont que ca a faire plutot que de reelement flasher ou faire du controle???

  4. Le signalement me semble pouvoir se faire uniquement dans le sens de circulation et le sens contraire d’un axe de circulation mais pas à partir de n’importe axe transversal, non ?
    Du coup, cette fameuse police est bien obligée de « passer » par là pour déposer ces fausses alertes ?
    Ou alors il y a des fonctions de waze que je ne maîtrise pas encore

  5. Non non @Balou, tu maitrise bien! Ils doivent forcément être à l’endroit où ils signalent… leur présence. 🙂 Cela dit, ça ne durera pas longtemps car à force de faire de fausse déclaration, Waze, plus ou moins automatiquement, pourra faire perdre de ce pouvoir de signalement aux pseudo qui signalent à tort et à travers. Hé oui, Waze avait déjà prévu ce type de comportement anti crowdsourcing…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
kris sanchez
A 23 ans, il gagne 500.000 dollars par an avec Twitter

Ce jeune américain a trouvé un excellent filon pour toucher de jolis revenus via Twitter. Sa méthode ? Des faits,...

Fermer