Avec son drone anti-pollution iGEM-IONIS remporte une médaille d’or au MIT

Le drone Quantifly a été distingué parmi les 300 projets en compétition au concours de biotechnologies IGEM.

Quelques jours avant leur envol pour les Etats-Unis, on vous racontait l’aventure de cette équipe de 15 étudiants du Groupe IONIS, qui s’était lancée à la conquête d’un prix au concours mondial de biotechnologies, IGEM. Ils succèdent dignement à leurs prédécesseurs décrochant eux aussi une médaille d’or au MIT ! Un bel exploit quand on sait que ce concours rassemble, dans la célèbre université américaine, 300 équipes venues des 4 coins du globe, prêtes à en découdre avec des projets plus innovants les uns que les autres.

igem-ionis

C’est Quantifly, un drone anti-pollution, qui a fait se démarquer l’équipe iGEM-IONIS. Quantifly a été conçu pour faire voler des bactéries génétiquement programmées pour détecter, quantifier et cartographier la pollution atmosphérique.

Il tenait à cÅ“ur aux étudiants de se consacrer à un projet utile d’un point de vue environnemental : Quantifly illustre bien le rôle que peuvent jouer les nouvelles technologies pour faire face aux défis climatiques.  Imaginé il y a un an, au moment de la grande conférence COP21 sur l’environnement qui se tenait à Paris, il est primé dans un contexte où les enjeux climatiques occupent à nouveau le devant de la scène puisque que la COP22 s’ouvre aujourd’hui à Marrakech.

fonctionnement-quantifly

Déjà opérationnel sur certains polluants atmosphériques, des membres de l’équipe vont se lancer dans une aventure entrepreneuriale pour perfectionner Quantifly, développer la détection d’autres polluants, et envisager sa commercialisation.

 

☆ Le Groupe IONIS fait partie de notre programme « Entreprises Premium ». Cet article a été écrit avec la participation des équipes du Groupe IONIS dans le cadre de ce partenariat. En savoir plus sur notre programme Premium.


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
les-donnees-danalyse-dun-webmaster
Les algorithmes de Google passent au mobile-first

Google ne va plus tenir compte des contenus des sites pour ordinateurs, mais de ceux des versions mobiles, pour évaluer...

Fermer