BientĂŽt Microsoft Office sur votre iPad ?

Si l’iPad avait Microsoft Office, voudriez-vous encore acheter une tablette Surface ?

ipadair

L’information n’est pas encore officielle. Mais ceux qui la vĂ©hiculent semblent savoir de quoi ils parlent. Selon les sources de ZDNET, la version pour iPad de la suite Microsoft Office serait toujours en cours de dĂ©veloppement. Il y a dĂ©jĂ  une version pour iPhone d’Office. Mais pas pour la tablette d’Apple.

Dans son article, notre confrĂšre fait rĂ©fĂ©rence Ă  deux projets. Le premier, « Gemini », est une version optimisĂ©e pour l’interface Metro de Windows. Le deuxiĂšme, « Miramar », serait ce tant attendu Microsoft Office pour iPad. Et ce dernier pourrait bien arriver sur le marchĂ© dĂšs le premier semestre 2014.

Par ailleurs, cette nouvelle suite bureautique pour l’iPad pourrait requĂ©rir une inscription Ă  Office 365. Et nous nous attendons au fait que celle-ci soit liĂ©e au service de stockage en ligne de Microsoft, OneDrive (qui remplace SkyDrive).

Cette version pour iPad de Microsoft Office avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© Ă©voquĂ©e auparavant. Et cette information est un indice de plus qui annonce l’arrivĂ©e de la suite bureautique de Microsoft sur les tablettes qui concurrencent directement sa Surface.

De plus, on Ă©voque mĂȘme une possible sortie de la version iPad avant celle de la version « touch-first » de Microsoft Office (c’est-Ă -dire, le projet Gemini, qui inclura des versions plus « Metro » de Word, Excel et OneNote pour Windows Store).

De leurs cĂŽtĂ©, nos confrĂšres du DailyFinance prĂ©disent tout simplement la mort des tablettes Surface, si cette information Ă©tait vĂ©rifiĂ©e. « Microsoft Corporation pourrait ĂȘtre sur le point de tuer la tablette Surface », peut-on lire sur leur titre. On peut mĂȘme se demander si le gĂ©ant du software continuera Ă  dĂ©velopper cette ligne de produit.

Microsoft semble faire face Ă  un dilemme cornĂ©lien. La sortie de sa suite bureautique sur les autres plateformes pourrait gĂ©nĂ©rer beaucoup de profits. Mais cela pourrait aussi ĂȘtre nuisible Ă  ses propres hardwares et ses systĂšmes d’exploitation.

Il est facile de comprendre que l’un des atouts pratiques et commerciaux de Windows (ou Windows RT) est cette suite bureautique, qui est d’ailleurs mentionnĂ©e sur presque tous les spots publicitaires. Mais cela n’a jamais suffi pour rĂ©ellement booster les ventes des tablettes de Microsoft.

L’iPad, de son cĂŽtĂ©, est un produit pionnier qui se vend comme des petits pains. Au mois de janvier, Apple avait affirmĂ© qu’il n’y avait pas moins de 500 000 applications natives disponibles pour ses tablettes. Et l’éventuelle arrivĂ©e d’une version optimisĂ©e de Microsoft Office ne saurait qu’ajouter de la valeur Ă  ce choix dĂ©jĂ  plĂ©thorique.

Sur un autre front, rappelons que Google a rĂ©cemment annoncĂ© son nouveau partenariat avec VMware, dont le but est d’apporter des applications Windows sur les Chromebooks.

(Source)

4 commentaires

  1. Je vais troller, mais, personne ne possĂšde de Surface et tout le monde a un iPad. Mettre Office sur iPad, c’est s’assurer, pour Microsoft, de gagner enfin de l’argent sur le crĂ©neau des tablettes.

Lire les articles précédents :
Samsung : voici comment fonctionnerait le capteur biométrique du Galaxy S5

Sammobile explique comment fonctionnera le scanner d’empreintes digitales du prochain Samsung Galaxy S5.

Fermer