Bientôt un système d’exploitation mobile spécifiquement chinois

Android et iOS pourraient voler vos informations. Par conséquent, « adoptons un système d’exploitation mobile domestique pour nos smartphones ».

C’est ce qui semble être la philosophie qui est derrière ce projet Made in China. Jeudi, le système d’exploitation baptisé 960 OS a été révélé au grand public. Développé par la société Coship Electronics, basée à Shenzen, il s’agit du premier OS mobile chinois de ce type.

Basé nativement sur le noyau Linux, il serait le fruit de 15 ans de développement, par cette société chinoise. Coship Electronics suggère également qu’un système d’exploitation alternatif à ceux proposés par les grandes firmes américaines permettra aux mobinautes locaux d’avoir une meilleure protection de leurs données.

Les experts estiment que le lancement de ce nouvel OS mobile pourrait offrir plus de sécurité aux informations, à l’échelle individuelle et nationale, mais aussi mettre un peu plus de compétition entre les différents systèmes d’exploitation pour mobile disponibles en ce moment en Chine. Et ceci pourrait booster le marché.

Actuellement, le marché chinois est dominé par les smartphones sous Android et tout particulièrement ceux de Samsung. Rappelons également que récemment, Apple a signé un partenariat avec l’opérateur téléphonique China Mobile. Celui-ci devrait permettre à la firme de Cupertino de réaliser encore plus de ventes de son flagship et de l’iPhone 5C dans l’Empire du Milieu.

Pour le moment, on ne sait pas encore à quoi ressemble exactement le nouveau système d’exploitation, ni ce dont il est capable en terme de performances. Mais les médias locaux félicitent déjà l’initiative qui donne naissance à un « vrai » OS mobile avec des licences chinoises. On ne connaît pas encore beaucoup de détails techniques. Mais certains médias disent que celui-ci sera un peu comme Android. C’est-à-dire libre et qu’il pourra être utilisé par tous les constructeurs.

Les développeurs de 960 OS mettent en avant son aspect sécurisé et son « nationalisme » puisque ce dernier devrait intégrer les services web locaux, façon Google. Et pourquoi 960 ? Ce serait en référence aux 9.6 millions de kilomètres carrés qui forment le territoire de la Chine.

Au mois d’aout, on avait également entendu parler d’un système d’exploitation en cours de développement chez HTC et qui serait aussi destiné au marché chinois. D’après les spéculations, il s’agira d’un système d’exploitation plus adapté aux préférences des autorités de l’Empire du Milieu, avec un écosystème différent de ceux d’iOS et Android.

(Source)


9 commentaires

  1. Une copie chinoise d’Android avec une copie des services Google Et des backdoors pour le gouvernement chinois. J’espère que les européens auront force d’interdire ce produit espion dans nos contrées.

  2. Setra

    @Bob Vu le discours, je ne pense pas que cet OS mobile puisse avoir vocation à s’exporter vers l’occident. Et vous avez raison, il semblerait que l’une des motivations de ce projet soit la sécurité nationale. Entre autre, ne pas se faire espionner par les USA.

  3. C’est un coup à la fois marketing commercial et patriotique. la Chine est un si grand marché, alors ce serait dommage de laisser les autres profiter de ce si grand marché, autant avoir son propre produit. La Chine aussi en tant que grande puissance, doit aussi défendre son statut en mettant en place sa singularité et son identité propre.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Kickstarter : 480 millions de dollars récoltés en 2013

Vous doutez encore de la viabilité du financement participatif ? Les performances de Kickstarter vous feront peut-être changer d’opinion.

Fermer