[Bilan WPC] Microsoft n√©gocie son virage vers l’√®re post-PC

Microsoft, leader incontest√© de l’√®re PC, est aujourd’hui en train d’effectuer un important virage pour rester pertinent √† notre √©poque post-PC.

La Worldwide Partner Conference de Microsoft s’est d√©roul√©e √† Houston du 7 au 11 Juillet. L’occasion de rassembler 15.000 partenaires (constructeurs, d√©veloppeurs, revendeurs, …) pour exposer la strat√©gie du g√©ant de l’informatique.

Un moment privil√©gi√© pour l’√©cosyst√®me, puisque les diff√©rentes pi√®ces du puzzle d√©voil√©es par Microsoft ces deux derni√®res ann√©es se sont assembl√©es pour laisser appara√ģtre le Microsoft unifi√© (One Microsoft) vers lequel tend la firme.

La n√©cessit√© d’un nouveau d√©part

Mine de rien, Microsoft approche gentiment des 40 ann√©es d’existence (en avril 2015). Et si l’entreprise de Redmond a √©t√© le leader incontest√© du monde PC, c’est tout sauf une √©vidence que de rester pertinent lorsque les attentes du monde entier sont en train de profond√©ment se m√©tamorphoser dans le domaine.

La mani√®re d’utiliser Windows n’avait globalement pas chang√© depuis Windows 2000 (voire Windows 95). L’interface et l’ergonomie se sont √©videmment modernis√©es, mais l’emplacement des diff√©rentes fonctionnalit√©s et la mani√®re d’utiliser Windows 7 ne seraient pas ultra-d√©routantes pour un homme que l’on aurait cryog√©nis√© en 1995 (le tant aim√© bouton « D√©marrer » a d’ailleurs fait sa premi√®re apparition cette ann√©e-l√†).

Windows 8 √©tait ainsi un v√©ritable pas en avant… un pari risqu√©, mais n√©cessaire : l’occasion de repartir sur de nouvelles bases pour se positionner comme un acteur pouvant compter sur les 20 prochaines ann√©es.

Windows 8.1 : le mea culpa de Microsoft

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Windows 8 n’a pas connu un accueil des plus chaleureux. Si la firme devait √™tre 100% honn√™te, je suis √† peu pr√®s s√Ľr qu’elle ne s’attendait pas √† un engouement ph√©nom√©nal. A une √©poque o√Ļ le l√©ger redesign de trois boutons sur Facebook devient le sujet num√©ro 1 de conversation, Microsoft ne pouvait pas s’attendre √† ce qu’une transformation aussi profonde soit accueillie par des cotillons.

Mais comme avec la Xbox One, plut√īt que de transformer doucement l’exp√©rience utilisateur, Microsoft a fait le choix de la rupture et du changement radical.

Le grand avantage de Microsoft, c’est cette humilit√© d’avoir accept√© les critiques et d’avoir √©cout√© ses utilisateurs et partenaires. Ils avaient d√©j√† fait marche arri√®re concernant la connexion permanente de la Xbox One, ils reviennent √©galement avec une version 8.1 de Windows qui va corriger les plus grandes sources de critiques.

Le fameux bouton « D√©marrer » que Microsoft s’√©tait jur√© de tuer pour de bon va ainsi refaire surface (haha) sous une autre forme, et l’interface ModernUI (ou Metro) caract√©ris√©e par des blocs ne sera pas forc√©ment le mode par d√©faut. Les entreprises pourront ainsi d√©marrer sur un bureau √† la Windows 7… probablement plus rassurant que la modernit√© de Windows 8 (et plus pratique pour les utilisateurs qui ne souhaitent pas embrasser l’utilisation d’√©crans tactiles).

√Čcouter ses utilisateurs et accepter la critique… c’est une qualit√© pr√©cieuse quand la concurrence fait la sourde oreille et va de l’avant sans jamais se retourner.

Microsoft va √©galement reconna√ģtre √™tre en retrait concernant le design de ses applications (et notamment face √† Apple) et va proposer aux adh√©rents du Microsoft Partner Network de participer √† la¬†User Experience Design Competency, qui va permettre aux partenaires d’entra√ģner ses designers √† r√©aliser de belles applications sous Windows 8.

Le leader du PC entre¬†dans l’√®re post-PC

Quand on s’appelle Microsoft, nom qui est synonyme de PC pour une majorit√© de personnes, l’entr√©e dans l’√®re post-PC est tout sauf un exercice trivial. C’est un tournant majeur pour une entreprise de plus de 90.000 employ√©s. Microsoft aura ainsi attendu la fermeture de la Worldwide Partner Conference (alors que j’√©tais dans l’avion du retour entre Houston et Paris, grrr) pour annoncer une importante r√©organisation. Microsoft va changer en profondeur sa mani√®re de travailler et ¬†son processus d’innovation.

L√† o√Ļ la firme √©tait organis√©e autour d’une division Windows Phone 8, une autre Windows 8, Xbox, Office, etc. les √©quipes vont d√©sormais participer √† l’√©laboration des produits de mani√®re transversale, avec un p√īle ing√©nieur, marketing, vente, etc.

Une strat√©gie qui devrait leur permettre une meilleure coh√©rence, homog√©n√©it√© et interop√©rabilit√©. L’objectif exprim√© par Steve Ballmer : « One Microsoft ».

Il s’agit selon moi d’une preuve d’intelligence de Microsoft, qui a le courage de r√©aliser une r√©organisation aussi ardue devant cette √©vidence : on ne peut pas appr√©hender le march√© actuel en gardant la m√™me organisation qu’en 2000.

L’√®re post-PC est d√©finitivement l√†, et Microsoft se met en position de faire ce qui est n√©cessaire pour en √™tre un acteur majeur.

La position unique de Microsoft : la convergence totale

Lors de la conf√©rence d’ouverture de la WPC, Steve Ballmer s’est exclam√© que le meilleur smartphone du monde¬†√©tait maintenant un¬†Windows Phone 8, blaguant sur le fait qu’il poss√©dait toute l’objectivit√© n√©cessaire en tant que CEO de Microsoft. C’est en effet une bonne plaisanterie puisqu’il est le seul √† penser que Windows Phone est incontestablement meilleur que la concurrence.

La plateforme a effectivement fait d’immenses progr√®s devenant un choix possible, mais certainement pas incontestable.

En r√©alit√©, comme aux √©checs, Microsoft est en train de positionner ses pions pour servir un plus grand dessein. Windows Phone 8 n’est qu’un √©l√©ment venant s’imbriquer dans le reste. Cela est vrai aujourd’hui, et ce le sera encore plus lorsqu’une seule et m√™me √©quipe supervisera le d√©veloppement de l’ensemble de la gamme de produits Microsoft.

Microsoft sera bient√īt dans une position unique, devenant la premi√®re entreprise √† pouvoir proposer la convergence ordinateur de bureau, ordinateur portable, tablette, smartphone et m√™me console de jeu.

En effet, c’est √©galement une version modifi√©e de Windows 8 qui fera tourner la future Xbox One et qui se synchronisera enti√®rement avec le reste de l’exp√©rience Windows, tout comme il suffira de personnaliser son √©cran d’accueil sur un appareil pour le retrouver ainsi sur tous de mani√®re transparente.

Pr√©sent sur tous ces fronts (ainsi que dans la proposition de services pour le consommateur et pour l’entreprise), Windows 8 souhaite v√©ritablement √™tre vu comme la solution pour une convergence absolue.

Je ne sais pas si Ballmer joue sa place l√†-dessus comme je l’ai beaucoup lu et entendu par ailleurs, mais il est clair que le g√©ant Microsoft se trouve aujourd’hui en face d’une montagne encore plus grande que lui…


Microsoft n√©gocie son virage vers l’√®re post-PC"]

3 commentaires

  1. Il manquait des truc √† 8 lors de sa sortie pour accompagner l’utilisateur mais la toll√© n’√©tait √† mon humble avis pas m√©rit√©.
    Vouloir unifié le parc des appareils est à mon avis un bon point même si le pari est risqué vu les différences phénoménales de caractéristiques de tout les appareils.

  2. Fervent utilisateur de Windows, je trouvais le système néanmoins obsolète.

    J’appr√©cie donc beaucoup l’√©norme risque pris par Microsoft, m√™me s’il est √† relativiser. C’est une des plus grosses entreprises mondiales qui a de profondes ressources pour assumer les √©checs.

    Avec W8 on note une incroyable ergonomie et une grande simplicit√© de navigation. Les Windows Phone articulent √† la fois qualit√© et prix, mais le catalogue d’apps est encore trop faible pour voir le syst√®me s’imposer rapidement.

    Le fait de vouloir unifier les appareils est un joli pari qui devrait payer. Aujourd’hui les consommateurs multiplient les objets connect√©s et souhaitent tendre vers plus de simplicit√© et une ergonomie optimale. Bient√īt plus besoin de reconfigurer chaque appareil pour les avoir √† l’identique.

    Je rejoins « Schneider » sur la complexit√© √† combler le gouffre des caract√©ristiques techniques de tous les appareils, mais si l’op√©ration fonctionne Microsoft va tr√®s vite rattraper la concurrence.

  3. Merci pour cet article Valentin, très intéressant.

    @Schneider : compl√®tement d’accord. Je pense que critiquer W8 est (√©tait?) √† la mode, davantage que le simple ph√©nom√®ne de « r√©sistance au changement ».
    Rien √† voir avec la sortie de Vista qui si je ne m’abuse s’accompagnait avec beaucoup de bug, probl√®mes de pilotes, de comptabilit√©s etc… Que je ne retrouve pas sur W8 qui fonctionne √† merveille de mon c√īt√©. Alors certes quelques nouveaux geste sont √† prendre pour profiter pleinement des nouveaux outils, mais tellement pratique une fois acquis. Mais pour cela, il faut faire un petit effort de curiosit√©, c’est vrai.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
HADOPI vous cherche des noises ? Voici la réponse

Suite √† notre article sur la "mort du piratage" en Norv√®ge gr√Ęce au d√©veloppement des offres l√©gales, la r√©ponse pleine...

Fermer