[billet sponsorisé] Winamax, le poker mobile avec argent réel sur Android

Winamax, le site de poker en ligne lance son application mobile pour Android. Sur l’application, toutes les parties de Winamax sont accessibles, avec des tournois et du cash à gagner.

Jouer au poker pour rire avec les copains et une poignée de jetons, c’est bien, mais jouer avec un vrai enjeu c’est mieux, tous les joueurs vous le diront. Question d’adrénaline ! C’est un peu comme la différence entre les auto-tamponneuses et la Formule 1…

Tout ça pour dire que Winamax, le site de poker en ligne avec des vrais morceaux de Patrick Bruel dedans, première salle de poker au monde à proposer du poker en argent réel sur mobile, vient de mettre en ligne une nouvelle version de son application pour Android, qui permet aux joueurs expérimentés de jouer jusqu’à 4 tables simultanément.

Et, puisque toutes les parties de l’application PC/MAC Winamax sont accessibles aussi sur mobile, il est possible de disputer les Freerolls, des tournois gratuits avec du cash à gagner. Il y en a 12 par jour avec de 50 à 250€ à se partager, ce qui selon les spécialistes est idéal pour débuter.

winamax Android

Pour accéder à cette version mobile, vous devrez d’abord créer un compte sur la page dédiée du site Winamax, sur laquelle vous obtiendrez les identifiants nécessaires à votre connexion.

Notez que l’application Android n’est pas disponible dans Google Play pour le moment, mais vous pouvez l’installer à partir du site : https://www.winamax.fr/android

Pour les utilisateurs iPhone et iPad c’est par ici que ça se passe :

https://itunes.apple.com/fr/app/winamax-poker/id385720307?mt=8

 


Winamax, le poker mobile avec argent réel sur Android"]

Un commentaire

  1. Cette application est top, on peut faire exactement la même chose que sur le site. C’est tellement pratique!

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Sur le web le porno montre toute sa vigueur

Vous voulez monter un business sur internet ? Ne vous fatiguez pas à essayer d'inventer le nouveau Facebook, il existe...

Fermer