Bing propose maintenant des résultats de recherche extraits de Facebook… pour les USA seulement

Alors que Facebook a annoncé cette semaine le lancement de son moteur de recherche Graph Search en partenariat avec Bing de Microsoft, c’est aujourd’hui Microsoft qui lance l’intégration des résultats extraits de Facebook dans Bing Social.

Petit rappel pour ceux qui auraient manqué un épisode sur cet aspect du Web finalement assez peu connu : Microsoft est actionnaire de Facebook, dont il détient 1,6% des parts.

A ce titre, les deux firmes entretiennent des relations rapprochées qui les aident à tisser leur toile et à contenir l’hégémonie du tout puissant Google. Après que Facebook ait annoncé cette semaine le lancement de son moteur de recherche Graph Search en partenariat avec Bing de Microsoft, c’est aujourd’hui Microsoft qui lance l’intégration des résultats extraits de Facebook dans Bing Social.

Bing Social se présente sous la forme d’une colonne (sidebar) à droite de la page de résultats de Bing, qui va chercher dans Facebook des compléments d’informations extraits de votre graphe social, comme des statuts, des liens partagés et des commentaires. Concrètement, vous cherchez un restaurant à Berlin : en plus des résultats proposés par le moteur de recherche, une liste de suggestions sociales en provenance de vos amis ayant déjà visité Berlin ou évoqué le sujet « restaurant à Berlin » dans Facebook sera poussée dans la sidebar.

bing social results Bing propose maintenant des résultats de recherche extraits de Facebook... pour les USA seulement

Concernant les notions de confidentialité, Microsoft précise que les paramètres de chaque utilisateur sont respectés, que rien n’est partagé automatiquement, et que seuls les contenus autorisés sont publiés.

Malheureusement, cette fonctionnalité n’est pour le moment disponible que pour les internautes américains. Au cas où, vous pouvez toujours vérifier si elle est accessible chez vous : allez sur Bing.com, si un lien Connexion Facebook apparait en haut à droite de l’écran, vous avez gagné le gros lot.

8 commentaires

  1. Niveau confidentialité c’est quand même limite je trouve. Il y a quand même beaucoup de personnes qui ne savent même pas qu’il faut régler les règles de confidentialité. Ca va leur faire bizarre de se retrouver en première page de Bing.
    Sinon on comprend pourquoi ca ne s’adresse qu’aux Americains; qui a déja utilisé Bing en France?

  2. Je pense que l’association de bing et de facebook, a de quoi non pas inquiéter google. Mais les gens de chez google doivent certainement surveiller cela du coin de l’oeil .

  3. Oui c’est limite niveau confidentialité. Point de vue recherche, ça peut le faire si le flux d’info est bien géré par Bing. Je sais pas si Google doit s’inquiéter de cette alliance… peut être pas dans le présent mais l’outil pourrait bien être amélioré d’ici un ou deux ans.

  4. Je trouve les intégrations toujours réussies avec l’équipe de bing, espérons que cette fonctionnalité arrive rapidement en Europe.

  5. Je trouve qu’en ce moment, les moteurs de recherches autres que Google innovent de plus en plus. Avec cette nouvelle fonctionnalité, j’espère que Google va perdre des parts de marché aux USA car franchement, il devrait se faire retoquer par l’Europe un de ces quatre, il n’y a presque pas de concurrence.

  6. Je reste perplexe aussi bien niveau utilité que niveau confidentialité. Je vois difficilement comment un tel système peut donner des résultats pertinents, à mon avis il va surtout y avoir beaucoup de « faux positifs ». C’est peut être une innovation ingénieuse, mais je reste septique.

  7. Je trouve aussi que c’est limite question respect de la vie privée car bien qu’on parle régulièrement de l’importance de régler ses paramètres de confidentialité, beaucoup d’utilisateurs ne protègent pas bien leur vie privée (soit par ignorance, soit par insouciance). Pourtant, via ce genre d’outil, leur vie pourrait être accessible à n’importe qui…

  8. @ Numérisation : il n’y a pas de concurrence parce que Bing, c’est nase, tout simplement…

    Oups, pardon…c’est « une copie presque parfaite  » de Google, avec quelque ajout inutile….

    Quand tu vois que Microsoft a attendu de voir que la recherche pouvait être rentable avant de pondre un truc aussi niais (une copie conforme de Google quoi…A tel points qu’ils se basent aussi sur leur résultats en tant que « critère »….on croit rêver…) , tu peux légèrement te demande ce qui se passerait si ils arrivait « une fois encore n’est pas coutume » à passer majoritaire sur ce marché….Réponse? Il suffit de voir Internet Explorer avant l’arrivé des concurrent, Windows Phone avant l’arrivé de l’Iphone, etc, etc….bref, on est plus à ça près.

    Franchement, un dominateur comme Google ne me dérange pas si c’est pour éviter que Big grossoft ne fourre son nez dans un domaine qu’il ne « possède » pas encore !! C’est vrais que si on avait du compter sur Yahoo, Microsoft serait déjà en pôle position sur les moteurs de recherches (avec une tétra-chialé de brevets moisi en tout genre et des protocoles propriétaires pour empêcher toute nouvelle émergence d’un moteur)

    Au passage, je vois pas ou tu vois que Google n’innove pas…si pour toi, l’innovation se mesure à une barre inutile à droite, Ok, ils n’innovent pas…mais leur metier (en plus de la pub), ça reste l’algorithmie de la recherche…..et là dessus, toujours rien à dire

    @Maximilien : Quel flux d’info? tu prend vraiment des publication facebook pour argent comptant?? He be, on a pas la même idée de la pertinence de l’information. Moi, quand je veux me renseigner sur un sujet technique, comme les danger des pilules 3 eme génération, je trouve des spécialiste, pas « machin » qui donne son avis sur la chose. Quand je veux me renseigner sur le Mali, je lis des journaux, pas la page « Machin » qui dit habiter là bas, et qui raconte des trucs….

Lire les articles précédents :
500 millions de check-ins Foursquare sur une carte

Foursquare est un réseau social que certains adorent et d’autres détestent, pourtant le site qui se base sur la géolocalisation...

Fermer