BitTorrent lance un concurrent (légal) pour Spotify et Netflix

Contrairement à Popcorn Time, BitTorrent Now ne contiendra pas de contenus piratés.

BitTorrent Now

Comme elle propose un client torrent qui permet à des millions de personnes de télécharger (souvent illégalement) des films, des séries et de la musique, l’entreprise BitTorrent a un nom associé au monde du piratage en ligne. Pourtant, il s’agit d’un logiciel tout à fait légal, mais c’est l’usage qu’on en fait qui peut ne pas l’être.

De plus, l’entreprise expérimente aujourd’hui de très nombreux services qui n’ont rien à voir avec le téléchargement illégal. On pourra citer Bleep, un service de messagerie, Maelstrom, une façon décentralisée de propulser des sites web ou encore BitTorrent Live, qui permet de diffuser de la vidéo en direct grâce au peer-to-peer.

Et à cette liste non-exhaustive de produits s’ajoute aujourd’hui BitTorrent Now, une application de streaming audio et vidéo. Et contrairement à Popcorn Time, elle ne permettra pas de faire du streaming illégal.

BitTorrent Now se présente comme une combinaison de Spotify et de Netflix, mais dont le contenu est pour la plupart indépendant. Dans un billet de blog, la société américaine explique que pour les contenus qui seront gratuit mais financés par de la publicité, les créateurs bénéficieront de 70 % des revenus. Cependant, elle propose d’autres options de monétisation.

Et contrairement à la plupart des autres produits de BitTorrent, Now n’utilisera pas dans un premier lieu l’architecture peer-to-peer, mais une architecture traditionnelle client/serveur. Engadget explique que plus tard, le nouveau service pourrait migrer vers le P2P, mais pour assurer son lancement, l’entreprise a opté pour l’architecture classique.

Actuellement, BitTorrent Now est disponible sur le web et sur Android. Mais des versions iOS et Apple TV sont déjà en route.

(Source)


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Consommation énergétique : Opera riposte à Edge
Navigateur : Opéra vante sa consommation d’énergie sur fond de polémique

Une bataille de communication serait-elle née ce début de semaine entre les différents navigateurs internet, depuis que Microsoft a publié...

Fermer