BitWalking : où comment gagner de l’argent en marchant !

Voilà une nouvelle bien curieuse et pourtant une start-up propose de gagner de l’argent en marchant grâce au BitWalking ! Vous avez bien lu, en marchant…

Gagner de l'argent en marchant grâce au BitWalking

Les créateurs de ce projet particulièrement insolite se nomment Franky Imbesi et Nissan Bahar. L’idée de la création du BitWalking s’est inspirée dans les grandes lignes de la monnaie virtuelle, le Bitcoin, sauf que le BitWalking, comme son nom l’indique est une monnaie que l’on obtient en marchant.

BitWalking : gagnez de l’argent en marchant !

C’est à travers l’application « Go ! » que les personnes pourront mesurer leur nombre de pas, qui seront convertis en BW$ (BitWalking). Beaucoup se diront : ce n’est pas possible et ils vont gagner de l’argent comment ? En réalité, le projet est particulièrement sérieux puisque qu’un fonds d’investissement a déjà dédié 9 millions de dollars, une banque a signé un partenariat au Royaume-Uni pour payer les marcheurs et le groupe Murata est même en train de concevoir un bracelet connecté, afin de proposer un produit directement lié au BitWalking.

Les concepteurs de cette monnaie virtuelle expliquent qu’il sera possible de faire des achats en ligne avec les BW$ gagnés en marchant ou de les convertir en dollars américains à hauteur de 10000 BW$ pour un dollars. Pour mieux comprendre ce ratio, 10000 BW$ représente l’équivalent approximativement de 8 kilomètres de marche.

L’idée est plutôt intéressante car cela permettra à des personnes d’arrondir leurs fins de mois, aux gens d’être en bonne santé, de lutter contre l’obésité et de stimuler les personnes à se passer de la voiture pour de petits trajets, ce qui on le devine aura un intérêt écologique. Toutefois la vraie raison n’est pas là et le modèle économique non plus. En réalité le BitWalking, devra permettre de créer une niche de « petits » consommateurs dans les pays émergents ou chez les personnes ayant peu de ressources, en développant une économie. Comme le révèle nos confrères de Zone Numérique, un testeur vivant au Malawi a doublé son salaire en utilisant ce service et en touchant 26 dollars.

C’est au Royaume Uni et au Japon que le service sera lancé en premier, mais il ne fait aucun doute que ce concept intéressera l’ensemble des pays très rapidement.

Source


5 commentaires

  1. Bonjpur, cela n’est pas nouveau. Je suis arrivé à NY il y a 2 ans et la chaine de drugstore Duane Reade proposait déjà ce type d’application

  2. Pour que des gens soit près à donner des millions pour cette applications c’est qu’ils vont en gagné. C’est un investissement. Comment vont-ils gagner de l’argent ? En vendant les données récupérés des utilisateurs. Quand ont peut surveiller chaque déplacement d’un individus voir d’une masse c’est le rêve. En plus les gens y resterons pour l’attraction du gains.

    • Emmanuel Ghesquier
      Emmanuel Ghesquier on

      Il y a plus de chance qu’il propose une plateforme tierce pour vendre des produits ou des services en facilitant les BW$ ou en se prélevant une micro-commission sur chaque conversion en monnaie réelle, Ils donneront de l’argent qui sera en réalité dépensé aussi rapidement. La vente de bases de données c’est un peu comme les publicités sur le web, cela a fait son temps, ce n’est pas viable sur le long terme, tout le monde en fait, la valeur des données va fatalement s’écrouler et le modèle économique de nombreux sites et de nombreuses applications aussi.

  3. Pingback: Revue de presse digitale de la semaine du 23 novembre 2015 |

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Echec Zano
Fin de partie pour le drone Zano

Les backers ne reverront sans doute jamais leur argent.

Fermer