Blackberry 10 : découverte d’un système d’exploitation qui va compter

Le ton est donné dès l’arrivée au QG français de RIM : nous pourrons voir une version presque finale du système d’exploitation des futurs Blackberry, mais nous ne serons pas en mesure de prendre en mains les appareils pour jouer avec.

Le ton est donné dès l’arrivée au QG français de RIM : nous pourrons voir une version presque finale du système d’exploitation des futurs Blackberry, mais nous ne serons pas en mesure de prendre en mains les appareils pour jouer avec.
La raison ? RIM souhaite dévoiler progressivement son système d’exploitation et avoir encore de belles choses à montrer lors du grand lancement, le 30 janvier prochain.

La discussion avec David Derrida, Directeur Produit chez Research In Motion, se fera donc en pointillés : entre ce qu’il peut dire, ce qu’il veut bien laisser sous-entendre, et ce qu’il ne peut pas dévoiler.
Pour rappel, nous savons donc déjà que Research in Motion présentera 2 smartphones le 30 janvier prochain : 1 tactile (avec une résolution de 1280×720 pixels), et un autre possédant un fameux clavier, marque de fabrique historique de RIM (avec une résolution de 720×720).
Et pour ce lancement, RIM souhaite faire les choses en grand. Son ambition : proposer le système d’exploitation qui se lancera avec le plus grand nombre d’applications.


Pour se faire, la société prépare les développeurs depuis 1 an grâce à une tournée intitulée Blackberry Jam qui a déjà fait plusieurs fois le tour du monde.
Research In Motion a déjà réussi son premier pari : redorer le blason de la marque en faisant oublier les idées que nous avions sur son OS : oubliez donc l’OS propriétaire et vieillissant, Blackberry 10 accepte les applications en C++, HTML 5, Flash, etc.
Niveau HTML5, Blackberry 10 se targue d’avoir un meilleur moteur de rendu qu’iOS6. En réalité, RIM a développé le meilleur moteur sur le marché actuellement avec un score de 486/500 sur le site web de test des performances HTML5 indépendant.

Mais nous le savons maintenant, la guerre des smartphones ne se joue pas sur les performances pures. Apple l’a prouvé : l’ergonomie doit être le fer de lance de tous les constructeurs.
Et force est de constater que RIM a bien potassé le sujet avant de proposer son BB10.
En effet, Research In Motion a regardé les chiffres d’usage sur iPhone et autres. Le fait est que 95% des applications ne sont lancées qu’une seule fois et que l’utilisateur moyen va utiliser uniquement 6 applications par jour.


On est en droit de se demander pourquoi Apple propose 24 emplacements pour les applications sur l’écran d’accueil en sachant que les 3/4 ne seront pas ouvertes.
RIM va donc proposer un écran d’accueil qui peut afficher les 8 dernières applications ouvertes. Vous en ouvrez une neuvième, la plus ancienne se fermera automatiquement pour ne laisser que 8 applications fonctionnant en arrière-plan.
L’idée ? Vouloir optimiser les performances tout en évitant l’étrange rituel qui veut que l’utilisateur doit double-cliquer sur le bouton « Home » pour tapoter l’écran à répétition pour fermer les 30 applications ouvertes en arrière plan.

Outre l’écran d’accueil qui garde les 8 applications que tu vas potentiellement réellement utiliser, un écran est toujours accessible sur la gauche d’un simple glissement de doigt avec l’ensemble des mails, SMS, interactions sociales de toutes sortes.
RIM a offert un soin tout particulier à cet écran puisqu’ils sont reconnus pour leur efficacité sur la communication écrite.
Et de ce côté là, les adorateurs de la marque ne seront pas déçus puisque le clavier a été pensé pour une aisance maximale. Il vous suffit de commencer à taper un mot pour voir des prédictions s’inscrire sur la prochaine lettre nécessaire pour l’écrire.
Vous avez écrit « Bon » le mot « Bonne » sera écrit sur le « n » et le mot « Bonjour » sur le « j », à vous de choisir le mot d’un rapide glissé de doigt pour choisir.
Encore une fois, je n’ai pu que voir la personne face à moi utiliser cette fonctionnalité sans pouvoir la tester moi-même, mais le rendu semble ultra-intuitif.
Et connaissant les déboires des systèmes d’exploitation actuels en ce qui concerne la reconnaissance d’un changement de langue au milieu d’un message, la prédiction de RIM saura savoir et apprendre lorsque vous utilisez de l’anglais au milieu de votre message.
Et en règle générale, Blackberry 10 semble répondre exactement à ce que l’on pourrait attendre d’un smartphone de future génération : intelligent, fluide et efficace.

Et RIM a de très grandes ambitions pour ce BB10. En effet, il souhaite pérenniser Blackberry comme le 3ème écosystème du marché.

Au final, après cette première démonstration, on se sent comme après un strip-tease. Très excités par ce que l’on a vu mais frustrés de ne pas avoir pu y toucher.
La suite, le 30 janvier prochain.


15 commentaires

  1. On sent l’inspiration des différents systèmes d’exploitation dans certaines idées (au niveau de la gestin des dernières applis ouvertes en mode WP). Et c’est pas plus mal.
    SI BB veut se démarquer, il doit jouer sur l’ergonomie.
    Je trouve que Windows Phone et BB apportent un vent de fraîcheur dans le domaine des smartphones.

  2. Oui, comme après un strip-tease, obligé de se soulager avec ce qu’on a à la maison 😉

  3. Bonjour,

    En effet mais il reste plus que attendre le 30 janvier prochain, mais pour le strip-tease je ne sais pas. héhé pas d’expérience et pas envie de n’avoir non plus.

  4. Petite rectification concernant le modèle tout tactile : Resolution écran : 1280 x 768

  5. @Cimation : en es-tu sûr ? C’est peut-être la résolution des émulateurs BlackBerry proposés aux développeurs actuellement, mais la réso annoncée par RIM est bien en 720.

  6. Oui certain. C’est un modèle atypique dans la gamme. Ensuite en effet les full tactiles seront en 1280 x 720. Et Les modeles avec claviers 720 x 720.

  7. Vivement un démo avec la version clavier qui n’offrira pas la même surface pour afficher les 8 vignettes d’applications en cours… Le compromis entre l’écran 4″ et le clavier est simple : le clavier coulissant. Dommage que cela rebute les fabricants et les clients qui ont peur du moindre millimètre d’épaisseur supplémentaire perso j’ai de la place dans mes poches et un smartphone 2.5cm d’épaisseur (protection comprise) :p

  8. Il n’y aura pas de problème pour les vignettes des applis en cours… Le 720 est choisi exprès 😉 simplement il y aura un scrol verticale plus important. En fait, ecran 720 + clavier physique = ecran full tactile + clavier virtuel. Ça revient au même quand le clavier virtuel est activé.

  9. La question sous jacente est « que vont faire les entreprises ». A savoir, le BB10 ne sera pas compatibles les serveurs BES entreprise car le BES est remplacé par le BDS. En conséquence, il faudrait que les entreprises doublent leur infra pour pouvoir à la fois gérer des devices ancienne génération et nouvelles générations. En conséquence, autant partir sur autre chose … La seule chose qui pourrait les sauver serait d’accompagner la sortie de l’OS d’un mode SAAS pour les serveurs BDS, c’est a priori prévu mais pas de suite
    De mon côté je considère BB10 comme un « new comer » (en bas à gauche du Gartner pour ceux qui connaissent). A eux de faire leur preuve et à regagner des parts de marchés mais ca risque d’être long

  10. @ Renaud. : je suis surpris par cette information. Je travaille de tres près avec une grande Société américaine au niveau IT et développement qui gère un parc BB conséquent sous BES. Cette société n’aura d’une part aucun coût supplémentaire à supporter pour son passage sous l’OS 10, mais mieux, elle n’aura pas à « doublonner » son infra, la dernière release prenant tout en charge : ancienne flotte et nouvelle. Y aurait-il un problème de com de la part de Rim ? Ou une approche différente selon la taille client ? Ou serait-ce une erreur d’interprétation ? Même si passage sous BDS, il n’est nullement besoin de doubler les infrastructures…

  11. @ Renaud : cette information ou « rumeur » est fausse et a été démantie à maintes reprises par RIM (tu trouveras la déclaration officielle de Rim en date du 12 août 2012 sur de nombreux sites).

    Le BDS prendra totalement en charge le BES et il ne sera nullement nécessaire de doublonner les infras. Et qui plus est, ce transfert se fera sans coûts pour les sociétés.

  12. Slt, j’ai la chance d’avoir le Dev Alpha (version pour développeur) et je peux vous dire que c’est une petite merveille. Le navigateur web est plus rapide que sur PC core i5 (regardez le html5 test) ! Interface, jeux et applications sont ultra fluides. Mettez un clavier/souris bluetooth + un grand écran via le port HDMI et il sera capable de remplacer le PC pour une bonne partie des utilisateurs.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
caseable : protéger ses appareils avec style + 3 protections personnalisables à gagner !

En règle générale, l'achat d'un smartphone est suivi de l'achat d'une coque de protection. Seulement, bien souvent, le prix de...

Fermer