BlackBerry se veut rassurant en annonçant que la tant attendue application BBM pour Android et iOS demeurera gratuite. De plus, celle-ci devrait bénéficier d’autres fonctionnalités comme le chat audio et vidéo.

BBM3 BlackBerry : BBM pour iOS et Android demeurera gratuite

BBM, qui est peut-être actuellement le seul succès de la firme canadienne, demeurera gratuit. Au lieu de faire payer les utilisateurs, BlackBerry compterait le monétiser via des annonces publicitaires, un peu comme BBM Channels, le réseau social de BlackBerry qui est encore en version beta.

S’adresssant à un média canadien, le vice-président de BlackBerry Messenger aurait déclaré : «C’est définitivement un service gratuit, nous avons d’autres idées pour monétiser le service ».

Les fonctionnalités chat audio et vidéo, déjà disponibles sur les terminaux BlackBerry, devraient aussi arriver sur les versions iOS et Android de BlackBerry Messenger dans quelques mois.

L’appli aurait été téléchargée 10 millions de fois, 24 heures après son lancement. Sachez aussi que la firme canadienne a finalement arrêté sa liste d’attente, ce qui signifie que tout le monde peut maintenant télécharger et utiliser l’application (Source : CrackBerry).

Rappelons que le lancement des versions iOS et Android de l’application de messagerie de BlackBerry avait été prévue il y a quelques semaines mais un bug, du à une version non-officielle, avait causé le report de cette publication.

BlackBerry a cependant ouvert son application aux autres plateformes un peu trop tard. En effet, des concurrents comme LINE, Viber, SnapChat ou encore WhatsApp sont déjà bien en place. Récemment, ce dernier a annoncé avoir franchi la barre des 350 millions d’utilisateurs actifs par mois, ce qui voudrait dire que l’application a donc plus d’utilisateurs que le réseau social Twitter.

Mais actuellement, il semble que BBM soit le seul produit de la firme à avoir du succès et celle-ci va certainement miser dessus. Illustration de cette situation : on entend peu parler du BlackBerry Z30, qui est pourtant déjà annoncé dans de nombreux pays.

(Source)