BlackBerry se retire du marché japonais

L’information a été confirmée en fin de semaine : suite à sa très forte perte de parts de marché au Japon, BlackBerry a décidé d’abandonner la commercialisation de ses produits dans ce pays.

La vague des nouveaux smartphones signés BlackBerry n’atteindra pas le pays du soleil levant. Une porte-parole de la firme a en effet confirmé l’info rapportée dans un premier temps jeudi, par le quotidien économique japonais Nikkei, au sujet de l’arrêt des ventes de smartphones de la firme dans le pays.

« Nous sommes sur le point de lancer le BlackBerry 10 sur des marchés clés, et nous voyons les demandes pour le BlackBerry Z10 monter dans les pays où il est déjà sorti » a ainsi affirmé Amy McDowell, porte-parole de BlackBerry. « Le Japon ne se présente pas comme un marché important pour notre compagnie, et nous n’avons pas prévu de lancer les BlackBerry 10 dans ce pays pour le moment« . Celle-ci rassure les utilisateurs japonais de devices BlackBerry en ajoutant : « nous maintiendrons notre assistance pour nos utilisateurs au Japon« .

blackberry japan BlackBerry se retire du marché japonais

La firme a de son côté refusé d’apporter des commentaires sur ses plans concernant les autres marchés où ses smartphones ne remportent pas un franc succès.

Au cours des dernières années, les parts de marché de BlackBerry se sont effondrées à une vitesse déconcertante sur le marché japonais. Comme l’indique le site All Things Digital, la firme canadienne n’apparaît même plus dans la répartition des parts de marché comScore pour le Japon, se voyant rapatrié sous la catégorie « Autres » (qui ne constituerait que 0,4% des parts, c’est dire…).

Au moment de la parution de la dernière étude menée par comScore, le nombre de possesseurs de smartphones au Japon a été évalué à près de 24 millions. A croire que si le pays ne se présente pas comme un marché important pour BlackBerry, il est de toute évidence considérable et non négligeable pour les autres fournisseurs de smartphones.

(Source : AllThingsD.com)

10 commentaires

  1. Business is business, se retirer d’un marché est une stratégie ou une décision commerciale comme une autre surtout suite à une très forte perte de parts de marché, cependant tout est relatif le Japon n’est pas un marché majeur pour BlackBerry, affaire à suivre.

  2. Bizarre leur réaction, pourquoi ne persévèrent-ils pas vu la taille du marché ? Si les iPhones marchent bien au Japon, pourquoi pas les BlackBerry.

  3. Il est sans doute plus sage de focaliser les budgets sur certains marchés et en oublier (temporairement?) certains… dans la position actuelle de BlackBerry qui est fortement affaiblie, c’est peut être une meilleure stratégie.

  4. Pingback: BlackBerry se retire du marché japonais | Veille Techno et Informatique "Autrement" | Scoop.it

  5. C’est le début de la fin pour BlackBerry… Ca serait bien qu’il réagisse face à Apple et Samsung quand même car leurs terminaux sont pas mal!

  6. Pingback: BlackBerry se retire du marché japonais | Mobiles actus, web 2.0, PC Mac, et geek news | Scoop.it

  7. Pingback: BlackBerry se retire du marché japonais | Gouvernance web - Quelles stratégies web ? | Scoop.it

  8. Il est tout à fait normal d’observer cette stratégie surtout pour un marché non négligeable : 1/ Il ne faut pas couler la boutique avec des investissements publicitaires trop lourds et trop éparses, la bourse attend aussi des résultats (des bénéfices). 2/ L’absence du modèle fait monter la demande par sa rareté, les quelques japonnais qui se procureront le modèle à l’étranger auront « la classe » participant à une bonne image produit. 3/ Une fois la rentabilité du développement atteinte (il faut espérer rapidement) on ouvre les vannes de la communication au Japon avec un budget communication à la hauteur de la concurrence (et comme on l’a vue une image produit déjà avec un a priori positif). Etre présent sur un marché ne suffit pas à générer des ventes il faut communiquer et se faire entendre ! Pour ce faire il faut crier plus fort que la concurrence ;). 5/ Enfin il ne faut pas se griller sur tous les marché à la fois :)

  9. Cela me semble être une bonne initiative, les marchés Asiatiques sont bien trop dominés par Apple et Samsung et effectivement cela doit représenter de trop grosses pertes d’argent pour Blackberry. Bon choix pour moi !

Lire les articles précédents :
Actus du Web : la sélection PowerPress de la semaine

La sélection des meilleurs communiqués publiés sur PowerPress durant la semaine écoulée. Ceux qui ont opté pour une formule Intégrale...

Fermer