BlackBerry vendu pour 4.7 milliards de dollars

BlackBerry a trouvĂ© un accord avec le fond d’investissement Fairfax pour le rachat du groupe, valorisĂ© Ă  4.7 milliards de dollars.

Fairfax, une entreprise canadienne, n’est pas Ă©trangĂšre Ă  BlackBerry puisqu’il s’agit de son premier actionnaire, avec 10 % des parts. La valorisation de 4.7 milliards de dollars est maigre, comparĂ©e aux $80 milliards de capitalisation d’il y a quelques annĂ©es. Cette annonce prĂ©cĂšde une sĂ©rie d’actualitĂ©s concernant le constructeur canadien.

BlackBerry : une série noire

MalgrĂ© le lancement d’un nouveau systĂšme d’exploitation au dĂ©but de l’annĂ©e (BlackBerry 10) et d’une nouvelle gĂ©nĂ©ration de smartphones, la sociĂ©tĂ© n’a pas rĂ©ussi Ă  se relever. Face Ă  des concurrents comme Apple et Samsung, cela semblait prĂ©visible. Cette annĂ©e a aussi vu le renoncement de BlackBerry au marchĂ© des tablettes et le remplacement du nom Research in Motion (RIM) par BlackBerry.

RIM (photo by Robert_Elder on Flickr)

Pour le groupe, la voie du salut aurait pu ĂȘtre l’ouverture de sa cĂ©lĂšbre application de messagerie instantanĂ©e, BlackBerry Messenger, sur iOS et Android. Mais la firme a tardĂ© Ă  prendre ses dĂ©cisions et des concurrents comme WhatsApp, Viber, Line ou WeChat sont dĂ©jĂ  bien en place. Mais en plus de cela, le lancement des versions iOS et Android de l’application de BlackBerry sera retardĂ©. Attendue le week-end dernier, l’appli n’est finalement pas sortie. BlackBerry accuse une application non-officielle qui aurait trop de succĂšs et qui gĂ©nĂšrerait un flux de donnĂ©es trop Ă©levĂ© (dĂ» aux caractĂ©ristiques de celle-ci).

Enfin, il y a quelques jours, on a pu apprendre que BlackBerry s’attend Ă  annoncer de grosses pertes Ă  l’occasion de son prochain rapport trimestriel. Celle-ci se prĂ©pare donc Ă  un vaste plan de licenciement (40 % des effectifs) et compte mener une politique de rĂ©duction des coĂ»ts. Par ailleurs, le groupe devrait ĂȘtre moins prĂ©sent sur le marchĂ© des consommateurs et se focaliser sur celui des entreprises.

Rappelons aussi que le constructeur a rĂ©cemment rĂ©vĂ©lĂ© un nouveau smartphone, le BlackBerry Z30. Il tournera sous la plus rĂ©cente version de BlackBerry 10 et sera dotĂ© d’un Ă©cran large de 5 pouces (une nouveautĂ©). De rĂ©centes fuites Ă©voquent aussi le dĂ©veloppement d’une autre sĂ©rie de smartphones (BlackBerry C), qui seront des produits d’entrĂ©e de gamme.

Le nouveau BlackBerry Z30 (Capture d’Ă©cran sur le site du constructeur)

Tout dépendra des actionnaires

Au mois d’aoĂ»t, le groupe avait annoncĂ© qu’il Ă©tait « Ă  vendre ». Cette nouvelle avait alimentĂ© des spĂ©culations concernant un Ă©ventuel rachat de la sociĂ©tĂ© par le constructeur chinois Lenovo. Mais finalement, c’est le fond d’investissement canadien Fairfax qui s’est jettĂ© Ă  l’eau. Les analystes estiment que les rĂ©centes rĂ©formes annoncĂ©es par BlackBerry visaient avant tout Ă  sĂ©duire de potentiels acheteurs.

Mais ce seront les actionnaires qui auront le dernier mot. Les titres du groupe sont prĂ©vus ĂȘtre repris Ă  $9 l’unitĂ©. Sa valeur la plus Ă©levĂ©e a Ă©tĂ© de $200. Mais cela remonte Ă  bien longtemps.

(Source)

wpDiscuz
Lire les articles précédents :
Le garage de Steve Jobs bientĂŽt monument historique ?

Le fameux garage dans lequel est née l'entreprise Apple et ses premiers appareils pourrait bien devenir un monument historique protégé.

Fermer