Xavier Niel laisse entendre que le blocage des publicités fera son retour sur Free, mais que les freenautes auront le choix de l’activer ou pas.

Alors que Free fête le premier anniversaire du grand coup de tatane envoyé par Free Mobile dans la fourmilière de la téléphonie mobile, Xavier Niel revient entre autres sur l’affaire qui a secoué le web français début 2013, à savoir le blocage arbitraire des publicités sur les sites visités à partir d’une Freebox Revolution.

La décision de Free de bloquer les publicités pour faire pression sur Google avait déclenché un débat enflammé entre éditeurs de sites web et internautes allergiques à la publicité, chacun avançant des arguments qu’il aurait été vain de tenter d’accorder.

Xavier Niel, le patron de Free, ne s’était pas prononcé depuis ce fameux « Adgate », alors que sa société et lui-même avaient été violemment attaqués, davantage sur la méthode, que sur le fond.

free1 Blocage des publicités Free : le retour, mais sur demande seulement ?

Dans une interview au Figaro, il revient sur ce blocage intempestif et inattendu dans une période généralement plutôt léthargique au cours de laquelle même le Web finit encore de cuver les agapes du Nouvel An.

« Tous les acteurs pensent qu’il faut négocier avec Google et obtenir une juste rémunération. Nous sommes les seuls à avoir eu le courage d’établir un rapport de force. Dès jeudi matin, nous allons interroger nos abonnés sur notre site, en leur laissant le choix d’avoir ou pas de la publicité lorsqu’ils naviguent sur le Web. »

Une façon de dire que Free va très probablement rétablir son système de blocage de publicité, mais cette fois en laissant à ses clients le choix de l’activer ou pas. Cela étant, le message n’est pas très clair, car si l’on s’en tient aux termes de l’interview, on pourrait en déduire qu’il s’agirait simplement d’une sorte de sondage invitant les freenautes à donner leur avis sur la question, auquel cas les dés seraient pipés et la réponse connue d’avance. S’il s’agit en revanche de remettre en place le bloqueur de publicités, mais de laisser le choix aux internautes de l’activer ou pas, avec divers paramétrages (liste blanche…) alors il me semble que dans ce cas aucun éditeur ne trouverait matière à contester la légitimité de cette option. Pas nous en tout cas.

Toujours est-il que, au moment où j’écris ceci, aucune mention n’apparait encore sur le site Free, que ce soit sur la page d’accueil ou dans les paramètres personnels de compte.

Mise à jour : il semblerait que le bloqueur de publicité vienne aussi de faire son apparition pour les abonnés Free Mobile, voir la capture d’écran que l’on vient de me transmettre. N’étant pas moi-même abonné Free Mobile, je ne sais pas depuis quand cette option est disponible. Vérifications en cours.

free mobile adblock Blocage des publicités Free : le retour, mais sur demande seulement ?

(source)