Bouygues Telecom va couvrir 63 % de la population avec sa 4G

Lors d’une conférence de presse hier soir à Paris, Bouygues Telecom a annoncé tous les derniers détails au sujet de son réseau très haut débit mobile (4G).

À moins d’une semaine du lancement officiel de son réseau 4G, prévu le 1er octobre, l’opérateur a précisé les points clés de son offre devant les journalistes : le taux de couverture et les forfaits.

Le premier enseignement est que le réseau très haut débit mobile couvrira 63 % de la population (soit 40 millions de français et 70 % des entreprises françaises). Inutile de dire que ce taux de couverture, prévu initialement à 40 %, est assez élevé et sera sans doute amené à évoluer dans les prochains mois mais le fait que Bouygues Telecom puisse utiliser les fréquences 1 800 MHz pour son réseau 4G donne finalement un sacré coup d’avance à l’opérateur par rapport à ses concurrents. En effet, Orange et SFR visent à couvrir plus de 40 % de la population chacun à la fin de l’année.

conference lancement 4g bouygues telecom Bouygues Telecom va couvrir 63 % de la population avec sa 4G

Concernant les offres, Bouygues a annoncé un nouveau forfait 4G avec 16 Go de données mobiles (data) en fair-use. Les prix des forfaits très haut débit mobile, sans mobile, sont donc les suivants : 29.99 € pour 3 Go de data, 39.99 € pour 8 Go et 59.99 € pour 16 Go. À noter que ces prix correspondent à l’offre de lancement, il faudra rajouter 10 euros pour toute souscription à un abonnement Sensation 4G après le 4 janvier 2014.

Pour ceux qui souhaitent tester gratuitement la 4G de Bouygues Telecom pendant un mois, il suffira de souscrire à une offre Sensation 4G sans mobile dans une boutique de l’opérateur afin de se voir offrir le premier mois de forfait et de résilier à tout moment (valable du 1er octobre au 17 novembre).

J’ai encore eu l’occasion de tester la 4G de Bouygues Telecom à cette conférence de presse et comme à Roland Garros, les résultats sont assez intéressants : entre 40 et 89 Mbit/s en débit descendant (download), entre 12 et 39 Mbit/s en débit montant (upload) et entre 37 et 49 ms de ping. Reste à voir ce que ça va donner au quotidien à partir du 1er octobre.

3 commentaires

  1. Parler de « couverture de la population » c’est tout ce qu’il y a de plus manipulateur !
    Car ça signifie que dans le train, dans les campagnes, en voiture ou en simple déplacement inter-urbain… bah on est plus couvert car seul les grandes villes le sont. Autant dire que ça ne sert à rien de se vanter d’un réseau super rapide s’il ne nous suit pas.

    Pour être totalement honnête il aurait mieux valut parler de couverture du territoire (comme nos chers opérateurs savent si bien le faire lorsque ça les arrangent).

  2. C’est vrai que ca reste cher pour le forfait 16Go…par contre quand on compare avec les volumes data disponibles il y a un an au même prix, ca a beaucoup changé…

    Ce que je me demande, c’est si l’arrivée de Free Mobile sur le segment, une fois que leur réseau 4G sera prêt, pourra changer la donne, et surtout si on peut imaginer que les offres internet 4G se substituent à terme aux offres ADSL et fibre optique…

    Ce qui dépendra essentiellement des coûts et des prix du réseau internet mobile…

Lire les articles précédents :
« Picture marketing » : 75 % des grandes entreprises boudent Instagram

Une étude a révélé que seulement 112 des 500 plus grandes entreprises américaines sont actives sur la plateforme Instagram.

Fermer