Box, robots, acteurs et effets visuels pour une performance unique [Vidéo]

Bot & Dolly présente Box, une performance artistique qui mêle acteurs, machines industrielles et effets visuels impressionnants. Un mélange entre art et technique.

La vidéo que vous allez voir ci-dessous est tout bonnement impressionnante. Elle est issue de l’entreprise Bot & Dolly, une société américaine qui mêle visuel et ingénierie. Autant vous prévenir tout de suite, ce projet, nommé Box, a été créé pour être représenté en temps réel devant un public. Il n’y a donc (normalement) aucun traitement en post-production pour rendre le spectacle plus beau.

Tout d’abord, Box, c’et le rencontre entre trois ‘personnages’. Nous avons des acteurs humains, des effets visuels et deux robots industriels. L’humain se contente d’accompagner le mouvement des robots, nous n’en parlerons donc pas plus que cela. Les machines (marque Kuka) sont deux bras mécaniques programmés à l’avance pour exécuter une chorégraphie. Ils portent chacun un mur sur lequel sera projeté les divers effets visuels. Ils sont bien évidemment sécurisés et équipés de capteurs pour éviter toute collision.

Box

Concernant les vidéos projetées sur les deux murs blancs, elles sont diffusées par deux projecteurs haute résolution. Ils utilisent une technologie nommée ‘Projection mapping’ ou mapping vidéo en français. Celle-ci permet de donner l’impression de voir de véritables décors en 3D. Grâce à cela, les auteurs de la performance nous donnent l’impression que nous voyons une pièce qui se déforme, des objets qui se déplacent dans l’espace…

Bot & Dolly espèrent qu’avec leur Box, ils encourageront les théâtres à utiliser des technologies de ce genre pour les représentations. Le résultat est bluffant, mais on peut imaginer qu’il coûte un peu cher, pas sûr que les théâtres aient les moyens de s’offrir de tels appareils (et leur programmation).

Je vous encourage à regarder la vidéo en entier, car les deux dernières minutes sont peut-être les plus impressionnantes. Après avoir vu cela, on est forcément curieux de savoir à quoi cela ressemble en vrai.

Bot & Dolly


2 commentaires

  1. Pour donner l’impression à une image 2D qu’elle est en 3D, il faut que le point de fuite change dynamiquement en fonction du déplacement des yeux qui regardent. Ici c’est filmé donc ils peuvent recalculer les points de fuite en fonction de la caméra « facile » 😉 Pour un spectateur de la scène, pour que l’effet soit équivalent il faut qu’il ne bouge pas ou il faut calculer dynamiquement son déplacement « plus dur ». Pour plusieurs spectateurs, ils faut qu’ils ne bougent pas ou bougent tous ensembles de la même manière… ET qu’il soit relativement éloigné de la scène pour que les spectateurs ne forment qu’un seul axe de vision. Mouai…

  2. Merci Axel pour la découverte 🙂

    On trouve effectivement de plus en plus de robots intégrés dans des dispositifs artistiques. En complément de votre article, voici des exemples de robots artistes : http://www.positive-content.co.....de-demain/

    Certes, c’est une autre démarche (robots musiciens, acteurs, peintres, …), mais on reste dans le même état d’esprit.

    Vincent

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Annulé, un festival décide de passer en streaming sur le Web

A cause de contraintes imposées par les autorités au dernier moment, un festival a dû être annulé en catastrophe. Alors...

Fermer