Bracelet connecté Haloband : l’innovation par la simplicité

Qui a dit qu’un bracelet connecté devait forcément avoir milles et une fonctionnalité pour séduire les foules ?

En 2013, nous avons vu passer pas mal de concepts de bracelets, de montres, de bagues et de lunettes connectées. Pour ma part, mon coup de cÅ“ur a été le projet KickStarter de la montre Neptune Pine : une montre/téléphone sophistiquée qui contrairement à la Galaxy Gear de Samsung, n’a pas besoin d’un téléphone. Mais les smartwatch et autres variantes sont souvent bourrées de technologies inutiles qui, en passant, font monter les prix pour rien. Et si la véritable innovation résidait dans un bracelet sans écran qui vous fait réellement économiser du temps ?

Plutôt qu’un gadget High Tech, je vois ce petit bracelet en caoutchouc (le Haloband) comme une solution d’ergonomie : réduction du temps dépensé dans des gestes répétitifs. Ce nouveau bracelet connecté n’a ni bouton, ni écran. Il a juste trois zones : A, B et C. Les zones A et B permettent d’effectuer des commandes sur votre smartphone en mettant le terminal en contact avec le poignet (sur la zone correspondante). La zone C correspond à la fonctionnalité « Cloud ».

En fait, à l’intérieur du petit bracelet se trouvent trois cartes NFC qui correspondent aux trois zones spécifiques. Les actions correspondant à chaque zone sont paramétrables via une application. Une fois ces réglages effectués, vous avez la possibilité de déverrouiller votre écran via un contact entre le smartphone et la zone A ou bien vous éclairer avec le flash LED en faisant un contact avec la zone B. Le tout étant personnalisable, de l’appel d’urgence au contrôle de la playlist. En ce qui concerne la zone C, elle vous permettra par exemple de donner vos coordonnées à quelqu’un via un simple contact de votre poignet ou bien de vous authentifier sur quelque chose de compatible avec le NFC.

Et ce qui rend ce bracelet encore plus intéressant, c’est le prix. Comptez $25 pour un exemplaire dès février. Quant au design, il sort carrément du lot et ne plaira certainement pas aux adeptes du « bling bling électronique».  Très discret, le bracelet ressemble à une bande en caoutchouc qu’on aurait pu recevoir gratuitement dans un magasin de chaussures. Et enfin, c’est waterproof, donc on peut le garder en permanence (pas de chargement requis).

Actuellement, la campagne a déjà atteint presque le double de son objectif et il reste encore plus de 10 jours.

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
[CES 2014] DreamWorks prépare une tablette pour les enfants

DreamWorks prépare le lancement d’une nouvelle tablette baptisée DreamTab qui sera à destination des plus jeunes.

Fermer