But what the hell is the Family?

Découverte de The Family, le programme pensé par des entrepreneurs, pour des entrepreneurs.

« Mais c’est quoi ce « The Family » au juste ? »

La question m’est posée cette fois par le dirigeant d’une société européenne qui n’a que peu de contacts avec l’écosystème start-up français.

« Je serais curieux de savoir ce que tu penses d’eux », continue-t-il avec un accent typiquement américain.

thefamily logo

The Family ne passe pas inaperçu, et pour cause… Alice, Nicolas & Oussama ne voulaient pas laisser indifférent en lançant cet accélérateur de start-ups. Mais peut-on simplifier la mission de The Family avec le terme « accélérateur » ? Certainement pas.

Alice Zagury, ancienne directrice du Camping & co-fondatrice de The Family, nous accueille dans leurs nouveaux locaux à quelques centaines de mètres de Bastille pour faire le point.

Elle évoque très vite le YCombinator (programme à destination des start-ups early-stage aux US qui a notamment financé Airbnb, Dropbox, Disqus ou Posterous) comme un modèle dont ils se sont inspiré.

« Mais il ne faut pas être débile, lance-t-elle avec force. Ce n’est pas la même chose qu’aux Etats-Unis ! »

C’est avec ce même franc-parler, cette même passion pour l’innovation et l’écosystème start-up que la discussion se poursuivra avec Alice.

« Mais si ce n’est pas pareil en France, cela ne veut pas dire que c’est moins bien ici, continue-t-elle. Nous sommes anti french-bashing. On aime la France, on adore la bouffe et nous voulons jouer avec notre culture qui est un avantage. »

Elle rappellera le destin de Mindie (une start-up passée par The Family) qui avait un positionnement que seuls des français auraient pu avoir.

« Ils sont sortis des Beaux-Arts, me rappelle-t-elle. Et à aucun moment les mecs pensent à l’entrepreneuriat à cause des barrières psychologiques mises en place à l’école. Mais ils reviennent finalement avec un produit vu nul par ailleurs. La France va créer des puristes. Et il n’y a pas d’équivalent aux USA. ».

The Family veut donc incarner les spécificités de cet écosystème en étant encore plus français que le français. Sans jamais avoir honte de ne pas évoluer dans la Silicon Valley… bien au contraire.

the family

But what the hell is the Family?

Avec tout cela, nous n’avons pas encore répondu à la question première : qu’est-ce que The Family ?

Pour faire court, il s’agit de l’un des seuls programmes créé par des entrepreneurs, pour des entrepreneurs. Là où de nombreux incubateurs/accélérateurs/lieux dédiés à l’innovation sont créés par de grandes entreprises qui veulent se rapprocher ou aider l’écosystème, The Family a toutes les caractéristiques d’une start-up au service des start-ups.

Mais si Alice Zagury accepte de comparer The Family à une start-up sur quelques détails, elle refusera catégoriquement l’appellation. D’après leurs propres critères de sélection, The Family ne sera pas scalable et profitable comme les start-ups qu’ils souhaitent accompagner.

Et en tant que membres de cette même génération qu’ils souhaitent aider, The Family a su mettre en place un système de gamification qui va pousser les start-ups à se dépasser pour débloquer de nouveaux avantages. Un peu à la manière d’un jeu vidéo, les start-ups vont monter de niveau : arrivée dans The Family au niveau Phoenix, les start-ups ont accès à de l’éducation, à des workshops tous les midis, à du feedback personnalisé. Mais ils n’ont typiquement pas accès aux dîners du jeudi. Il faudra s’en montrer digne pour monter de niveau et débloquer de nouveaux avantages.

The Family n’a pas peur de se présenter comme une nouvelle élite, comme un groupe excluant, une mafia d’entrepreneurs de qualité. Même si à l’intérieur, il y a une vraie diversité, une mixité, une philosophie du « donner avant de recevoir »… ils veulent créer une vraie famille.

thefamily pirate

Et force est de constater que cette famille commence à se faire entendre, commence à intriguer. Et avec Nicolas Colin dans l’équipe fondatrice (commissaire à la CNIL anciennement à l’inspection générale des finances), ils ont eu l’intelligence de s’impliquer politiquement pour rester proches des lobby, des monopoles, des grands groupes, dans l’optique de mieux pousser les boîtes de The Family.

Mais si Alice, Oussama et Nicolas intriguent, ils font également peur. Après tout, ils se revendiquent fièrement des barbares, des personnes qui viennent s’attaquer à l’Empire (comprendre les monopoles) pour les renverser à coup d’innovation.

Et entre son programme d’accélération et les nombreux meetups qu’ils organisent, ils sont également les créateurs de Koudetat, une alternative au MBA pour les entrepreneurs, qui donne sa chance à tous.

« Tu ne peux pas filtrer les bons par des critères à la con », lance Alice Zagury.

Pour elle, la plus grande qualité d’un entrepreneur, ce n’est pas son intelligence. C’est son jusque boutisme. Le fait de ne pas avoir peur de se prendre des non. L’entrepreneur, c’est un besogneux ».


2 commentaires

  1. Bonjour les presse-citronnier! (on vous appelle comme ça? ^^)

    Je souhaiterai vous faire part de nouvelles concernant TheFamily. Ils viennent de lancer Koudetat On Demand. C’est une formation 100% en ligne pour lancer sa startup. Ceux qui ne connaissent pas le monde de l’entrepreneuriat ou qui ne savent pas comment s’y prendre, trouveront pleins d’informations super utiles. Ce programme donne une autre vision de l’entrepreneuriat, à la mode américaine.
    Pour ceux qui sont intéressés, jusqu’au 13 Nov la formation est à 179€ au lieu de 299€ avec le code ANNELAURE. Le site: http://www.koudetat.co/

    Au plaisir d’avoir pu aider d’autres entrepreneurs en herbe 🙂

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Swing Copters
Après Flappy Bird, Dong Nguyen lance un nouveau jeu : Swing Copters

Bien qu’il s’agisse d’un tout nouveau titre, on retrouve toujours l’empreinte de Flappy Bird et son caractère extrêmement addictif. Préparez-vous...

Fermer