[Buzz] Quand la soeur de Mark Zuckerberg encourage les enfants à quitter les écrans

Dot, ou quand la sœur du grand patron de Facebook invite les enfants à fuir les réseaux sociaux.

Dans la famille Zuckerberg, je demande le fils, Mark, créateur du tentaculaire réseau social Facebook et grande figure de l’Internet. Dans la famille, Zuckerberg, je demande la fille, Randi, auteure d’un futur livre pour enfants qui encourage ceux-ci à quitter les écrans. Oui, la sœur du grand patron de Facebook – elle a elle-même travaillé pour le réseau social – va bel et bien jouer contre son frère et inciter les plus jeunes à fuir les réseaux sociaux et, plus généralement, les écrans.

La vie est plus riche en dehors des écrans

Le cinq novembre prochain paraitra Dot (« Point » en français), l’histoire d’une petite fille « obsédée par les appareils » mais qui redécouvre que la vie est belle lorsqu’on prend la peine de « lever les yeux de l’écran« . Une manière de montrer aux plus jeunes que notre monde regorge de choses intéressantes à faire et que ces choses ne sont pas forcément concentrées dans les écrans.

DOt [Buzz] Quand la soeur de Mark Zuckerberg encourage les enfants à quitter les écrans

La ‘mission’ de Randi

Randi Zuckerberg explique qu’elle a décidé d’écrire ce livre pour enfants lorsqu’elle a regardé les premières interactions de son fils de deux ans avec la technologie. Elle s’est sentie investie d’une mission : partager son message avec les plus jeunes. On notera au passage qu’une version pour adulte intitulée Dot Complicated paraitra en même temps que Dot. Dans ce livre, l’auteure raconte son expérience en tant qu’employée de Facebook.

Même si on doute que cette histoire créé d’énormes tensions au sein de la famille Zuckerberg, l’initiative de Randi pourrait porter préjudice à son frère. A un moment où Facebook semble être à son apogée et où les futurs utilisateurs sont les enfants d’aujourd’hui, ce livre pourrait gêner le réseau social. M.Zuckerberg ne s’est pas exprimé sur le sujet. Selon lui, les jeunes ne désertaient pas Facebook, la sortie de Dot pourrait lui donner tort !

(source)

14 commentaires

  1. Bonjour , tous d’abord je vous informe d’une faute de frappe ou d’orthographe ;-)  » auteur(e) d’un futur livre « .Ensuite je crois que c’est juste une publicité a deux sens : ça fait vendre d’être un Zuckerberg et ça fair ravivé la critique qui tourne autour de Facebook :) donc ça pet être que positive pour les deux

  2. Facebook est, me semble-t-il, interdit au moins de 13 ans.
    Vu l’a couverture du livre je pense qu’il s’adresse au moins de 13 ans.
    Donc il n’y a pas d’incohérence.
    Il y a juste un age pour chaque chose …

  3. Axel-Cereloz on

    Pour ceux qui se posent la question de l’âge, je vous renvoie à cet article.
    Pour auteure, cela désigne tout simplement un ‘auteur’ femme, ce n’est pas une faute de frappe. ;)

  4. @Pone : Parceque toi t’a cliqué sur « Quitter » à chaque fois qu’un site te demandais si tu étais majeur ? ;)

  5. Isabelle, c’est fait exprès de signaler une faute d’orthographe en en faisant 5 fois plus dans le message ?

  6. Ou alors c’est un arrangement famillial pour permettre à Mark de pouvoir justifier sa possible baisse d’inscription au réseau social ..

  7. @Axel-Cereloz
    C’est une faute d’orthographe. Voir : http://fr.wiktionary.org/wiki/auteur
    « [...]. L’orthographe auteure, avec la même prononciation, a aussi été proposée. Elles sont toutes condamnées par l’Académie française. »
    Après c’est peut-être un usage qui se généralisera.

    Je doute que cela ait créé d’énormes tensions, à mon avis, ça a plutôt du amuser Mark qui a peut-être, en privé, encouragé sa sœur a sortir son livre. :)

  8. Ah bon !! J’ai fait une petite recherche et sur Wiki je suis tomber sur ça « Initialement surtout utilisée au Canada, cette forme est de plus en plus fréquente en France.
    L’Académie française condamne cette utilisation

  9. Axel-Cereloz on

    Après coup vous avez raison. Auteure est en effet considéré comme une faute d’orthographe mais on voit souvent ce mot (utilisé également par les auteur(e)s femmes). J’espère en tout cas que l’expression se généralisera car il a le mérite de préciser le genre.

  10. En français on peut dire « un amour interdit » qui est masculin mais l’on dit « des amours interdites » au pluriel. Qui peut m’expliquer cette irrégularité?