La chaîne de magasins de vêtements C&A tente actuellement une expérience sociale pour le moins innovante au Brésil : elle est en train d’ajouter le compteur de likes en temps réel sur les cintres de ses vêtements.

La chaîne de magasins de vêtements C&A tente actuellement une expérience sociale pour le moins innovante au Brésil : elle est en train d’ajouter le compteur de likes en temps réel sur les cintres de ses vêtements.

fashionlike c and a brasil C&A utilise les likes Facebook... sur les cintres de ses vêtements

En effet, la plupart des produits de la chaîne sont ajoutés sur Facebook et peuvent ainsi être, en quelque sorte, notés par les clients sur le réseau social. Le principe est de faire participer les clients qui achètent les vêtements de la chaîne sur Internet… le bouton J’aime est là pour ça.

En affichant le nombre de likes directement dans les boutiques physiques, la chaîne souhaite aider les clients indécis à choisir un produit qui a fait ses preuves.

Cependant, il est difficile de définir la qualité des vêtements à partir d’une ou plusieurs images d’un produit sur Internet. Ce nombre de likes sur les cintres est donc à prendre avec les pincettes. Et ce n’est pas non plus parce qu’un produit a 601 likes qu’il plaira à tout le monde.

Cette expérience sociale est en place dans les magasins C&A au Brésil mais elle est absente dans les magasins européens. Cela reste une façon intéressante d’intégrer les données de Facebook dans le marketing en dehors du monde numérique.

(source et crédit image)