C&A utilise les likes Facebook… sur les cintres de ses vêtements

La chaîne de magasins de vêtements C&A tente actuellement une expérience sociale pour le moins innovante au Brésil : elle est en train d’ajouter le compteur de likes en temps réel sur les cintres de ses vêtements.

La chaîne de magasins de vêtements C&A tente actuellement une expérience sociale pour le moins innovante au Brésil : elle est en train d’ajouter le compteur de likes en temps réel sur les cintres de ses vêtements.

fashionlike c and a brasil C&A utilise les likes Facebook... sur les cintres de ses vêtements

En effet, la plupart des produits de la chaîne sont ajoutés sur Facebook et peuvent ainsi être, en quelque sorte, notés par les clients sur le réseau social. Le principe est de faire participer les clients qui achètent les vêtements de la chaîne sur Internet… le bouton J’aime est là pour ça.

En affichant le nombre de likes directement dans les boutiques physiques, la chaîne souhaite aider les clients indécis à choisir un produit qui a fait ses preuves.

Cependant, il est difficile de définir la qualité des vêtements à partir d’une ou plusieurs images d’un produit sur Internet. Ce nombre de likes sur les cintres est donc à prendre avec les pincettes. Et ce n’est pas non plus parce qu’un produit a 601 likes qu’il plaira à tout le monde.

Cette expérience sociale est en place dans les magasins C&A au Brésil mais elle est absente dans les magasins européens. Cela reste une façon intéressante d’intégrer les données de Facebook dans le marketing en dehors du monde numérique.

(source et crédit image)

24 commentaires

  1. Pingback: C&A utilise les likes Facebook... sur les cintres de ses vêtements | Les Strat' Digitales | Scoop.it

  2. C’est une manière originale d’utiliser Facebook. Mais est-ce que cela a un réel impact sur les ventes des produits les plus « likés »?

  3. Pingback: C&A utilise les likes Facebook… sur les cintres de ses vêtements | Veille Techno et Informatique "Autrement" | Scoop.it

  4. C’est pas bête du tout mais ça doit être chiant à gérer entre les gens qui vont inverser les cintres après essayage, sans compter le prix que ça doit couter pour au final peut être pas grand chose…

  5. Pingback: Articles | Pearltrees

  6. Salut Camille,

    Enorme cet article, je ne savais pas du tout que ça se faisait ! Mais après tout pourquoi pas ?
    Si ça peut booster les ventes pourquoi pas ? Mais je ne suis pas sûre qu’un nombre élevé de likes incitent vraiment à l’achat parce qu’effectivement, ça ne veut pas nécessairement dire que c’est un le meilleur produit non plus…
    Il faudrait voir ce que cela donne !

    Merci pour cette info, étonnante pour l’adepte du shopping que je suis, qui ne connaissais pas ce système =)
    A très vite !

  7. Le top serait d’avoir un système ou on voit le nombre d’achats et ce dans tous les magasins ayant le modèle de vêtement en question et de tenir compte des retours de ces modèles, de cette manière là on pourra réellement voir ceux qui ont le + la quote :)

  8. #lolo : dans certains magasin après essayage les vendeuses mettent tout en vrac sur un porte vêtement avec les cintres et donc je suppose qu’elle trie à chaque fois ce qui doit prendre + de temps que d’habitude mais bon…

  9. Pingback: C&A utilise les likes Facebook... sur les cintres de ses vêtements | What's the colour of your marketing? | Scoop.it

  10. Pingback: C&A utilise les likes Facebook... sur les cintres de ses vêtements | DKOmedia | Scoop.it

  11. Pingback: C&A utilise les likes Facebook... sur les cintres de ses vêtements | bdenechere | Scoop.it

  12. Pingback: C&A utilise les likes Facebook... sur les cintres de ses vêtements | ce qu'il faut savoir sur le Social CRM | Scoop.it

  13. Pingback: C&A utilise les likes Facebook... sur les cintres de ses vêtements | Com'on | Scoop.it

  14. Pingback: C&A utilise les likes Facebook... sur les cintres de ses vêtements | E-tourisme et communication | Scoop.it

  15. Pingback: C&A utilise les likes Facebook... sur les cintres de ses vêtements | Facebook pour les entreprises | Scoop.it

  16. Pingback: C&A utilise les likes Facebook… sur les cintres de ses vêtements | Marques et digital | Scoop.it

  17. Pingback: Autre | Pearltrees

  18. Je trouve ça très pathétique … se baser sur un compteur extérieur pour se dire si un produit vaut le coup ou non ?
    Pourquoi d’ailleurs utiliser facebook pour cela ? un compteur indépendant (en utilisant l’équivalent de 65 millions de consommateurs) ne serait-ils pas mieux ? Et au lieu d’indiquer le nombre de j’aime, il vaudrait mieux demander une note et donner une moyenne… Car un produit sur-exposé, qu’ils soient bien ou non, serait plus « Liké » qu’un produit sous-exposé de qualité supérieur.

    kéké

  19. Énorme comme concept ! Mais a mon avis ingérable pour ceux qui s’occupe de merchandising…

  20. Pingback: Le tour du Web #17 | Printf

  21. Pingback: C&A teste un magasin connecté via des cintres reliés à Facebook » |