La start-up française Capitaine Train a confirmé en fin de semaine dernière une levée de fonds réalisée en février dernier de 1.4 million d’euros auprès d’Index Ventures et de CIC Capital Privé.

La start-up française Capitaine Train a confirmé en fin de semaine dernière une levée de fonds réalisée en février dernier de 1.4 million d’euros auprès d’Index Ventures et de CIC Capital Privé.

Fondée au début de l’année 2009 soit deux ans avant le lancement de la version bêta en avril 2011, la start-up savait qu’elle perdrait de l’argent au cours des premiers mois car le modèle économique repose exclusivement sur les commissions sur les ventes des billets de train.

Il y a encore quelques mois, la start-up était basée dans des petits locaux au sud de Paris, à Palaiseau. Ce tour de table permet à la société de passer un cap : déménager afin de recruter de nouveaux bras et développer de nouveaux projets tout en continuant à améliorer le service…

La start-up, qui a justement emménagé en juin dernier dans des bureaux plus grands en plein coeur de Paris, compte aujourd’hui 10 personnes. L’alternative à Voyages-sncf.com a déjà vendu près de 40 000 billets et compte sortir de la version bêta au cours des prochains mois.

capitaine train screenshot beta Capitaine Train confirme une levée de fonds de 1.4 million d’euros

Ces derniers temps, de nombreux bugs ont été corrigés et de nouvelles fonctionnalités implémentées. Il faut notamment noter que le site est compatible depuis peu avec Internet Explorer 9. Pour les projets à venir, Capitaine Train travaille en ce moment même sur une application native pour iOS et une version allemande du service (la suite logique de l’accord avec la Deutsche Bahn).

Personnellement, j’adore la simplicité et l’efficacité du service. Vous l’utilisez aussi ?