Vidéo

« Billets précédents

Voici combien un selfie raté peut rapporter sur YouTube

Selfie Jared Voici combien un selfie raté peut rapporter sur YouTube

Il y a quelques jours, Jared Frank ne pensait certainement pas qu’il allait devenir une célébrité grâce à sa vidéo de 10 secondes. Vous en avez peut-être entendu parler. Il s’agit de la vidéo d’un homme qui s’est pris en vidéo à proximité d’une voie ferrée. Un train passe et, juste par hasard, un homme était perché sur celui-ci. Sur la vidéo, on voit la botte du passager (peut-être clandestin) percuter la tête du vidéaste. Tous les médias ont évoqué cette vidéo, ce qui a généré un buzz incroyable. Postée le 15 avril, la vidéo « Kicked in the head by a train », a déjà été vue plus de 24 millions de fois.

Vu la vitesse du train, l’impact a dû être douloureux. Mais il ne s’agit pas forcément d’un drame. En effet, cette vidéo a permis à Jared Frank de s’enrichir en abonnés sur sa chaîne YouTube et surtout, les plus de 24 millions de vues, ainsi que le buzz, peuvent être monétisés.

Par ailleurs, Frank travaille déjà avec une agence spécialisée dans la monétisation, basée en Californie. On lui aurait affirmé que sa vidéo pourrait rapporter entre 2 et 16 dollars par 1.000 vues. Et sa part sera de 70 % des revenus. Sachant que la vidéo a déjà été vue près de 24.496.000 fois, on pourrait estimer que celle-ci va générer entre 49.000 et 392.000 dollars. Et ce chiffre pourrait encore augmenter puisque la vidéo continue encore de faire le buzz. A cela s’ajoutent d’autres droits que l’agence pourrait vendre à des tiers.

Frank a affirmé qu’il serait ravi si la vidéo pouvait payer le voyage (la vidéo ayant été tournée au Pérou). Il envisage également d’investir ses revenus dans des études en école de cinéma, ainsi que sur des idées de films qu’il a déjà eu auparavant (mais qui n’auront probablement pas la même portée virale). Et outre ses revenus, Frank a gagné en notoriété sur le web. Finalement, il ne pourrait qu’être heureux de s’être fait botter le visage, lors de son voyage.

(Source)

5 commentaires

[La télé ? Mais qu'est-ce que c'est ?] : Salut les Geeks

Nous continuons notre visite de la scène YouTube française avec l’émission Salut les Geeks (SLG). SLG est l’une des émissions régulières publiées sur YouTube les plus populaires du Web, chaque épisode dépassant aisément le million de vues. Le principe de celle-ci n’est, en soi, pas révolutionnaire : l’auteur choisit de traiter trois vidéos qui circulent sur la toile. Il les critique, il s’en amuse, il fait de l’humour lié à celles-ci… Vous allez peut-être me rétorquer que SLG est loin d’être un concept original mais je vous répondrai que c’en est un, non pas sur sa base mais dans son traitement.

Quatre personnages

Car tout le sel d’SLG se situe dans la présentation et le travail d’écriture. L’émission repose sur quatre piliers, quatre personnages :

  • Le Présentateur, celui qu’utilise l’auteur pour s’exprimer.
  • Le Patron, représentant du vice qui n’hésite pas à faire de l’humour sale et à lancer les phrases les plus abominables possibles.
  • Le Hippie, toujours dans le gaz, défenseur de la nature et toujours prêt à dire sa phrase favorite « T’en as trop pris gros ! ».
  • Le Geek, le personnage le plus jeune qui symbolise la candeur et fait souvent office de souffre-douleur.

SLG1 [La télé ? Mais quest ce que cest ?] : Salut les Geeks

A ces quatre personnages vous pouvez ajouter Maitre Panda, apparu lors de la dernière saison, qui chante à la fin de chaque émission. Nous pouvons également retirer La Fille et le Scientifique, qui étaient des protagonistes des saisons précédentes mais qui ont disparu pour laisser la place au panda. SLG se base donc sur des dialogues entre tous ces personnages, chacun servant à apporter un point de vue ou une petite touche humoristique. Cela permet des émissions très dynamiques durant lesquelles le présentateur, le patron, le hippie et le geek se renvoient rapidement la balle.

Un seul homme

Il faut peut-être préciser un point : SLG propose plusieurs personnages mais est réalisée par… un seul homme ! Chaque protagoniste représente un « pan » de la personnalité de l’auteur mais il est facile de les distinguer car ils possèdent tous leur propre apparence. Aujourd’hui, ce ‘quatuor’ devenu célèbre s’en donne à cœur joie pour sniper les différentes vidéos présentées dans SLG. Celles-ci peuvent être de nature diverses. Bien souvent, les vidéos traitées sont soit drôles soit bizarres, mais l’auteur fait de plus en plus le choix de se tourner vers des sujets beaucoup moins amusants, même s’il conserve son ton et son écriture.

Mathieu Sommet

Derrière SLG se cache une seule personne : Mathieu Sommet. Le jeune homme est relativement discret sur sa vie privée et, si l’on connait son nom un peu partout, on en sait assez peu sur lui. Il a créé SLG en 2011 en s’inspirant du concept américain Equal Three et l’on peut considérer qu’il est le premier français à avoir exporté ce genre d’émission. Désormais installé à Paris, Mathieu Sommet travaillait avant depuis Saint-Étienne. Il est l’un des représentants de la scène indépendante YouTube les plus célèbres et il n’hésite pas à enchainer les conventions pour rencontrer son public. Il entretient de très bonnes relations avec de nombreux indépendants : Minute Papillon, Antoine Daniel, LinkTheSun… (si vous ne connaissez pas tous les noms, ne vous inquiétez pas, nous en parlerons probablement plus tard).

Mathieu Sommet n’ayant pas, pour le moment, d’autres projets que SLG, nous allons traiter du changement de ton adopté par l’émission depuis la dernière saison. Avant celle-ci, l’auteur se décrivait déjà comme présentant une vision satyrique de la société à travers des vidéos parfois étranges, parfois ridicules. Cependant, depuis la nouvelle saison, SLG traite de sujets bien moins amusants et Mathieu Sommet se lance parfois dans de vives critiques. Cela prend d’ailleurs plus de temps au YouTubeur qui a transformé SLG en émission bimensuelle, contre une hebdomadaire auparavant. Si vous connaissiez SLG avant cette quatrième saison, quel est votre avis sur ce ton bien plus engagé ?

Voici une vidéo de la saison 4, dans laquelle Mathieu Sommet n’hésite pas à tacler les Web Comedy Awards :

Et une autre, plus ancienne et plus légère :

4 commentaires

La Navy prépare une arme laser pour détruire les drones [Vidéo]

Les films de science-fiction l’avaient prédit : l’arme laser fait son apparition. L’équipement, développé par l’U.S. Navy est pour le moment seulement en phase de test. L’appareil, nommé LaWS (Laser Weapons System) sera testé sur un navire dans le Golf Persique. Son objectif est simple : il est destiné à envoyer une puissante salve d’énergie aux drones militaires ennemis afin de les embraser pour que ceux-ci terminent leur vol au fond de l’océan ou contre le sol. Il semblerait que la technologie, en développement depuis quelques temps, donnerait des résultats très positifs et que son adoption soit toute proche.

Space Invaders

Pour contrôler LaWS, les marins disposent d’un joystick similaire à ceux utilisés pour les jeux vidéo. Cela permettrait aux militaires de pouvoir bénéficier d’un contrôle simplifié, mais néanmoins efficace, pour lutter contre les menaces volantes que sont les drones de combat/d’espionnage. De plus, le LaWS serait une véritable source d’économie pour l’armée. En effet, un tir avec cette arme laser coûterait moins d’un dollar, contrairement aux munitions des fusils et autres missiles qui, eux, sont extrêmement onéreux.

USNavyLaser La Navy prépare une arme laser pour détruire les drones [Vidéo]

L’arme laser

Dès l’été prochain, LaWS sera déployé sur des navires pour effectuer des tests en situation réelle. Si ceux-ci se révèlent une fois de plus concluants, il se pourrait que l’on voit ce genre de technologie atterrir sur les bateaux de l’armée américaine d’ici 2016. La technologie laser est en plein développement dans le domaine militaire, qui sait, peut-être que les soldats de demain se battront à coups de blasters et de sabres laser ?

Voici une vidéo qui présente un essai réussi de drone abattu par LaWS (attention, la musique pique un peu) :

5 commentaires

Sexisme : la vidéo française qui fait des millions de vues chez les anglophones

YouTube capture opressed majority Sexisme : la vidéo française qui fait des millions de vues chez les anglophones

« Majorité Opprimée », cela ne vous dit peut-être rien. Moi non plus, cela ne me disais rien. Ce court métrage, signé Eléonore Pourriat, a été publié il y a 4 ans. Lors des trois années qui ont suivi sa publication, la vidéo n’aurait été vue que 20.000 fois par les internautes. Mais le jour où son auteur a décidé d’y ajouter des sous-titres en anglais, celle-ci a rapidement atteint les 9 millions de vues sur YouTube. La vidéo sous-titrée a été publiée le 5 février, ce qui nous laisse croire qu’il n’aura fallu que deux mois pour atteindre cette audience exceptionnelle.

Le New York Times explique le succès de la vidéo chez les internautes anglophones par la mécanique virale des réseaux sociaux, mais également grâce à des articles de médias comme le Women’s Blog de The Guardian. Par ailleurs, « Majorité Opprimée » (traduit par « Oppressed Majority ») a naturellement généré beaucoup de discussions, notamment chez les communautés féministes.

Mais de quoi cette vidéo parle-t-elle, en fait ? En quelques mots, il s’agit d’une caricature de situations qui peuvent arriver dans la société actuelle. La particularité du court métrage de 11 minutes, c’est que les rôles des femmes et des hommes y sont échangés, afin de pointer le « sexisme ordinaire », celui de la rue, celui dont des millions de femmes sont victimes quotidiennement.

Et d’après le New York Times, les commentaires et les avis sur cette réalisation Made in France sont plutôt positifs dans les pays anglophones. Ce serait un peu moins le cas de l’Hexagone et ses fins critiques.

Quoi qu’il en soit, Eléonore Pourriat semble avoir été surprise et en même temps ravie de trouver un si large public pour le message qu’elle a voulu véhiculer.

Regardez la vidéo « OPPRESSED MAJORITY (Majorité Opprimée English) »

(Source)

12 commentaires

[La télé ? Mais qu'est-ce que c'est ?] : Le Fossoyeur de Films

Aujourd’hui dans LTM, nous allons parler d’un des YouTubeurs français très talentueux, j’ai nommé : Le Fossoyeur de Films. Comme son nom l’indique, le Fossoyeur parle de cinéma dans ses vidéos. Cependant, il ne faut pas se laisser abuser par le terme ‘fossoyeur’, car la chaine YouTube ne passe pas son temps à « déterrer » des vieux films oubliés. Même si le thème principal reste le cinéma, le Fossoyeur de Films (FF) n’hésite pas a proposer de nombreuses vidéos au contenu varié. Cela va de la ‘post-review’ d’un film récent qui a marqué notre cher fossoyeur à des questions plus générales comme ‘les dix pires clichés au cinéma‘ en passant par des mises en avant de vieux films.

A coups de pelle

De nombreux éléments assurent la haute qualité des contenus proposés par le FF. La première chose qui saute aux yeux dès les premiers visionnages, c’est la culture et la pédagogie dont fait preuve le YouTubeur. Le fossoyeur n’hésite pas à faire appel à des références – références du cinéma ou références qui lui sont propres – pour illustrer ses propos. L’homme ne semble jamais hautain et il nous donne même envie de voir tous les films qu’il cite. Un néophyte du cinéma comme un adepte pourront visionner les vidéos de la chaine en prenant du plaisir et sans jamais être laissé sur le bord de la route. Ce désir de s’adresser à tout le monde est un parti pris – que d’autres YouTubeurs axés cinéma ne partagent pas forcément – relativement bien maitrisé.

FossoyeurDeFilms [La télé ? Mais quest ce que cest ?] : Le Fossoyeur de Films

Ensuite, le FF ajoute toujours une touche d’humour dans ses vidéos. Cela, couplé aux nombreux exemples, permet des émissions très rythmées devant lesquelles on ne s’ennuie jamais. L’humour reste cependant suffisamment dosé pour ne pas écraser le propos. L’expérience est donc à la fois divertissante et enrichissante culturellement. De plus, les vidéos du fossoyeur abordent – bien souvent – un thème global. Que ce soit en abordant des sujets de type « top 10″ ou en évoquant des films précis comme la saga Resident Evil, l’auteur essaie de toujours raccrocher ses dires à un propos plus global, et bien souvent intéressant. Enfin, la production est léchée, l’image est de qualité et le montage très réussi, pour ne pas gâcher notre plaisir.

Le Fossoyeur

Mais qui est donc ce fossoyeur ? Car rappelons le, le fossoyeur n’est qu’un personnage. Notre homme s’appelle François Theurel, il n’est, à la base, pas professionnel du cinéma – il a suivi des études de sociologie et de communication. S’il a décidé de créer le fossoyeur, c’est pour proposer un format d’émission qui lui semblait absent en France. Selon lui, il faut dépasser le « J’aime/J’aime pas », lorsqu’on parle d’un film et il faut se poser la question du « Pourquoi j’aime/j’aime pas ». En plus du cinéma, François Theurel est un adepte de la musique et il est lui-même musicien, c’est d’ailleurs avec une émission consacrée à la musique qu’il a commencé sa chaine YouTube.

FossoyeurDeFilms2 [La télé ? Mais quest ce que cest ?] : Le Fossoyeur de Films

Les autres projets

Cette émission s’appelait Dead Watts et proposait des jams durant lesquels François Theurel jouait de la musique. Dead Watts est actuellement mise entre parenthèses, mais le projet n’est pas abandonné. Le fossoyeur s’attaque également aux séries avec l’émission Le Fossoyeur de Séries. En plus de cela, François Theurel intervient dans certaines écoles pour parler de cinéma. Mais le projet FF est bel est bien celui qui lui prend le plus de temps avec, comme on le rappelle, plusieurs ‘types’ d’émissions : les après-séances, les épisodes consacrés à une œuvre ou à une saga et ceux axés sur un thème, un top.

Le Fossoyeur de Films est donc une chaine YouTube qui vaut vraiment le détour car elle propose un contenu unique en son genre. Véritable mélange entre divertissement et intérêt culturel, le personnage campé par François Theurel saura vous donner envie de voir des tonnes et des tonnes de films. On prend donc sa pelle, on se met un peu de terre sur le visage et l’on va faire un tour sur la chaine du fossoyeur.

Pourquoi on regarde ?

  • Des vidéos intelligentes et intéressantes.
  • Le personnage du fossoyeur nous donne envie de voir de nombreux films.
  • Une émission unique sur YouTube.
  • Humour et culture sont au rendez-vous.

Un top 10

Un épisode dédié à Conan

Commenter

[La télé ? Mais qu'est-ce que c'est ?] : Minute Papillon

Le but est de présenter, chaque semaine, une chaine vidéo (qui sera une chaine YouTube bien souvent) et de la décortiquer un petit peu. Aucune limitation n’est fixée sur le genre de ces vidéos : humour, culture, webséries… LTM essaiera de présenter un maximum de créateurs du Web pour rendre justice à ces passionnés qui proposent des contenus originaux. Commençons tout de suite avec Minute Papillon.

Minute Papillon

C’est une vidéo de Kriss, l’auteur de Minute Papillon, qui m’a en partie inspiré cette rubrique, il est donc tout naturel de commencer par son émission. Alors, Minute Papillon, qu’est-ce que c’est ? C’est une série de vidéos courtes qui paraissent environ toutes les deux semaines. Son créateur présente, lors de chaque épisode, un thème. Ceux-ci sont divers et variés : Kriss a déjà évoqué le féminisme, les vacances d’été, la retraite, la drogue, l’art contemporain.. L’auteur ne se fixe pas de limite dans le choix de ses sujets. Sur le papier, parler de choses comme le féminisme ou la retraite n’est pas vraiment amusant. Pourtant, Minute Papillon est bien une émission à vocation humoristique !

MinutePapillon [La télé ? Mais quest ce que cest ?] : Minute Papillon

Pour faire jaillir des situations amusantes en partant de thèmes compliqués, Kriss a recours à plusieurs techniques. Tout d’abord, il n’hésite pas à prendre des points de vue bien souvent extrêmes car, c’est bien connu, les situations les plus grossières sont souvent les plus amusantes. Ensuite, il fait intervenir une myriade de personnages différents, certains récurrents, d’autres exceptionnels. On peut également noter un détail caractéristique de Minute Papillon : les voix accélérées. Ajoutez à cela une bonne dose de costumes, des interventions complètement barrées et loufoques et une petite dose de réflexion, vous obtiendrez un Minute Papillon.

Attention au premier degré

Il est cependant très important de garder une idée en tête : Minute Papillon fait de l’humour. En effet, Kriss exprime souvent des idées extrêmes qui ne sont pas forcément les siennes et certains lui ont reproché de tenir un discours qui pouvait être dangereux, car tendancieux. Il faut donc réellement regarder l’émission sans la prendre au sérieux, car son auteur l’a répété plusieurs fois : il n’utilise en aucun cas Minute Papillon pour exprimer ses points de vue. Cela dit, ce n’est pas parce que c’est de l’humour que cela ne peut pas nous pousser, nous, public, à réfléchir. En effet, les thèmes abordés sont souvent intéressants et nous invitent à nous poser nous-même des questions.

Kriss

Après avoir évoqué l’émission, parlons un peu de Kriss, l’homme qui se tient derrière Minute Papillon. Kriss est un personnage très proche de son public qui n’hésite pas à régulièrement faire des vidéos dans lesquelles il répond aux questions et donne des nouvelles. Il est l’un des acteurs emblématiques de la scène indépendante de YouTube et n’hésite pas à pointer du doigt la télé qu’il dit ne pas considérer comme un ennemi mais un média avec lequel il faut prendre ses précautions. Kriss est un débrouillard et une grande partie de ses vidéos sont faites par lui seul de A à Z. Il essaie aujourd’hui de vivre grâce à ses productions sur Internet.

Les autres projets

Intéressons nous enfin aux autres projets de Kriss. Le plus récent est la série Hors-Sujet dans laquelle il s’amuse à jouer un professeur de philosophie névrosé qui présente des cours à sa manière. C’est l’occasion de retrouver le mythe de la caverne de Platon ou encore l’histoire de la grenouille dans l’eau bouillante, le tout à la sauce énervée ! Seuls deux épisodes sont sortis mais c’est pour l’instant une jolie réussite. D’autres séries plus confidentielles ont vu le jour. On retrouve Qu’est devenu… qui présente des héros de la culture populaire qui sont tombés en disgrâce et VerSUS qui propose des joutes verbales, bien souvent remplies de clichés amusants.

Au final, Minute Papillon est une émission originale et unique en son genre. Son créateur, Kriss, a su se créer une solide base de fan en étant intègre et fidèle à ses principes depuis le début de sa carrière de YouTubeur. Si vous ne connaissez pas encore, je vous conseille vivement d’aller faire un tour sur la chaine de l’émission. Attention tout de même, quand certains adhèreront, d’autres détesteront !

Pourquoi on regarde ?

  • Une émission totalement originale
  • Les costumes, les personnage et tout l’univers barré
  • Certains sujets poussent à la réflexion
  • Son créateur, Kriss, une des figures de la scène indépendante de YouTube

Je vous propose de regarder le dernier épisode, très réussi : La Théorie Fallacieuse !

 

Et un autre : L’été Grégaire.

6 commentaires

Assassin’s Creed Unity, une première vidéo de l’opus qui se déroulera durant la Révolution Française [Vidéo]

Voici une nouvelle qui fera plaisir à de nombreux fans de la série, et peut-être même à certaines personnes qui avaient décrochées : le premier trailer du prochain opus d’Assassin’s Creed est enfin en ligne. « Qu’ils mangent de la brioche » nous dit la description de la vidéo. Car oui, cet opus, baptisé Assassin’s Creed Unity, se déroulera durant une période que de nombreuses personnes attendaient : la Révolution Française !

Réaction rapide

La publication de la vidéo fait suite à la publication d’images fuitées par le site Kotaku. Ubisoft a décidé de réagir avec humour à cela en expliquant, dans la description de la vidéo : « Il semble qu’Abstergo [La société ennemie du jeu] soit en train de nous forcer la main. Voici donc les premières vraies images d’Assassin’s Creed Unity.« . Les clichés qui avaient fuité souffraient d’un cruel manque de finition au niveau des textures, ce pourquoi Ubisoft a rapidement choisi de montrer ce que le jeu nous proposera vraiment.

AssassinsCreedUnity Assassins Creed Unity, une première vidéo de lopus qui se déroulera durant la Révolution Française [Vidéo]

French Revolution

Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat est alléchant. La courte vidéo nous plonge dans les rues d’un Paris du XVIIIème siècle. On peut également y apercevoir l’un des symboles de la Révolution Française : la guillotine. On peut aussi y voir un assassin qui, perché sur un toit, observe une foule venant assister à une exécution publique. Est-ce le héros de ce Assassin’s Creed Unity ? Si les images sont de toute beauté, c’est parce qu’Ubisoft travaille sur son projet Unity depuis « plus de trois ans ». Le jeu sera à destination des consoles PS4, Xbox One et du PC et sortira pour les « vacances 2014« . Pour les joueurs PS3 et Xbox 360, il semblerait – selon le site Kotaku – qu’un autre projet du nom de Codet soit dans les tuyaux.

La période de la Révolution Française était très attendue par de nombreux joueurs. Ce trailer semble à la hauteur de leurs attentes. Nous attendons la suite avec impatience.

(source)

Commenter

Un poisson issu de la ‘soft’ robotique plus vrai que nature [Vidéo]

Il existe une catégorie de la robotique appelée ‘soft’ (souple en français). La particularité des robots dits ‘soft’, c’est la matière qui les compose, bien loin des habituels matériaux rigides que l’on connait habituellement. Ce type de robot tend à devenir populaire chez les chercheurs et le MIT a décidé de présenter l’une de ses dernières créations en la matière : un robot poisson en silicone capable de nager de manière fluide. De par sa nature ‘souple’, ce poisson mécanique est capable de se compresser pour effectuer de rapides changements de direction, tel l’animal dont il s’inspire.

Les avantages du soft robot

Les chercheurs responsables du projet notent certains avantages possédés par les ‘soft robots’. Parmi ceux-ci, nous retrouvons la notion de sécurité pour l’humain : une collision avec une machine souple n’est pas dangereuse. Mais la sécurité pour les appareils est également évoquée : les robots peuvent se permettre de percuter l’environnement sans risque de casse, cela permet une plus grande liberté de mouvement. Contrairement aux êtres mécaniques classiques, le soft robot va pouvoir profiter d’une collision avec l’environnement si cela lui permet d’atteindre plus vite sa destination. Enfin, « le fait que le corps se déforme en continu donne à ces machines une infinité de configurations, ce qui n’est pas possible avec les machines articulées« , Daniela Rus, directrice du département Science and Artificial Intelligence Laboratory du MIT.

SoftFish Un poisson issu de la soft robotique plus vrai que nature [Vidéo]

Un robot plus vrai que nature

Mais intéressons nous plutôt à ce poisson composé de silicone. La bête possède une queue divisée en deux sections. Chaque partie peut être alimentée avec du Dioxyde de Carbone afin de faire gonfler les tuyaux qui parcourent le corps de l’animal, ce qui provoque une flexion de la queue dans la direction opposée. Le paramètre qui permettra de déterminer l’angle de flexion pris par la machine sera la durée du gonflement au Dioxyde, cet angle peut aller jusqu’à 100°. Pour le moment, le robot peut exécuter entre 20 et 30 manœuvres avant d’épuiser ses réserves de Dioxyde, une version utilisant de l’eau devrait voir le jour.

(source)

2 commentaires

Le porno n’est plus le bienvenu sur Vine

Véritable phénomène, l’application Vine permet de publier de courtes vidéos de 7 secondes qui tournent en boucle, on y retrouve des chats mais aussi des magiciens… et du porno. Cette dernière catégorie de vidéo n’est pas nouvelle puisque le service pullule de vidéos de ce genre depuis son lancement !

Une situation qui a rapidement crée la polémique, en particulier avec Apple, peu enclin à voir ce type de vidéos accessible via une application disponible sur son App Store. On rappellera au passage que l’application avait fait ses débuts sur le système d’exploitation mobile de la marque à la pomme avant de débarquer sur celui de Google. Pour s’éviter des ennuis, Twitter avait alors décidé de revoir la date minimum de son application, la passant de 12 à 17 ans.

Un an plus tard, Twitter va plus loin en modifiant les règles et conditions d’utilisation pour ne plus avoir de vidéos sexuellement explicites sur Vine. Une mesure forte qui n’est pas sans rappeler la politique d’un autre géant des réseaux sociaux, Facebook, qui se montre particulièrement strict à l’égard des images ou vidéos à caractère pornographie, sur son réseau social comme sur Instagram.

Peut-être un peu trop puisque on se souviendra de l’affaire Frode Steinicke, cet artiste danois qui avait publié sur Facebook le tableau de Gustave Courbet, « L’Origine du monde », ce qui lui avait valu d’être exclu du réseau social.

v lrg green Le porno nest plus le bienvenu sur Vine

Une situation que Vine semble vouloir éviter si on en croit la FAQ mis à disposition pour l’occasion et qui nous précise ce que le service juge comme étant sexuellement explicite et ce qui est toléré.

Dans cette première catégorie, rien de surprenant, les actes sexuels, l’utilisation de sex-toys, la nudité sexuellement provocante (vidéo issu d’un club de strip-tease par exemple) mais aussi le hentai sont dorénavant proscrits. A contrario, le nu artistique, la nudité provenant d’un documentaire ou qui n’est pas jugée comme sexuellement provocante (Vine cite l’exemple d’une mère allaitant son enfant) sont des vidéos toujours tolérées sur le service.

Pour justifier sa décision, Vine tient à préciser qu’il n’a rien contre ce type de contenu mais qu’il ne souhaite pas être à l’origine de sa diffusion et invite les utilisateurs a signaler les vidéos qui ne respectent plus cette nouvelle politique.

Enfin, si vous n’approuvez pas la décision de Vine mais que vous aimez les réseaux sociaux et l’érotisme, chez Presse-citron on serait tenté de vous conseiller de découvrir Pornostagram.

(Source)

 

1 commentaire

Project Spark passe en bêta sur Xbox One, l’outil semble plus prometteur que jamais [Vidéo]

Nous vous avions déjà parlé de Project Spark en décembre dernier. Pour rappel, à ce moment là, cet outil était accessible aux utilisateurs de Windows 8.1 en version bêta. Aujourd’hui, c’est la Xbox One qui autorise l’utilisation de Project Spark en bêta. L’occasion d’évoquer de ce superbe logiciel était trop belle ! Pour ceux qui n’en ont encore jamais entendu parler, Project Spark est une plateforme de création destinée aux joueurs Microsoft (Xbox, WIndows). Elle tire son inspiration de jeux comme Little Big Planet qui ont su mettre à contribution leur communauté qui a pu créer, grâce à des outils, des milliers et des milliers de niveaux supplémentaires. La seule différence avec Project Spark, c’est que les créateurs en herbe peuvent tout choisir : leur style de jeu, leurs règles, leur univers…

ProjectSparkXbox Project Spark passe en bêta sur Xbox One, loutil semble plus prometteur que jamais [Vidéo]

Kinect et compatibilité

Qu’est-ce que la bêta sur Xbox One va apporter de plus par rapport à sa version Windows ? La grande nouveauté, ce sera la possibilité d’utiliser Kinect pour capter des mouvements ou encore des sons. Les versions consoles et PC seront compatibles et il sera possible de travailler sur un seul projet depuis les deux supports, les contrôles s’adapteront à la manette et au clavier/souris. Sinon les deux versions seront relativement similaires, l’ouverture à la Xbox One permettant surtout à d’autres joueurs créatifs de s’exprimer.

Des créations déjà impressionnantes

Pour participer à cette bêta, il faut vous inscrire directement sur le site Internet de Projet Spark. Ceux qui étaient déjà acceptés pour la bêta Windows pourront tout naturellement utiliser la version Xbox One. Projet Spark part sur une idée simple : offrir des outils aux communautés de joueurs pour qu’elle puissent créer leurs propres jeux. Le pari semble – déjà – gagné haut la main lorsque l’on regarde la vidéo officielle des jeux qui ont déjà été créés grâce à Project Spark. Je vois vous avouer que j’ai été littéralement soufflé en la visionnant et que cela ne fait que renforcer mon impatience de voir cet outil enfin disponible. Et vous ?

Commenter

« Billets précédents

Offres d'emploi


Communauté