Ce pays ou vous pouvez être payé 21 dollars pour chaque tweet que vous postez

Les tweets sponsorisés, comme les posts sponsorisés sur les blogs, ce n’est pas très nouveau. Et on sait que pour certains utilisateurs très richement dotés en nombre de followers, cela peut parfois rapporter très gros. En Indonésie, pas besoin d’avoir des centaines de milliers de followers pour espérer doubler son salaire facilement avec Twitter…

800px Old Dutch building in Jakarta 6934830177 Ce pays ou vous pouvez être payé 21 dollars pour chaque tweet que vous postez

Il existe un pays où il n’est cependant pas besoin d’avoir des centaines de milliers de suiveurs pour pouvoir faire un peu d’argent de poche avec ses tweets. Ce pays c’est l’Indonésie, qui ressemble un peu à une sorte de Twittos Paradise (tiens ça ferait un bon titre de film ou de chanson non ?). Jugez plutôt : alors que 18% de la population française possède un compte Twitter, un chiffre qui monte à 36% chez les américains, en Indonésie ce ne sont pas moins de 64% des habitants qui tweetent !

De quoi aiguiser les appétits des annonceurs, d’autant que les twittos locaux passent énormément de temps sur leur mobile, notamment quand ils sont englués dans les monstrueux embouteillages qui asphyxient la capitale Djakarta. D’autre part, les mobiles d’entrée de gamme encore fortement répandus dans le pays permettent pour la plupart un accès à Twitter, ce qui favorise son extension. Enfin, il semble qu’aucune règle n’encadre la pratique du tweet sponsorisé en Indonésie, ce qui permet aux utilisateurs de s’en donner à coeur joie sans avoir à préciser si un tweet est vendu à une marque ou pas.

Résultat : selon Reuters, tout membre de Twitter de Djakarta qui compte plus de 2000 followers peut être rémunéré au minimum 21 dollars (environ 15 euros) pour poster un tweet sponsorisé pendant les heures de pointe, entre 7 et 10 heures et entre 16 et 20 heures, pendant ces périodes où les bouchons créent un contexte favorable à la lecture de tweets par une audience « captive ». Il faut dire qu’en Indonésie, qui est le quatrième pays le plus peuplé au monde, la moitié de la population a moins de trente ans, ce qui constitue un bon stock de temps de cerveau disponible.

Dans un pays ou le salaire moyen mensuel se situe aux alentours de 210 euros, on imagine aisément l’aubaine que constitue ce complément financier, qui permet probablement à certains twittos de doubler leurs revenus juste en passant le temps dans leur voiture ou dans les transports en commun. Avec peut-être un effet pervers : la course au nombre de followers, et les dérives possibles que celle-ci peut entrainer (achat de faux profils…).

Photo : Jimmy McIntyre – Editor HDR One Magazine [CC-BY-SA-2.0], via Wikimedia Commons

3 commentaires

  1. La première phrase est assez tordue! Si le « besoin » était remplacé par « nécessaire » je pense qu’elle serait plus compréhensible

  2. Eric

    @Tortue : ??? la phrase est correcte, dans ce contexte, besoin = nécessaire, je ne vois pas ce qu’il y a de tordu

  3. @Tortue @Eric : J’ai du aussi la relire pour la comprendre alors qu’avec « nécessaire » ca passe tout seul. Tortue ne dit pas que tu ai tord mais le phrase est est tordue.