[CES 2013] Une meilleure autonomie pour l’AR.Drone de Parrot

À l’occasion du CES 2013, qui se tient officiellement du 8 au 11 janvier à Las Vegas, la société française Parrot vient d’annoncer un certain nombre d’améliorations sur la dernière version de l’AR.Drone.

À l’occasion du CES 2013, qui se tient officiellement du 8 au 11 janvier à Las Vegas, la société française Parrot vient d’annoncer un certain nombre d’améliorations sur la dernière version de l’AR.Drone.

Présenté à l’édition 2010 du salon, ce quadricoptère piloté depuis un smartphone ou une tablette a depuis bien évolué et surtout montré qu’il n’était plus un simple jouet. La première amélioration importante est une meilleure autonomie avec une batterie plus puissante de 1 500 mAh qui devrait permettre à l’AR.Drone édition 2013 de voler pendant 18 minutes (contre 12 actuellement). Une nouvelle qui devrait plaire à ceux qui critiquaient (à juste titre) la faible autonomie de ce drone personnel.

Il faut également noter l’arrivée d’un module GPS équipé d’une carte mémoire de 4 Go et relié à la prise USB du drone qui servira à enregistrer et consulter l’itinéraire de vol en 3D pour le partager sur AR.Drone Academy. Sans oublier une amélioration significative du pilotage avec la possibilité d’exécuter des mouvements préenregistrés et automatiques qui éviteront sans doute les virages brusques ou difficiles à négocier. Cette évolution permettra au drone de se stabiliser plus facilement donc de faire des vidéos de meilleure qualité, alors que les outils d’éditions pourront nettoyer les plans instables et les couleurs.

2013 est peut-être bien l’année des smartdrones ?

(source)


Une meilleure autonomie pour l’AR.Drone de Parrot"]

9 commentaires

  1. Etienne du Nord on

    Possesseur d’un AR drone 2.0 j’ai 8 mn/9 mn à tout péter (en rec sur clé usb) d’autonomie et en aucun cas 12 mn alors 18 mn pour moi c’est du bullshit made in parrot.

    Je conseille aux éventuels acheteurs de ne surtout pas se fier aux 18 mn annoncées car la déception et la frustration risquent d’être bien réelles, elles par contre.

    De plus ce que parrot ne vous dit pas c’est que la facture gonfle très vite (batteries supplémentaires obligatoires, 2 de plus au mini à 20/30€ pièce, 1 chargeur digne de ce nom entre 40 et 100€ et des amortisseurs supplémentaire histoire de ne pas défoncer votre drone où la carte mère lors des atterrissages sur surfaces dures qui sont assez brutaux).

    Bref un joujou sympa mais très couteux et avec une autonomie de base tout simplement ridicule.

    De plus je m’interroge sur l’intérêt de ce drone (2.2 même pas 2.5 pour moi) tant les nouvelles features sont de l’ordre du cosmétique…

  2. @Etienne du Nord : oui les 12 minutes sont théoriques, ça tourne en effet autour de 8 minutes en pratique. Mais la capacité de la batterie passe de 1 000 à 1 500 mAh donc ça sera forcément un peu mieux.

  3. J’aimerai personnellement trouver un manuels de construction pour ce genre de joujoux. Je pourrai ainsi fabriquer les pièces plastiques des éléments constitutifs avec ma prochaine reprap et me fournir en pièces électroniques pour construire ma propre machine 😉 Je m’en suis acheté un pour voir son fonctionnement, mais partir de zéro est loin d’être évident !

  4. En voilà une bonne nouvelle 😉
    La batterie part trop vite, tu passes plus de temps à changer les batteries qu’a faire joujou :/

  5. Bonjour,

    Pour de la photo amateur, je recherche un drone.
    J’ai entendu beaucoup de critiques sur la stabilité des drones Parrot, contrairement aux drones Eyes ou Sky mais dont les tarifs sont aux alentours de 1500/2000e

    Si vous avez des infos, je suis preneurs. Merci

  6. Francisco Marin on

    Passer de 12 à 18 minutes est loin d’être révolutionnaire ! 9, 12 ou 18 minutes c’est clairement insuffisant !

  7. En possession d’un AR Drône depuis quelques temps, je suis bien satisfait d’apprendre cette nouvelle. Le ratio temps de vol / charge pourrait être bien meilleur.. Tout comme les caméras !

  8. Excellent, car les 16 minutes d’automies pour mon petit monstre à 4 hélices commençaient réellement à m’énerver… Mais bon Nicolas Griffet à raison 6 minutes d’autonomie en plus pour 1an de R&D c’est quand même la loose

  9. Il faudrait pouvoir intervenir sur le réglage du niveau de batterie de L’ARdrone. En effet l’autonomie ridiculement faible (dans mon cas 4 mn avec un Lipo 1500 mah) est due à un réglage bien trop élévé du seuil de sécurité batterie. Je m’explique, après ces 4 mn de vols le niveau de batterie indique 20% alors que, dans la réalité en mesurant chaque cellule avec un voltmètre précis il me reste 3,9v dans chacun des 3 éléments de la Lipo., c’est a dire qu’elle n’est déchargée qu’à 25%. Sur tous mes autres modèles réduits je prends soin de ne pas décharger mes Lipos en dessous de 3.4v pour ne pas les mettre en danger, mais là avec l’ARdrone, le seuil de sécurité est franchement mal réglé. Peut on modifier ce seuil?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
teeeest
Pourquoi le storytelling transmedia réinvente le marketing digital

C’est une évidence, nous entrons dans une nouvelle ère où le marketing et le contenu deviennent indivisibles. Le modèle traditionnel...

Fermer