CES 2014 : Intel dévoile son nano-ordinateur Edison de la taille d’une carte SD

Intel a profité du CES 2014 pour dévoiler son nano-ordinateur monocarte Edison. De la taille d’une carte SD, il démontre tout le potentiel de Quark en termes de compacité.

C’est lors de l’IDF 2013 qu’Intel a levé le voile sur une nouvelle gamme de processeurs baptisée Quark. Récemment Brian Krzanich, le PDG d’Intel, indiquait à quel point Intel misait sur ce processeur ultra compact et à très faible consommation électrique pour rendre « intelligent » tout et n’importe quoi, à commencer par des wearable devices.

Retour en 2014 et plus particulièrement au CES de Las Vegas dont Intel a profité pour annoncer son nano-ordinateur Edison.

Il embarque un SoC Quark gravé en 22 nm (intégrant un processeur 32 bits à deux coeurs cadencés à 400 MHz), tourne sous Linux et supporte WiFi et Bluetooth. Le PC peut accéder à son propre magasin applicatif.

Le message d’Intel est clair : il faudra compter sur Intel et ses coeurs Quark pour l’Internet des Objets (IdO). Face à Quark, on trouve les microcontrôleurs à architecture ARM Cortex-M0, Cortex-M0+, Cortex-M3 et Cortex-M4.

Afin de motiver les développeurs et les intégrateurs à adopter la plate-forme Quark, Intel lance le concours « Make it Wearable » doté de 1.3 million de dollars de prix avec 500 000 dollars destinés au gagnant.


5 commentaires

  1. Et la prédiction se confirme petite à petit et bon grand d’objet seront connecté et ainsi gérer par la NASA ah pardon par des robot 🙂

  2. Si ce petit machin gère le WiDi (on peut rêver) et les clavier/souris bluetooth, je crois qu’on est face à un truc réellement révolutionnaire !

  3. Ah, enfin, une innovation dans ce domaine.
    A priori, ce Quark conserve un jeu d’instruction x86.
    Très bonne chose.
    Mais rien n’a filtré sur ses capacités de stockage (de la flash NAND), sa RAM et ses entrées/sorties.
    Mais si cette capacité (au moins 1 Go) et la RAM (au moins 1 Go) sont au rendez-vous, on a là un bon changement de paradigme concernant les équipements électroniques.
    Le champ d’exercice des ucontroleurs va se rétrécir d’autant je pense en se confinant au objets vraiment peu onéreux.
    Pour tous les autres (de l’ordre de la centaine d’euros) c’est ce genre de processeur qui va l’emporter (avec ARM également).
    A voir donc dans le concret, Intel ayant souvent, par le passé, annoncé des choses que nous n’avons jamais vu sur le marché. Je repense notamment à cet équipement nomade qui présentait un écran très long (genre 20cm sur 4). Jamais vu.
    db
    db

  4. Ah, enfin, une innovation dans ce domaine.
    A priori, ce Quark conserve un jeu d’instruction x86.
    Très bonne chose.
    Mais rien n’a filtré sur ses capacités de stockage (de la flash NAND), sa RAM et ses entrées/sorties.
    Mais si cette capacité (au moins 1 Go) et la RAM (au moins 1 Go) sont au rendez-vous, on a là un bon changement de paradigme concernant les équipements électroniques.
    Le champ d’exercice des ucontroleurs va se rétrécir d’autant je pense en se confinant au objets vraiment peu onéreux.
    Pour tous les autres (de l’ordre de la centaine d’euros) c’est ce genre de processeur qui va l’emporter (avec ARM également).
    A voir donc dans le concret, Intel ayant souvent, par le passé, annoncé des choses que nous n’avons jamais vu sur le marché. Je repense notamment à cet équipement nomade qui présentait un écran très long (genre 20cm sur 4). Jamais vu.
    db

Send this to friend

Lire les articles précédents :
google glass visual art
Glass Camp : rendez-vous au premier hackathon européen sur les Google Glass

Le premier hackathon européen sur les Google Glass aura lieu du 17 au 19 Janvier à la Webschool Factory de...

Fermer