[CES 2015] LG : prêt à abandonner Android Wear pour ses futures G Watch ?

Au détour du CES, Audi présente une curieuse montre développée par LG. Sa particularité : abandonner Android Wear pour webOS.

Le CES de Las Vegas touche à sa fin après avoir mis en lumière une myriade de nouveaux objets connectés, téléphones et montres. Et alors que vous auriez pu croire que ce nouveau Consumer Electronic Show permettrait à Android Wear de continuer à s’imposer dans le monde des smart watch, c’est une toute autre conclusion qui vient à l’esprit : et si on pouvait se passer d’Android Wear ?

C’est du moins le sentiment qui frappe de nombreux observateurs du salon, notamment après avoir pu mettre la main sur un prototype de montre Audi, développé par LG. En effet, sur son stand, le constructeur automobile levait le voile sur une montre connectée très complète qui permettait -aussi- de déverrouiller les portes de sa voiture directement depuis sa montre. Si la fonctionnalité est intéressante, elle pourra facilement être balayée du plat de la main comme un gadget. Le plus intéressant, c’est d’oublier le partenariat avec Audi et concentrer son attention sur ce prototype de montre LG fonctionnant sous webOS.

lg g watch webos

LG : prêt à adopter webOS pour ses montres

webOS n’est pas exactement ce que vous pourriez appeler une nouveauté. D’abord développé par Palm, puis HP, ce système d’exploitation mobile semblait condamner à mourir à petit feu après l’annonce de l’arrêt de la production d’appareils webOS par HP qui décidera cependant de le distribuer en Open Source.

Cela permis notamment à LG de l’adopter comme interface sur ses dernières SmartTV qui tournent sous webOS. LG a ainsi énormément travaillé sur ce système d’exploitation pour ses téléviseurs, et semble avoir des plans pour étendre son utilisation dans un avenir relativement proche.

La preuve ? Cette montre Audi/LG fonctionnant sous webOS qui a déjà été sous-titrée « the hottest smartwatch of CES« . Difficile d’imaginer que LG a fait tout cet effort de développement uniquement dans le cadre de ce partenariat avec Audi. La montre en elle-même ressemble d’ailleurs à la LG G Watch R, avec un rendu peut-être plus premium et la présence de deux boutons supplémentaires.

lg watch webos

Android Where?

Suite à l’absence de l’Apple Watch sur le marché, Android Wear s’est imposé comme l’acteur « par défaut »Â Â dans le monde des montres connectées. LG avait été le premier acteur (avec Samsung) à avoir sauté sur l’occasion pour sortir sa montre en même temps que la présentation du système d’exploitation wearable de Google. D’après l’ensemble de nos tests, LG s’impose d’ailleurs comme le meilleur constructeur de montres connectées avec sa très belle G Watch R qui s’impose face à la Moto 360. Mais Android Wear est loin d’être exempt de problèmes. L’absence de personnalisation possible pour les constructeurs impose de se démarquer uniquement sur le hardware, sans pouvoir remplir les lacunes d’un software encore faible sur de nombreux aspects.

Les très bonnes LG G Watch restent donc plombées par Android. Comme pour le pendant smartphone d’Android, la version Wear devrait permettre l’utilisation de surcouche logicielle. LG a cependant décidé de ne pas attendre dans l’ombre de Google pour régler les problèmes de son système d’exploitation en développant une version webOS de sa montre.

Et vu la réception des journalistes qui ont pu l’essayer, LG pourrait y voir une confirmation : le futur de la montre connectée se passera peut-être de Google.

(Source : 1 ; 2)


LG : prêt à abandonner Android Wear pour ses futures G Watch ?"]

Un commentaire

  1. Je reste un peu sceptique : comme utilisateur j’ai abandonné mon Blackberry parcequ’il n’offrait aucune mise à jour permettant d’utiliser les applis android. Avec ma moto 360 je suis tout de même assez contente d’accéder à une plate-forme assez motivante pour les développeurs. Lesquels ont besoin eux aussi d’être visibles par le plus grand nombre. C’est donc une affaire à suivre, mais le public ne suivra peut-être pas, ce pourrait même être discriminatoire pour LG (mon expérience, malgré la forte attractivité qu’exerce encore BB pour moi, et la prétendue compatibilité de ses modèles plus récents avec iOS et Android, plus jamais je ne m’autoriserai à acheter un BB). #JeSuisCharlie tout le mois de janvier comme fond d’écran par défaut sur vos smartwatches : http://smartface.watch/support-for-charlie-hebdo/

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Netflix press kit 2
Netflix ne vous dira jamais combien de fois une vidéo a été visionnée

Ted Sandaros, le responsable du contenu chez Netflix, s’explique sur l’absence de cette fonctionnalité.

Fermer