Contrairement à Google Reader, Google n’a rien annoncé concernant l’arrêt de Google Alertes. Mais dans les faits, de nombreux utilisateurs remarquent d’importants problèmes depuis des mois.

Alors qu’une communauté d’utilisateurs a encore du mal à se remettre de la mise à mort de Google Reader, à se demander si elle doit lui faire confiance à nouveau… des nouvelles troublantes nous parviennent sur Google Alertes.

google alerts Cest également la fin de Google Alertes ?

Le lent déclin de Google Alertes

C’est le site d’information The Financial Brand qui vient de lancer un pavé dans la marre en envoyant une lettre ouverte à Google.
Et si le journaliste se base sur ses propres observations, il ne lui a pas fallu longtemps pour rassembler une liste longue comme le bras de témoignages de personnes pour qui les alertes Google ne fonctionnent plus correctement.
En effet, The Financial Brand a compris qu’il y avait un problème lorsque le flux de mails en provenance de Google Alertes a baissé de 80%.
Le site d’information se servait de ces alertes comme un outil de veille important pour débusquer les mouvements du marché financier dès les premiers signes.
Et alors qu’ils recevaient il y a 1 an entre 20 et 35 emails par jour avec de 4 à 12 résultats dans chaque mail, ils reçoivent maintenant 4 à 8 mails par jour avec 1 à 3 résultats dans chacun.
Et les forums de Google sont remplis de messages d’utilisateurs découvrant le même genre de problème. En réponse, un employé de Google les a remercié de ces feedbacks avant d’expliquer qu’il va regarder ce qui se passe et les tenir informés.

Google Alertes : un service qui périclite

Si Google Alertes doit s’arrêter, ce ne sera pas avec la même brutalité que Google Reader semble-t-il… en effet, il semblerait que le service se dégrade doucement et que Google le laisse dépérir sans agir.
Au final, c’est peut être presque plus sûr de tuer un produit de cette manière.
En effet, les utilisateurs rencontrent des problèmes, se lassent, et commencent à quitter le produit qui devient un service fantôme. Le jour où Google devra le tuer, moins de monde sera amené à le regretter.

Nous pouvons très bien nous tromper. Google pourrait faire une mise à jour de son service d’alertes dans les prochains jours pour tout faire rentrer dans l’ordre. Mais plus d’un an après avoir vu apparaître les premiers problèmes, j’ai comme un doute.