C’est officiel : Google n’aime plus les blogs

On savait, ou en tout cas on pressentait depuis déjà pas mal de temps que Google, qui prétend depuis leur genèse s’appuyer sur les contenus des blogs pour fournir des résultats pertinents à son moteur de recherche, faisait en fait de plus en plus la part belle aux sites de médias dits « traditionnels » (comprendre :

On savait, ou en tout cas on pressentait depuis déjà pas mal de temps que Google, qui prétend depuis leur genèse s’appuyer sur les contenus des blogs pour fournir des résultats pertinents à son moteur de recherche, faisait en fait de plus en plus la part belle aux sites de médias dits « traditionnels » (comprendre : les sites web des grands titres de presse, radio et télévision).

Un rapide coup d’œil sur quelques résultats de recherche, dans le moteur Google mais également sur Google Actualités, ne fait confirmer cet état de fait.

Prenons un exemple tout frais de ce jour, sur une thématique « réseaux sociaux » puisque ça parle d’abord de Twitter : le fameux « selfie des Oscars ».

Un sujet qui a énormément buzzé aujourd’hui. Que constatons-nous ? Que si l’on fait une recherche dans Google avec des mots-clés ciblés et ultra-simples comme « selfie Oscars », les résultats de la première page du moteur de recherche et de Google Actus sont littéralement trustés par des médias qui ne viennent pas à l’origine du Web, et encore moins du monde de la tech ou de l’analyse des réseaux sociaux. [1]

selfie oscars actus google Cest officiel : Google naime plus les blogs

Bien sûr le sujet est aussi un sujet « buzz/people » d’actualité chaude mais on constate que même les gros blogs de cette thématique sont relégués loin dans les résultats (à part MeltyBuzz). Bien sûr ce n’est qu’un exemple et un exemple ne peut pas être représentatif, mais malheureusement c’est un constat que je fais quotidiennement sur n’importe-quel sujet, y compris les sujets de prédilection des blogs tech, qui arrivaient généralement en tête des résultats sur les requêtes correspondantes.

Aujourd’hui, Google a tranché : sa confiance va aux « institutionnels » comme Le Figaro, 20 Minutes, le Huffington Post (et ses articles pleins de vide), RTL ou Les Échos. Y compris, souvent, sur des sujets high-tech.

Qu’est-ce que cela dit sur le web, le journalisme et les médias en 2014 ? Probablement que même Google, censé être neutre (?), privilégie les grands titres « historiques » dans son trust rank, même s’ils ne sont pas les plus légitimes pour parler de la dernière version d’Android. Mais, reconnaissons-le aussi, cela signifie que ces fameux grands médias issus de la presse traditionnelle ont su – parfois à grand peine – créer des sections High-Tech crédibles dans leurs rédactions, et embaucher de jeunes journalistes talentueux issus de la génération 2.0. La puissance financière (bien aidée par quelques millions de subventions publiques dont les pure player Web comme nous n’ont jamais vu la couleur) et quelques connivences bien placées – on se tient par la barbichette dans les rédactions – ont fait le reste.

C’est le combat des modernes contre les classiques. On a pensé un moment que les modernes avaient gagné. Ils n’ont pas perdu mais les dinosaures ont la peau dure. Même quand ils sont exsangues… Et apparemment à Mountain View on préfère les dinosaures.

Google me déçoit beaucoup sur ce coup.

[1] pour info, l’article de Presse-citron sur le selfie des Oscars, pourtant posté parmi les premiers ce matin, arrive au-delà de la dixième page. Il y a quelque temps, quand Google « aimait » encore les blogs, il aurait probablement figuré sur la première. Même l’article de The Verge est assez loin dans les résultats…

68 commentaires

  1. Qui a parlé de lobbying ? :P

    « Mais, reconnaissons-le aussi, cela signifie que ces fameux grands médias issus de la presse traditionnelle ont su – parfois à grand peine – créer des sections High-Tech crédibles dans leurs rédactions »
    Ouais, enfin souvent l’info est reprise de ailleurs (voire un simple copié/coller est effectué)

  2.  » La puissance financière (bien aidée par quelques millions de subventions publiques dont les pure player Web comme nous n’ont jamais vu la couleur)  » : c’est douloureux à lire mais tellement juste !

    Sinon Eric, tu nous feras un petit C/R de ton séjour à LA ? J’avais aimé le précédent :-)

  3. Salut,

    entièrement d’accord !
    J’ai vu l’ensemble des blogs que je gère pour les clients plus d’une centaine qui étaient tous en première page sur des sujets sciences et recherches s’effondrer en page 2, pour être dépassés par les figaro et consorts …

    Avec des articles techniquement nulle : une honte, je ne veux pas défendre mes clients sur le contenu, mais lorsqu’une personne comprend et sait de quoi elle parle c’est mieux qu’une soupe à 2 euro ou article payant …

    Réponse de Google, il vous faut prende des campagnes adwords …

    Seuls les blogs liés à des comptes Google Apps Business n’ont pas bougé, étrange non ;)

  4. Je pense surtout que maintenant il faut pas chercher à lutter contre google il faut juste être présent sur des secteurs de niche. Là ou google ne trouvera pas d’information chez les médias dits conventionnels.

  5. Ça fait pratiquement un an que Google nous découpe à la hache, d’un moyen ou d’un autre et ça ne va pas en s’arrangeant. En fait, je pense que MSB a raison et nous allons devoir de plus en plus nous concentrer sur les niches ou alors, il va falloir taper dans AdWord.

  6. Tout a fait d’accord avec MSB, c’est encore la loi des 80-20 la même que pour la longue traine….. Il faut laisser les sujets « hot » aux intouchables et s’intéresser aux spécificités. Le problème est que cette stratégie de Google et les « majors » amplifie le phénomène d’appauvrissement du contenu.

  7. Eric, je ne suis pas d’accord avec ton analyse. Google privilégie surtout les auteurs identifiés sur Google+ (Authorship). Or je viens de vérifier ton profil, il n’est pas validé par Google, et tu n’es pas auteur sur Presse-Citron . Je pense que ça vaut le coup d’y passer quelques minutes pour paramêtrer tout ça.
    Tu trouveras tout sur sur le blog d’Arobasenet : http://www.arobasenet.com/sear.....gle%20plus

  8. Si tous les blogueurs (influenceurs) ferment leurs comptes sur Google +, Google sera peut-être obligé de changer d’avis ?!?!?!

  9. je crois que c’est surtout qu’il y’a qu’ »un » melty et des dizaines de médias traditionnelles.

  10. se focaliser sur la longue traine ca a eté surement l’erreur de bcp, melty est dans la longue traine, mais dans la longue traine de l’actu chaude.

  11. Le blog est devenu un outil local, il se place toujours bien à ce niveaux, pour le reste, je viens de faire le test bitcoin et le monde, les echos, rtl et 20 minutes sont en première page, pourtant même avec leur techy, je me demande qui sait dans ces maisons comment fonctionne réellement bitcoin.

  12. Un contre avis peut-etre ? on

    Sinon on peut se dire que c’est un algorythme qui gére les recherches et que ces journaux à gros budget sont simplement plus optimisés que vous en terme de ref …
    bref, le web s’institutionalise et a une facade plus générique et asseptisé, on peut rester là et pleurer sur le méchant Google ou simplement comprendre que vu le traffic et le public grandissant on a un internet plus formaté.
    De la meme facon que nous croyons plus facilement un article du monde sur papier qu’un prospectus distribués par un anonyme dans la rue.

    Bref pour atteindre les blogs il faut maintenant se fatiguer en cliquant sur « 2″ ou en ajoutant le nom du blog recherché, trop dure la vie … bouhouhouhou

  13. Sans compter que le traitement de l’information de ces sites généralistes est assez semblable.
    Pour la diversité et l’originalité des résultats en 1ère page c’est pas terrible.

  14. Je crois que ce n’est simplement qu’une modification de l’algorithme pour les sujets chauds. J’ai observé cela cet été avec l’affaire Barilla http://www.michelleblanc.com/2.....ur-le-web/ . Tout simplement, lorsqu’il y a une montée exceptionelle de requête pour un mot-clé précis et qu’au même moment les dépêches de presse augmente aussi, Google préférera celles-ci pour un certain temps.

  15. En fait, la question que cela pose, est de savoir si l’algorithme de Google est encore pertinent… Le pagerank avait une certaine valeur lorsque le réseau était plus petit, avec un fonctionnement très très social finalement, permettant de mettre en avant des contenus de qualité liés par quelques autorités, ou l’on appréciait les contenus entre pairs. Aujourd’hui, le web est plus social que jamais, mais le pagerank ne semble pas passer pas à l’échelle. Car les hyperliens ne sont plus le résultat de communautés très compétentes, mais de réseaux de contenus. Si certains médias montent en flèches dans les résultats, ce n’est pas que leurs articles sont meilleurs que d’autres, c’est que leur communauté, sur ce sujet a été plus active, plus réactive, plus prosélyte.

    Cela explique certainement la lente dégradation de la qualité des recherches sur Google. Le PageRank était taillé pour de petits réseaux qualifiés, il devient inopérants à l’ère des masses en ligne.

  16. Ce n’est pas spécifique aux blogs. J’ai noté la même chose sur les sites de ecommerce depuis un an ou deux. Les enseignes traditionnelles sont présentes en force et détrônent gentiment mais sûrement les sites pure players qui arrivaient avant loin devant eux.

  17. @JC : Taper dans de l’adword avec le budget d’un blog, je ne suis pas sûr que ce soit très porteur, surtout quand tu as des rouleaux compresseur en face avec des budgets de plusieurs centaines de milliers d’euros.

    Après, je pense que ce n’est pas forcément du fait de Google, du moins pas dans les SERP traditionnelles. Les sites medias envoient des signaux forts, contre lesquels un blog ne peut pas lutter, aussi fréquenté soit-il. En revanche, pour GA, les choses sont un peu différentes puisque les lobbies de la presse sont montés au créneau plusieurs fois pour mettre la pression, appuyés par un gouvernement qui ne comprend malheureusement pas grand chose au web et à l’économie numérique.

  18. Aujourd’hui un bon référencement est très dur à obtenir, et il est vrai que les sites  » Traditionnel  » son fortement avantagés, mais surtout grâce à leurs pagerank élevé … Ce qui n’est pas facile à obtenir ;)

  19. patrick-papy on

    Bonjours,
    Pour ma part, je trouve que « notre ami » préfère les $ (adword et adsense) plutôt que du contenue riche et de qualité !!!! :/ .

    Mais peut on lui en vouloir quand on voit le prix d’achat de certaine start-up (jusqu’à 19 milliard de $)?

  20. Google ne prend pas de risques en affichant les « marques » meme dans l’actualité. Ces marques qui vont garder l’internaute car Google analyse le taux de rebond et considere que si un internaute reste longtemps sur le site référencé c’est que ce résultat est bon.
    Oui il faut rédigé dans des thématiques bien spécifiques pour espérer etre en 1ere position sur Google.

  21. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point je deteste Google actualités.
    Tu n’as plus aucune chance d’occuper la première place.
    Quel que soit la façon dont tu abordes le sujet ou l’écrit.
    Conséquence ==>chute de revenues adsense

  22. Même constant dans le domaine de la santé et le bien-être, des sites spécialisés comme le mien est déclassé au fond de l’index Google pour avantager des sous domaines des sites de média lourds (le figaro et autres) avec des articles médiocres, sans références, souvent copier/coller de livres ou polycopies pour étudiants en médecine …. Ou va Google avec cette politique ?

  23. manu.e67 on

    Même sur les niches, comme je l’écrivais les microarrayers ne sont pas grand public, et la descente a été vertigineuse….
    Il faudra un jour une fusion des bloggeurs sur un média ou plusieurs gros médias à créer… si certains veulent tenter l’aventure je suis partant locaux à disposition, espace de coworking, studio photo, espace musique … reste à intégrer les « hommes et les femmes »

  24. C’est le retour de la vengeance des vieilles carnes. Elles ont su s’adapter ! C’est dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleures soupes ? :)

  25. Ben, perso, sans défendre google, je me dit qu’en même temps la plupart des blogs vont chercher leurs infos sur les sites spécialisés, après je me trompe peut-être mais moi quand je vois les sources des articles de nombreux blogs (pour ceux qui les citent) ben ça ramène très souvent vers un site spécialisé plus conventionnel (defois après quelques bons de blog en blog) et encore pire, de nombreux blogs se contentent de traduire des articles, souvent très mal, et induisent parfois en erreur le lecteur.
    Je suis contre le fait que Google ne mette pas en avant les blogs, mais plutôt pour qu’ils cherchent et trouvent un moyen de différencier les blogs répéteurs, qui forcément pullulent sur le net et bombardent de pub les lecteurs, des blogs qui font un réel travail de recherche.

  26. Moi ce que je remarque tous les jours, c’est que ce sont les derniers articles postés qui sortent en premier. Du coup, la course a exclusivité est inutile, il vaut mieux poster après tous les autres, car dans Google Actus on sortira en premier.

  27. @manu

    Même en créant ce média, il y a du boulot pour aller chatouiller les cadors de l’information, il en existe déjà, notamment dans le sport, malgré tout, ils n’ont pas la côte avec google, alors à moins de ratisser large et encore… les « grands » ont finalement compris l’intérêt du net, on voit auchan qui se positionne sur un tas de mots-clés, j’aimerais juste savoir qu’elle a été leurs budgets pour certains afin d’arriver à ce positionner à ce niveau ou alors accord monétaire avec Google? Plus rien ne m’étonne de nos jours.

    Le blogging pur et dur renaît de ses cendres, si vous n’avez pas votre vivier de lecteurs…

    En même temps, ils ont beau ce positionner, de dire que leur taux de rebond est meilleur, j’ai des doutes, quand vous suivez ces sites d’informations, je prends 20minutes, sur FB, combien ne lisent que le sujet sans même lire l’article, alors non, je ne crois pas que leur taux soit aussi bon que l’on ne croit.

  28. C’est peut-être juste que google préfère les articles de meilleure qualitée :)

  29. Eric

    @meto : « qualitée » je ne sais pas ce que ça veut dire, « qualité » en revanche j’ai une petite idée :)

  30. Eric

    Concernant le pagerank, je crois qu’il se confirme que cela n’a plus aucune influence sur le positionnement dans les SERP, sinon avec un PR6 Presse-citron devrait toujours être mieux placé (et pas seulement une fois de temps en temps)

  31. Eric

    @Adrien : non ce n’est pas prévu, c’était vacances (même si j’en ai profité pour avoir quelques rv pros sur place)

  32. @Eric : Pourtant lorsque Google a sanctionné ceux qui travaillaient avec Buzzea, ils n’ont pas hésité à mettre leur PR à 0. Pourquoi le faire si il n’a plus d’influence ? ;)

  33. Il ne faut pas voir que la façade. Ces gros sites d’info mettent en place des stratégies de référencement importantes. Chacun de leur billet bénéficie de nombreux backlincks (partage, source) et de nombreux partages sur les réseaux sociaux (ces sites ont d’importantes communautés sur Google+ notamment).

    J’ai tendance aussi à croire la même chose que Michelle Blanc, les résultats changent énormément dans le temps et ont tendances à favoriser ces gros sites lorsque l’actualité est « chaude ». Et c’est surement aussi en rapport avec les signaux cités plus haut.

  34. Juliette on

    Peut-être que Google a constaté que le CTR des médias traditionnels était supérieur à celui des blogs, le taux de rebond inférieur car les sites médias classiques proposent un contenu richissime et, par conséquent, l’algo les considère comme plus pertinents pour l’utilisateur, peu importe finalement que l’info soit exclusive ou reprise, rédigée par un « expert » ou par un journaliste généraliste… Ce n’est pas Google qui décide du trust rank mais bien le comportement des internautes.

    « même s’ils ne sont pas les plus légitimes pour parler de la dernière version d’Android » : faux débat pour moi à l’heure du 3.0 et de la génération Y. La légitimité ne se décrète pas mais elle est accordée ou refusée par les principaux concernés (internautes, collaborateurs en entreprise…). Sans vouloir être désagréable, quand je lis les papiers d’Axel sur ce blog, je m’interroge effectivement en tant que lecteur sur sa légitimité à traiter de certains sujets et sur son aisance à traduire des articles écrits originellement en anglais.

  35. Il faut voir aussi que Google affiche tellement de pages de résultats différentes… La personnalisation des SERP est d’autant plus valable qu’elle correspond aussi à tes habitudes de lecture, aux sites que tu regardes régulièrement, à ta localisation géographique, etc.
    Il serait intéressant d’ailleurs de faire un test sur 10 personnes qui tapent la meme requete un peu partout en France en meme temps. Je suis certain qu’on aurait pas tous les memes résultats …
    Après oui, ils accordent plus de crédibilité à une rédaction de plusieurs journalistes, censés vérifier leurs sources, qu’à un blog qui veut absolument être le premier pour avoir un « scoop » avant les média traditionnels (J’ai pris volontairement les deux extrêmes, hein)
    Et si on prends un peu de recul, en favorisant les médias traditionnels, ils préservent des centaines d’emplois au lieu de simplement 10 personnes sur la 1ere page des SERP. Est-ce si mauvais ?

  36. Pascalf49 on

    Des éléments de réponse dans cet excellent article : http://www.cafe-referencement......e-news-954
    J’insiste : Google+ a un impact important sur le positionnement de vos articles.
    @Eric : et il ne suffit pas de les partager, il faut aussi installer le plugin authorship sur WordPress et le relier à ton compte Google+. Quelques hashtags en + et tu verras les positionnements de tes articles améliorés.

  37. Analyse très juste effectivement…
    Le blog est clairement de plus en plus relégué au second plan… Au même titre que ses auteurs qui subissent également un véritable écrémage dans les serps…
    Un revers à mon sens car le blog est l’essence du web et vraisemblablement ils préfèrent d’autres carburants…
    Dommage, d’autant que les blogueurs ont une capacité à être original contrairement à certains grands sites média.

  38. Je crois qu’il y une confusion qui se répand entre la cause et l’effet : Google ne favorise pas les grands groupes de presse, mais ces derniers sont simplement mieux armés pour bien se positionner…
    Des news heure par heure, parfois en temps réel (au moins pour certains événements majeurs), une armée de rédacteurs entrainant beaucoup plus de publications qu’un blog, une audience forte et fidèle qui favorise leurs taux de clics dans les résultats de Google, et une autorité qui génère naturellement de nombreuses mentions et liens…

    Et j’oublie certainement d’autres points. Tout ça fait que même sans les favoriser intentionnellement, ils sont voués a « séduire » les algorithmes qui classent les résultats de recherche.
    Est-ce que cela est normal ? Non ! Surtout que beaucoup de ces sites ne font que relayer l’information (traduction : copier/coller) sans rarement l’analyser et lui apporter de la valeur ajoutée contrairement a certains blogs.
    Le fait est qu’ils ont les moyens de publier à la minute pour avoir le scoop, de répéter et remacher l’info après tous les autres pour rester présent en première page une fois le buzz passé, et de publier des updates complètement inintéressantes entre les deux !

    Mais on n’imagine pas la complexité technique de leurs algos qui doivent générer des effets de bord a tout-va, des dommages collatéraux et de nombreuses imperfections. Personellement, je pense que Google est juste encore incapable de faire la différence entre un site qui fait du bruit pour pas grand chose mais se fait entendre et un site vraiment utile qui se fait bousculer.
    Sans compter que l’utilisateur ne fait pas toujours les choix les plus cohérents avec la qualité de l’information : est ce que les films, oeuvres, émissions et documentaires de qualité génèrent toujours les meilleures audiences à la tv ? Si Google se base vraiment sur les comportements des internautes, on est pas sorti de l’auberge, pourquoi s’attendre à un meilleur résultat ? Par ce que Google en a fait son objectif publiquement : on a donc un coupable. La route est encore longue et pavée d’injustices.

  39. Eric

    @Zetura : remarque pertinente en effet.
    @Pascalf49 : l’authorship est en place depuis pas mal de temps en ce qui me concerne, mais peut-être que je l’ai mal configuré, et qu’il faudrait aussi que les autres auteurs en fassent autant, merci pour ce rappel en tout cas.

  40. L’exemple de l’article est sur un sujet mainstream, le selfie des Oscars est sorti partout. les blogueurs sortent sur les sujets que les médias mainstream ne traitent pas, et dieu sait qu’il y en a…

  41. En lisant cette article, je m’interroge sur l’intérêt de Google à mettre en place cette situation, non pour les blogs, mais pour les « gros médias ».
    Je penses aux batailles d’il y a deux/trois ans entre les organes de presse et Google Actualités.
    Finalement à donner une meilleure exposition à ces médias (qui reste déjà très bonne ceci dit) n’y a t-il pas une volonté de Google de les « attacher » à son moteur d’une manière naturelle aujourd’hui , mais surement d’une autre façon demain plus monétisable/payante ?
    Google ne fait il pas face également à une perte de trafic depuis également 2/3 ans dû à l’essor des MobileApps de ces médias ? (Je n’ai jamais autant lu « le Monde » que sur mon téléphone par exemple)

  42. Il y a encore très peu de temps, il y avait une option (dans l’onglet « Plus » ou recherche avancée) sur Google pour rechercher spécifiquement parmi les blogs.

    Elle vient d’être supprimée…

  43. c’est vrai aussi pour d’autres sujets comme la littérature.Il y a pléthore de blogs de lecture (il faut trier,, niveau qualité) et quand on tapait il y a encore un ou deux ans un titre de bouquin, les blogs bine fréquentés arrivaient très haut sur la page 1, juste après fnac, amazon et consorts. Aujourd’hui, c’est beaucoup plus compliqué de retrouver un blog sur la première page…

  44. J’ai eu une énorme déception il y a quelques jours
    J’ai publié un article sur le rachat de Whatsapp vraiment avant tout le monde (30 min apres le communiqué de presse) et je pense que le fait d’être taggé en « blog » dans google news explique que … je ne sois jamais apparu sur la requête (!)
    Pour le coup j’ai viré la balise Blog
    Tout ça est de plus en plus pénible …

  45. Les amoureux d’internet et de la technologie s’aperçoivent mais un peu tard qu »internet est l’exact opposé d’un « espace de liberté ». Il y a derrière une entreprise américaine qui décide ce à quoi on a accès ou pas.
    Qui a inventé internet au fait ? L’armée américaine, tiens, tiens, tiens.
    Et qui nous l’a vendu ? Les soixantehuitards babacools, tiens, tiens, tiens.
    Il est grand temps que la génération Y se sorte les doigts des fesses et commence à réfléchir dans sa tête. ;-)

  46. En heureusement, il reste les flux rss et les favoris pour encore choisir son contenu. Je regrette également cette politique et espère vivement que Google reviendra en arrière… ou que les consommateurs changeront de crèmerie pour effectuer leurs recherches. C’est cependant difficile à imaginer quand on voit les gens dire : « internet ne marche pas, je n’ai pas google »…

  47. Personnellement, je trouve (à l’opposé) que je n’ai jamais aussi bien ranké … quand je suis connecté à mon compte Google ! Bon courage à tous, déployez encore plus d’intelligence et merci de la très fréquente qualité de vos news.
    Jeannot, reconnaissant

  48. Perso je ne rivalise plus face aux grosses structures… Ce qui faisait la force de google avec des propositions de liens de qualité est en train de disparaitre sur l’hôtel du commerce et surtout du profit.

    Il devient indispensable de passer du temps pour le référencement et se connecter aux services du géant américain pour espérer sortir du lot, mais pour les petites structures cela se fait au détriment de la création de contenu …

  49. On est à la croisée des chemins. D’un côté le « vieux » web qui était basé sur des contributions personnelles, des blogs, des sites d’actus décalés. Monde dans lequel les mass médias n’avaient que peu de place, où la place du web dans leur stratégie était anecdotique. A contrario, aujourd’hui, c’est l’organe de communication principal de quasiment tous les médias, les infos y sont saisies à la minute et les flux d’actualités sont frais.

    Google ne fait que vivre avec son temps, il accorde une importance toute particulière à la notoriété des sources et à leur fraîcheur. Aujourd’hui les informations des gros médias répondent à tous ces critères, ce qui n’était peut être pas le cas il y a quelques années. Dans la logique Google, rien de plus normal que de s’adapter et de sur-pondérer ces résultats.

    Après, moi aussi je trouve ça triste et désolant, mais pas étonnant.

  50. Si Google aimait les blogs, il aurait commencé par ne pas flinguer Google Reader il y a plusieurs mois maintenant…

  51. Pas cool tout ça. De mon côté, j’ai trouvé une parade en donnant la parole aux blogueurs de la sphère parentale dans une (hebdo) émission radio enregistrée et filmée en studio radio. Elle est diffusée sur les onde sde Lyon 1ère et retransmise sur you tube. Nous venons juste de commencer. L’émission s’appelle « de parents à parents ». L’idée est aussi d’être publiée rapidement dans la presse écrite chaque semaine pour suivre le contenu de chaque émission. Ainsi nous investirons les media traditionnels. Un peu plus par ici : http://blog.lesprincessesdemar.....lyon-1ere/
    Si certains parmi vous, veulent nous rejoindre … avec plaisir. C’est sur Lyon !

  52. Sinon, il est passé ou le centre d’intérêt de google de ces débuts?
    Celui ou l’information la plus pertinente , première était logiquement placé en avant dans les moteurs de recherche.
    En faisant ça google se tire une balle dans le pied, les gens ne cherche pas à aller sur des sites de journaux.
    Il serait vraiment temps qu’un autre moteur de recherche émerge.

  53. Il faut arrêter avec ce mythe de l’algorithme-impartial-de-google. La réalité, et ceux qui publient des articles la découvrent cruellement, c’est que maintenant pour apparaitre dans Google, et donc sur internet, il faut PAYER GOOGLE. C’est un tribut ou une rançon. Bienvenue dans internet-c’est-la-liberté.

  54. non, je ne suis pas d’accord, mais les blogs sont légions désormais,
    peux être que google trouve plus pertinent de regrouper les grandes trames d’informations via les grands quotidien.
    Imaginons que vous ayez 5 000 blog parlant de la même chose chacun à leurs façons.
    comment alors classé tout cela?

    La logique voudrait que le premier qui amène l’information soit donc le premier à apparaître.
    mais la politique de référencement est tellement vivante qu’elle bouge sans arrêt en fonction ( pas besoin d’algo pour ça)

    Je pense que cela est juste une centralisation de l’information pour avoir l’information plus rapidement.

  55. J’ai fais un constat similaire dans autre chose que l’actu. Sur une recherche du type « avis showroomprive », le site http://ventes-privees.vraibonplan.com arrivait toujours en première page de Google, quel que soit le site de vente privée concerné.

    Et ce n’est pas parce que c’est mon site que je considère que c’était pertinent: les internautes avaient des avis objectifs de la part d’autres internautes.

    Maintenant, sur cette même requete, qui on trouve:
    * trustpilot : un géant des avis, qui vend ses services aux sites (donc est-il impartial ??)
    * le forum commentcamarche: 1 seule discussion mis en avant, répond pas à la recherche
    * le forum quechoisir: idem
    * le forum aufeminin.com: re-idem

    * showroomprive.com : quelle pertinence que d’afficher le site sur lequel on cherche à se faire un avis??
    * wikio: lui, je comprend pas qu’il ressorte encore dans Google…

    Bref, mon constat perso va au-delà des blogs: Google est en train de perdre de la pertinence à privilégier les gros « trustrank » .

    Reste à voir quel concurrent émergera, et dans combien de temps.

    Werner.

  56. « Google, censé être neutre »

    Euh, une entreprise commerciale est censée être neutre ? Non, elle est censée engrangé du revenu.

    Et Google engrange un max de blé, si les institutionnels sont mis en avant, je n’ai qu’une seule réponse : ca rapporte plus !

    Il faut dénoncer cette idée de neutralité de Google : cette neutralité est totalement inexistante.

  57. pour reprendre un extrait d’article de Guillaume champeau

    La question n’est pas savoir s’il est normal qu’un site apparaisse plus bas qu’un autre dans les résultats de recherche, ce qui est par définition inévitable. Mais plutôt de savoir si ce classement est opéré selon des critères qui ne prennent pas en compte les intérêts commerciaux de Google pour favoriser ses propres sites, ou ceux de ses partenaires.

    Plainte ici :
    http://www.numerama.com/magazi.....eenne.html

    La vrai question est de savoir si Google doit rester neutre au vu de sa position dominante.
    De toute façon qui pourra prouver ( à moins de le faire vérifier par une haute autorité) quoi que ce soit via les résultats .

  58. Concluons :
    Lorsque presse-citron (ou un autre site web) parle de Google, il lui fait un bout de pub gratuite, le rend sympathique, ce qui va augmenter sa notoriété et les gens vont aller préférentiellement sur Google pour y trouver leurs infos. Là, ils y trouveront les concurrents de presse-citron en première page quand ce dernier y sera en 3eme page, celle où on ne va jamais. Donc, quand Presse-citron parle de Google, il envoie en quelque sorte les gens chez ses concurrents et remplit les poches de Google qui a été payé par les sites concurrents pour les mettre en avant sur sa page (et un peu aussi par presse-citron qui a dépensé du temps donc de l’argent à parler de Google).
    Quelle aubaine pour Google que presque personne n’a compris le mécanisme !

  59. Eric

    @Lyan : un peu vieux l’article que tu cites (2010). Plus très pertinent du coup, les choses ont beaucoup évolué depuis, et ça ne parle pas vraiment de la même chose.

  60. Eric

    @Attila : mouais… Un peu tiré par les cheveux quand même. Je ne crois pas que Google ait vraiment besoin de pub.

  61. @ Eric.

    Oui. Google n’a pas besoin de publicité au sens traditionnel, réclame ou spots télévisés. Mais si nous connaissons tous Google, c’est qu’il y a eu une pub forcément quelque part. Le « bouche à oreille » ne tombe pas du ciel. Si quelqu’un nous a parlé de Google, c’est qu’il l’a nécessairement lu sur un site web ou un media traditionnel, et ce site a fait, qu’il le sache ou non, de la publicité. Sans être rémunéré.

  62. Oui Eric , c’est vieux mais ça entretient l’article :p
    Google est le méchant loup, nous sommes des agneaux perdu dans la jungle.

    Vous savez par quoi est passé google pour se faire connaitre à son lancement?
    (le réseau peer to peer) ..tous le reste c’est fait tout seul.
    Désolé je déborde.

    Sinon je vais dire un truc que je dis pas souvent :

    Oui Eric vous avez raison!

  63. Pour ma part, je pense qu’un blog lambda qui produit quelques articles par jour avec un ou deux auteurs, contre un groupe de presse qui a un réel budget pour la communication avec une ou plusieurs équipes qui travaillent 5 jours voire 6 jours sur 7 sur le site.. bah c’est juste une lutte inégale donc forcément d’un point référencement etc, la différence va se ressentir. Après des blogs actus, ou médias c’est aussi un secteur très concurrentiel. Mais je suis peut être à côté de la plaque :|

  64. Je crois que c’est simplement la modification de l’algorithme . car il me semble que google va faire une nouvelle catégorie de recherche dans sont moteur . comme vidéo , image …. il y aura blog . j ai lu ça sur un site Seo US .

Lire les articles précédents :
10 métiers étranges qui n’existent plus. Le n°10 est invraisemblable.

Il n'y a pas de sot métier, dit-on. Certes, mais quand le temps fait son office, des métiers qui ne...

Fermer