C’est officiel : Google n’aime plus les blogs

On savait, ou en tout cas on pressentait depuis déjà pas mal de temps que Google, qui prétend depuis leur genèse s’appuyer sur les contenus des blogs pour fournir des résultats pertinents à son moteur de recherche, faisait en fait de plus en plus la part belle aux sites de médias dits « traditionnels » (comprendre :

On savait, ou en tout cas on pressentait depuis déjà pas mal de temps que Google, qui prétend depuis leur genèse s’appuyer sur les contenus des blogs pour fournir des résultats pertinents à son moteur de recherche, faisait en fait de plus en plus la part belle aux sites de médias dits « traditionnels » (comprendre : les sites web des grands titres de presse, radio et télévision).

Un rapide coup d’œil sur quelques résultats de recherche, dans le moteur Google mais également sur Google Actualités, ne fait confirmer cet état de fait.

Prenons un exemple tout frais de ce jour, sur une thématique « réseaux sociaux » puisque ça parle d’abord de Twitter : le fameux « selfie des Oscars ».

Un sujet qui a énormément buzzé aujourd’hui. Que constatons-nous ? Que si l’on fait une recherche dans Google avec des mots-clés ciblés et ultra-simples comme « selfie Oscars », les résultats de la première page du moteur de recherche et de Google Actus sont littéralement trustés par des médias qui ne viennent pas à l’origine du Web, et encore moins du monde de la tech ou de l’analyse des réseaux sociaux. [1]

selfie oscars actus google

Bien sûr le sujet est aussi un sujet « buzz/people » d’actualité chaude mais on constate que même les gros blogs de cette thématique sont relégués loin dans les résultats (à part MeltyBuzz). Bien sûr ce n’est qu’un exemple et un exemple ne peut pas être représentatif, mais malheureusement c’est un constat que je fais quotidiennement sur n’importe-quel sujet, y compris les sujets de prédilection des blogs tech, qui arrivaient généralement en tête des résultats sur les requêtes correspondantes.

Aujourd’hui, Google a tranché : sa confiance va aux « institutionnels » comme Le Figaro, 20 Minutes, le Huffington Post (et ses articles pleins de vide), RTL ou Les Échos. Y compris, souvent, sur des sujets high-tech.

Qu’est-ce que cela dit sur le web, le journalisme et les médias en 2014 ? Probablement que même Google, censé être neutre (?), privilégie les grands titres « historiques » dans son trust rank, même s’ils ne sont pas les plus légitimes pour parler de la dernière version d’Android. Mais, reconnaissons-le aussi, cela signifie que ces fameux grands médias issus de la presse traditionnelle ont su – parfois à grand peine – créer des sections High-Tech crédibles dans leurs rédactions, et embaucher de jeunes journalistes talentueux issus de la génération 2.0. La puissance financière (bien aidée par quelques millions de subventions publiques dont les pure player Web comme nous n’ont jamais vu la couleur) et quelques connivences bien placées – on se tient par la barbichette dans les rédactions – ont fait le reste.

C’est le combat des modernes contre les classiques. On a pensé un moment que les modernes avaient gagné. Ils n’ont pas perdu mais les dinosaures ont la peau dure. Même quand ils sont exsangues… Et apparemment à Mountain View on préfère les dinosaures.

Google me déçoit beaucoup sur ce coup.

[1] pour info, l’article de Presse-citron sur le selfie des Oscars, pourtant posté parmi les premiers ce matin, arrive au-delà de la dixième page. Il y a quelque temps, quand Google « aimait » encore les blogs, il aurait probablement figuré sur la première. Même l’article de The Verge est assez loin dans les résultats…

Invité
moltes
3 mars 2014

Qui a parlé de lobbying ? :P

« Mais, reconnaissons-le aussi, cela signifie que ces fameux grands médias issus de la presse traditionnelle ont su – parfois à grand peine – créer des sections High-Tech crédibles dans leurs rédactions »
Ouais, enfin souvent l’info est reprise de ailleurs (voire un simple copié/coller est effectué)

Invité
Adrien
3 mars 2014

 » La puissance financière (bien aidée par quelques millions de subventions publiques dont les pure player Web comme nous n’ont jamais vu la couleur)  » : c’est douloureux à lire mais tellement juste !

Sinon Eric, tu nous feras un petit C/R de ton séjour à LA ? J’avais aimé le précédent :-)

Invité
manu.e67
3 mars 2014

Salut,

entièrement d’accord !
J’ai vu l’ensemble des blogs que je gère pour les clients plus d’une centaine qui étaient tous en première page sur des sujets sciences et recherches s’effondrer en page 2, pour être dépassés par les figaro et consorts …

Avec des articles techniquement nulle : une honte, je ne veux pas défendre mes clients sur le contenu, mais lorsqu’une personne comprend et sait de quoi elle parle c’est mieux qu’une soupe à 2 euro ou article payant …

Réponse de Google, il vous faut prende des campagnes adwords …

Seuls les blogs liés à des comptes Google Apps Business n’ont pas bougé, étrange non ;)

Invité
3 mars 2014

Je pense surtout que maintenant il faut pas chercher à lutter contre google il faut juste être présent sur des secteurs de niche. Là ou google ne trouvera pas d’information chez les médias dits conventionnels.

Invité
3 mars 2014

Ça fait pratiquement un an que Google nous découpe à la hache, d’un moyen ou d’un autre et ça ne va pas en s’arrangeant. En fait, je pense que MSB a raison et nous allons devoir de plus en plus nous concentrer sur les niches ou alors, il va falloir taper dans AdWord.

Invité
3 mars 2014

Tout a fait d’accord avec MSB, c’est encore la loi des 80-20 la même que pour la longue traine….. Il faut laisser les sujets « hot » aux intouchables et s’intéresser aux spécificités. Le problème est que cette stratégie de Google et les « majors » amplifie le phénomène d’appauvrissement du contenu.

Invité
3 mars 2014

Eric, je ne suis pas d’accord avec ton analyse. Google privilégie surtout les auteurs identifiés sur Google+ (Authorship). Or je viens de vérifier ton profil, il n’est pas validé par Google, et tu n’es pas auteur sur Presse-Citron . Je pense que ça vaut le coup d’y passer quelques minutes pour paramêtrer tout ça.
Tu trouveras tout sur sur le blog d’Arobasenet : http://www.arobasenet.com/sear.....gle%20plus

Invité
3 mars 2014

Si tous les blogueurs (influenceurs) ferment leurs comptes sur Google +, Google sera peut-être obligé de changer d’avis ?!?!?!

Invité
3 mars 2014

je crois que c’est surtout qu’il y’a qu’ »un » melty et des dizaines de médias traditionnelles.

Invité
3 mars 2014

se focaliser sur la longue traine ca a eté surement l’erreur de bcp, melty est dans la longue traine, mais dans la longue traine de l’actu chaude.

 
Lire les articles précédents :
10 métiers étranges qui n’existent plus. Le n°10 est invraisemblable.

Il n'y a pas de sot métier, dit-on. Certes, mais quand le temps fait son office, des métiers qui ne...

Fermer