C’est officiel, les micro-satellites d’Elon Musk vont connecter la terre à Internet

Elon Musk vient de le confirmer. Son entreprise SpaceX compte lancer des micro-satellites pour que d’avantage de personnes puissent profiter d’internet.

Elon Musk Creative Commons

Ce week-end, vous avez peut-être entendu parler d’un article du Wall Street Journal qui, en se basant sur une source proche du dossier, avait évoqué un projet secret d’Elon Musk : fabriquer des petits satellites, moins chers, qui permettront de connecter d’avantage de personnes à internet.

Le Wall Street Journal avait raison sur au moins un point. Le projet existe effectivement. L’information vient d’être confirmée par Elon Musk sur son compte Twitter :

« SpaceX (une entreprise qui a aussi été fondée par le PDG de Tesla) est encore dans les premiers stades du développement de micro-satellites de pointe opérant en grandes formations. Une annonce dans 2 à 3 mois ».

Toujours sur Twitter, Elon Musk a également confirmé que ces satellites vont permettre de connecter des personnes à internet. En effet, au commentaire d’un twitto qui disait « J’espère qu’il est question de l’accès gratuit et sans restrictions à internet pour la masse », le CEO de Tesla et de SpaceX a répondu :

« Sans restrictions très certainement et à un prix très bas »

Pour l’heure, c’est tout ce qu’Elon Musk a révélé. Dans l’article du Wall Street Journal, on pouvait également lire qu’Elon Musk travaille avec Greg Wyler, un ancien directeur de Google qui a déjà fondé une entreprise spécialisée dans les satellites.

Le média américain évoquait aussi quelques objectifs du projet, dont le développement d’un modèle qui pèse deux fois moins que le plus petit satellite de télécommunication et le lancement d’une flotte de 700 satellites, 10 fois plus importante que celle d’Iridium Communications (qui contrôle actuellement la plus grande flotte de satellites de télécommunication).

Mais toutes ces informations n’ont pas encore été confirmées. Elon Musk a même déclaré que « le Wall Street Journal s’est trompé sur de nombreux points importants », sans détailler.

Au moins, on sait maintenant que celui qui a déjà perturbé l’industrie automobile va également s’inviter dans celui des télécommunications.

Image : By Steve Jurvetson from Menlo Park, USA (Elon Musk%u2019s Smile) [CC-BY-2.0], via Wikimedia Commons

(Sources : 1 / 2 )


Send this to friend

Lire les articles précédents :
Facebook like pixabay dislike
Facebook Messenger compte déjà plus de 500 millions d’utilisateurs

Actuellement, il y a déjà un demi-milliard de personnes qui utilisent Messenger au moins une fois par mois.

Fermer