Cette comparaison d’Apple ne va pas plaire aux fans d’Android

iOS 9 est déjà sur 80 % des iDevice actifs, contre 2 % pour Android 6.0 sur les appareils qui utilisent le système d’exploitation de Google.

Apple Keynote

Comme vous le savez certainement déjà, Apple a organisé une keynote hier soir. Les deux principaux produits présentés par la firme de Cupertino étaient l’iPhone SE, en substance une version 4 pouces de l’iPhone 6S, ainsi que l’iPad Pro 9,7 pouces.

Mais Apple a également présenté la version 9.3 d’iOS qui apporte quelques nouveautés pour ne citer que le Night Shift. iOS 9.3 est disponible sur les iPhone depuis hier soir, contrairement aux mises à jour Android qui tardent à arriver sur les smartphones Android, sauf pour les Nexus.

Et durant sa keynote, Apple n’a pas hésité à mettre en avant cette différence concernant les processus de mise à jour sur les deux systèmes d’exploitation mobile : « […] iOS 9 aujourd’hui est déjà installé sur 80 % de nos appareils actifs. Cela se compare d’une manière favorable à la dernière version d’Android qui a aussi été lancée cet automne et qui est sur 2 % des appareils actifs ».

Apple a visé dans le mille. Si Android est réputé pour son aspect « ouvert » et le fait qu’il permet aux constructeurs de customiser l’interface utilisateur, ses dernières versions mettent beaucoup de temps à arriver sur les terminaux existants. A titre d’exemple, le Galaxy S6 de Samsung n’a reçu qu’assez récemment la mise à jour vers Android 6.0 qui est pourtant sorti l’automne 2015.

Cependant, il faut savoir que quelques éléments suggèrent que Google est déjà en train de corriger ce problème de retard des mises à jour. Tout d’abord, le fait qu’il ait avancé la sortie de la preview d’Android N par rapport au calendrier traditionnel pour, éventuellement, envoyer la version finale plus tôt aux constructeurs comme Samsung est déjà un signe de bonne volonté.

Mais ce n’est pas tout. Comme nous l’évoquions dans un précédent article, des fichiers de la première preview d’Android N suggèrent que sur cette version de l’OS, Google a peut-être modifié la structure pour que les mises à jour, et notamment celles qui sont critiques, arrivent plus tôt. L’idée serait de diviser l’OS en deux parties : le cœur (que Google peut mettre à jour rapidement) et l’interface (que les constructeurs peuvent customiser avec leurs surcouches). Mais bien entendu, comme rien n’a été annoncé, les pincettes sont encore de rigueur.


Nos dernières vidéos

  • Dodutils

    “contrairement aux mises à jour Android qui tardent à arriver sur les smartphones Android” je dirais même contrairement à 90% des smartphones Android qui ne recevront jamais de mise à jour 🙁

  • Vincent

    En même temps, là où Apple doit gérer quelques types de terminaux, fabriqués par eux mêmes, Android doit gérer plusieurs dizaines de types d’appareils, plus ou moins récents, assemblés par une dizaine de différents constructeurs. Les contraintes ne sont même pas comparables.

    L’ouverture implique de la rétrocompatibilité, chose dont Apple se moque complètement. Installer iOS 9 sur un iPhone 4 est impossible, il faut acheter un appareil plus récent, chose que les utilistateurs d’Apple ont plus tendance à faire que ceux d’Androïd a priori.

  • christophe

    C’est vrai et c’est une des raisons de mon passage vers la pomme pour tous mes devices !

  • RFE

    Bullsh*t va installer IOS 9 sur iphone 3S…

  • Pol

    Mouais… j’utilise les 2 plates-formes et franchement, mieux vaut parfois rester sous des versions “anciennes” d’ios, si vous ne voulez pas vous retrouver avec un iPad ou un iPhone lent par exemple. Sauf si cet iPad ou iPhone est de dernière génération.

    Quant à Android, après avoir eu longtemps des iPhones, si vous prenez un Nexus pas de souci et puis il est possible bien souvent de mettre des roms alternatives si vous n’avez pas de Nexus.

    Bref utilisateur des “2 mondes” je dirais que l’argument d’Apple est un peu “bidon” à part pour ceux qui ne veulent pas de Nexus et souhaite être au top de la nouveauté 😉

    Petite précision pour les “haters” à venir, j’utilise Apple depuis 1995 et je n’ai rien contre cette marque…. sauf mon banquier 😉

  • Jpm

    “Apple a visé dans le mil” : plutôt, le mille, non ?

    • En effet. Merci pour la remarque 🙂

  • spece2goin

    C’est évidemment très simple d’avoir 80% des iDevice sous la dernière version, lorsqu’on sait que ces 80% (en gros) sont les deux derniers terminaux sortis que tout le monde rachète à chaque fois…

  • Titan

    Ce qui n’est pas dit par les fans d Apple de ce commentaire : Le dernier os apple n’arrive pas à la cheville de l’avant dernier os androïd.

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Apple : ce qu’il faut retenir du keynote

Le keynote vient de s'achever du côté de Cupertino, de l'iPhone SE au nouvel iPad, voici ce qu'il faut retenir...

Fermer