Les messages sont désormais chiffrés dans WhatsApp

Les messages et les appels sur WhatsApp sont désormais chiffrés de bout en bout.

USA ETATS-UNIS AMERIQUE PIXABAY DRAPEAU

Que ceux qui sont contre le chiffrement n’utilisent plus WhatsApp. En effet, le service de messagerie de Facebook applique désormais un chiffrement de bout en bout. Dans un billet de blog annonçant la nouvelle, le service explique ce que cela implique en ces termes :

« L’idée est simple : lorsque vous envoyez un message, la seule personne qui peut lire est la personne ou le groupe auquel vous l’avez envoyé.  Personne ne peut voir ce qu’il y a dans ce message. Aucun cybercriminel. Aucun hacker. Aucun régime oppressif. Et même pas nous. »

Cette nouvelle protection de la confidentialité des contenus échangés ne concerne pas uniquement les messages texte, mais également les photos, les vidéos et les fichiers partagés ainsi que les appels vocaux.

L’information arrive alors qu’il y a encore quelques semaines, un duel médiatique et juridique opposait le FBI à Apple, qui a refusé de débloquer le contenu chiffré de l’iPhone d’un présumé terroriste. Mais comme l’a expliqué Emmanuel récemment ici, le FBI était capable de casser ce chiffrement sans l’aide d’Apple. Cependant, l’idée aurait été d’influencer le développement des technologies dans le futur, en réduisant au maximum le degré de sécurité.

Toutefois, il est également à noter qu’étant donné les projets de WhatsApp, il lui est nécessaire d’assurer au maximum la sécurité des informations échangées. Comme vous le savez peut-être déjà, WhatsApp est maintenant une application entièrement gratuite, alors qu’auparavant, il fallait payer un euro par an pour l’utiliser après la première année. Mais WhatsApp n’entend pas se monétiser avec de la publicité. Il envisage plutôt de devenir un moyen pour les entreprises de communiquer avec leurs clients (à la place des SMS ou des appels). Par exemple, un vol ou une transaction financière pourraient être confirmés via l’application de messagerie.

Sinon, il faut aussi savoir que WhatsApp a déjà été moqué par le PDG de Telegram, un service concurrent qui se veut plus sécurisé. En optant pour le chiffrement de bout en bout, WhatsApp pourra peut-être revendiquer un niveau de protection équivalent ou même supérieur.

2 commentaires

  1. C’est un bon progrès mais il faut pas oublier que les métadonnées ne sont pas chiffrées.

Répondre

Lire les articles précédents :
Twitter Message
Attendez-vous à recevoir plus de messages privés sur Twitter

Twitter veut que vos amis vous envoient plus de tweets en privé.

Fermer