Médiamétrie a dévoilé jeudi dernier les chiffres d’audience de l’internet mobile au cours du quatrième trimestre 2010, et ces derniers ne révèlent pas de véritable surprise pour qui suit un peu ce marché depuis quelques années. Ainsi, dans le top 10 des sites les plus visités depuis un mobile, retrouve-t-on les géants du secteur, à

Médiamétrie a dévoilé jeudi dernier les chiffres d’audience de l’internet mobile au cours du quatrième trimestre 2010, et ces derniers ne révèlent pas de véritable surprise pour qui suit un peu ce marché depuis quelques années.

Ainsi, dans le top 10 des sites les plus visités depuis un mobile, retrouve-t-on les géants du secteur, à savoir Facebook, en tête avec près de 10 millions de visiteurs uniques. Suivent de près Google (9,9 millions), Orange (9,12 millions), SFR (7,6 millions) et YouTube  avec 7,13 millions, pour ne citer que les cinq premiers du classement, élaboré conjointement par l’AFMM (Association Française du Multimédia Mobile), les opérateurs mobiles (Bouygues Telecom, Orange, SFR), Médiamétrie et l’ensemble des acteurs du marché publicitaire (UDA, UDECAM, Geste, SRI, MMA, Acsel). Notons que, contrairement à ce qu’indiquent les chiffres sur les applications iPhone, où il ne figure pas dans le top 10, Twitter occupe la dixième place de ce classement avec 3,5 millions de visiteurs uniques au cours du quatrième trimestre 2010.

D’autre part, les troisième, quatrième et cinquième places des trois opérateurs mobiles sont-elles réellement représentatives, dans la mesure où ce sont des « passages obligés » pour de nombreuses fonctions et applications liant de facto les clients à leur fournisseur d’accès…

top10mobinautes Chiffres daudience dinternet sur mobiles : Facebook en tête

Concernant le périmètre de la mesure, celui-ci est encore limité aux connexions réalisés à partir d’un téléphone mobile via un réseau d’opérateur mobile en GPRS ou UMTS. Les autres équipements permettant de se connecter à internet en mobilité (iPod Touch, iPad, Tablette PC, etc.) sont exclus de la mesure, ainsi que les connexions en WiFi, la navigation à partir de téléphones RIM/Blackberry, la navigation en https (pages sécurisées sur les messageries par exemple), et enfin navigation à partir du navigateur Opéra ainsi que les clients des opérateurs virtuels (MVNO). Ce qui fait quand même beaucoup d’exclus, avec notamment un absent de marque : BlackBerry. La mesure tient compte en revanche des sites mobiles, ainsi que de ceux qui ne proposent pas de version spécifique, ainsi que des applications.

Internet mobile : de monsieur Geek à monsieur Tout le monde en 10 ans

Concernant l’évolution des usages et du marché, l’étude fait ressortir une véritable appropriation de l’internet mobile par les utilisateurs : il y a désormais désormais 15,5 millions de mobinautes en France sur 43,4 millions de personnes équipées de téléphone mobile, avec une progression de 3,3 millions de mobinautes supplémentaires au cours de l’année écoulée.

L’internet mobile a dix ans. Une décennie au cours de laquelle il est passé d’un usage confidentiel de geek à une fonctionnalité grand public, une évolution à mettre en grande partie au crédit de l’iPhone. Il reste cependant limité à un tiers des utilisateurs de mobiles, alors que l’écrasante majorité des possesseurs de PC se connectent quotidiennement au web. Une belle perspective de progression, qui devrait fournir encore du travail pour un bon moment à tous les spécialistes du web mobile et développeurs d’applications.

(source)