Chrome OS bientôt disponible dans Windows 8 ?

Voilà une information pour le moins surprenante ! Fort de son succès sur le marché des navigateurs, Google aurait l’intention d’intégrer sa plateforme Chrome OS dans les prochaines moutures de son navigateur.

Déjà qualifié de logiciel espion (spyware) par ses détracteurs, le navigateur Google Chrome pourrait une nouvelle fois défrayer la chronique en intégrant Chrome OS…au sein même de Windows 8.

Pour rappel, Chrome OS est un système d’exploitation développé par Google faisant la part belle aux applications en ligne et au cloud, ce qui le démarque des systèmes d’exploitation que nous avons l’habitude d’utiliser et lui vaut quelques critiques.

En effet, le fait d’être dépendant des applications et du stockage en ligne font craindre des répercussions sur la liberté et la vie privée de l’utilisateur, une crainte qui s’est évidemment renforcée avec les affaires récentes dont PRISM. Cela n’a cependant pas empêché le géant de Mountain View de proposer ses Chromebooks, nous permettant de découvrir que le système repose principalement sur le navigateur maison : Google Chrome.

Dès lors, il n’est pas surprenant d’apprendre par le biais de The Verge que Google travaille sur la possibilité d’intégrer l’interface de son système d’exploitation au sein de son navigateur, fraîchement promu numéro un en Europe par AT Internet.

Dans sa version développeur, sous Windows 8 uniquement, Google tire parti de Modern UI pour proposer un véritable système d’exploitation mettant évidemment en avant les services de la société américaine. Les raccourcis vers le navigateur Chrome, YouTube, Google Documents mais aussi Gmail apparaissent directement au sein d’une « Ã©tagère » qui rappelle fortement la barre des tâches de Windows. Tout à gauche nous retrouvons également un bouton démarrer qui regroupe l’ensemble des applications Web installées.

Reste qu’en venant se substituer à l’interface Modern UI de Windows 8, la méthode de Google risque de faire grincer des dents, The Verge n’hésite d’ailleurs pas à employer le terme de « cheval de Troie ». Il faut dire que Google prend à contre-pied le mode hybride de Windows 8 qui offre un espace plein écran plutôt pensé pour une utilisation tactile mais qui se révèle dans le cas de Chrome à destination du combo clavier/souris.

Alors, vrai nouveauté ou réel danger pour un Google de plus en plus intrusif ? Il semble en tout cas acquis qu’après s’être imposé sur le web avec ses services et son navigateur, sur les smartphones avec Android, Google se verrait bien un peu plus présent au cÅ“ur de nos ordinateurs.

Pour tester cette nouveauté, il suffit d’installer la version développeur de Chrome et le définir comme navigateur par défaut. Attention quand même, la version développeur peut présenter des risques d’instabilité et est donc réservée à un public averti.

(Source)


3 commentaires

  1. La méthode n’est pas très élégante ni très fair-play car elle introduit un « bureau » de plus sur Windows 8 voulant se substituer au bureau de Windows. The Verge a bien raison d’appeler cette méthode « cheval de troie ».
    Je pense que cela va introduire aussi une confusion auprès des utilisateurs déjà en peine avec cette transition desktop/tactile de Windows 8. Si l’hybride en laisse certains perplexe, là c’est pire. Cela pourrait d’ailleurs bien se retourner contre Google car vu qu’en plus cela n’est pas pensé pour du tactile ou ModernUI, il n’est pas dit que les gens qui utilisent avec plaisir cette interface soient content de se retrouver sur un bureau avec une barre des tâches (si il y en a, j’en suis, et il faut arrêter d’être de mauvaise foi, ça marche super bien).
    D’un autre côté ceux qui désirent rester sur le bureau de Windows 8 le plus souvent, verront d’un mauvais Å“il de se voir substituer leur précieux bureau pour un autre en plein écran avec lequel il faudra jongler avec le « vrai » pour retrouver leurs fichiers.

    Donc je trouve la méthode ni élégante ni intelligente de la part de Google que je trouve de moins en moins subtile, comme aveuglé par leur esprit anti-Microsoft à tout prix, tellement aveuglé que ça les rends eux-mêmes agressifs et détestables (sans compter leur comportement vis à vis de Windows Phone, etc.)Qu’en est-il de l’éthique chez les devs de Google ?. D’autant plus que ce n’est pas nouveau car Netscape avait déjà pensé au milieu des 90s à une sorte de navigateurOS devenant le centre d’activité, là Microsoft s’est empressé de lier IE à Windows… Question de survie pourrait-on dire ce n’était pas forcément élégant, mais bon, ils ont payé pour ça… Et depuis on ne peut pas dire que Microsoft ne soit pas devenu une autre entreprise.

    Bien heureusement, IE progresse à grand pas sur la qualité du moteur et le respect des standards, et j’espère que Firefox sortira un navigateur ModernUI tout ce qui a de plus simple qui s’imposera par sa seule fonction et non par ce forçage de main par Google.

  2. @toto> J’imagine que c’est une plaisanterie, mais au cas où je préfère vérifier.
    Un cheval de Troie c’est quand on n’a pas envie d’un truc : là l’utilisateur a envie de Chrome OS, sinon il ne l’installerait pas. Alors ok, Microsoft n’a peut-être pas envie, mais si ils veulent ils peuvent le garder leur OS et ne pas le vendre. Je ne comprends pas…

  3. @ropib : faut relire Homère et Virgile, le cheval de Troie, c’est justement quand on a envie d’un truc, mais qu’on n’a foutrement aucune idée de ce qu’il y a dedans. Et ça s’applique pas mal à tout ce que fait Google en ce moment, je trouve 🙂

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Nokia : fin de cycle pour Symbian et MeeGo ?

A partir de 2014, Nokia n’acceptera plus les nouvelles applications, ni les mises à jour d’applis pour les OS mobiles...

Fermer