Chromebook Pixel : le nouvel ordinateur haut de gamme de Google

Google a dĂ©voilĂ© hier soir son nouvel ordinateur portable haut de gamme qui embarque son propre systĂšme d’exploitation, Chrome OS, et concurrence directement Apple et ses MacBook…

BaptisĂ© Chromebook Pixel, le deuxiĂšme ordinateur portable commercialisĂ© sous la marque du gĂ©ant de la recherche est Ă©quipĂ© d’un Ă©cran tactile de 12.85 pouces affichant une rĂ©solution de 2560 x 1700 pixels, un processeur double coeur Core i5 cadencĂ© Ă  1.8 Ghz, 4 Go de mĂ©moire, 32 Go de stockage en SSD ainsi qu’une webcam HD. Le tout est dans une coque de type unibody en aluminium avec un clavier rĂ©troĂ©clairĂ© et un pavĂ© tactile en verre qui donne un engin assez fin (16.2 mm) et lĂ©ger (1.52 kg)…

CÎté connectique, il dispose de deux ports USB 2.0, un mini DisplayPort, un connecteur casque/microphone et un lecteur de cartes deux en un. Enfin, pour ce qui est du réseau, la norme WiFi 802.11n et la technologie Bluetooth 3.0 sont supportées.

Cet ultraportable embarque donc le systĂšme d’exploitation de Google, Chrome OS, qui facilite l’accĂšs aux diffĂ©rents services de la firme (Drive, Gmail, Docs, etc.) et repose en grande partie sur le nuage pour stocker tous ses fichiers (tout achat d’un Chromebook Pixel donnant accĂšs Ă  un 1 To de stockage sur Google Drive, histoire de compenser la capacitĂ© rĂ©duite du SSD).

Le Chromebook Pixel est d’ores et dĂ©jĂ  disponible en prĂ©commande aux États-Unis et au Royaume-Uni, pas encore en France pour le moment, sur le Google Play Store Ă  un prix de 1 299 dollars. Mais ce produit possĂšde dĂ©jĂ  sur le papier de nombreux points faibles : son prix, son autonomie (jusqu’Ă  5 heures) et sa connectique (pas d’USB 3.0).

Rappelons que contrairement Ă  ce qui est indiquĂ© un peu partout, le Pixel n’est pas la premiĂšre incursion de Google dans le monde du PC portable, mais la deuxiĂšme, puisque le premier Chromebook Google (fabriquĂ© par Samsung) a Ă©tĂ© dĂ©voilĂ© il y a prĂšs de deux ans. Voir le test du Chromebook Google que nous avions publiĂ© en juillet 2011.

(source)


21 commentaires

  1. J’ai toujours plaisir de voir comment un gĂ©ant qui annonce la fin de l’ordinateur portable tente de percer dans ce domaine. L’ordinateur ne serait-il pas mort comme l’on nous l’annonce depuis tant de mois ???

  2. Ce n’est pas indiquĂ© dans l’article, mais il faut savoir qu’au bout de 3 ans, il faudra payer 50$ par mois pour le tera de stockage dans le cloud (soit 600$ par an). Franchement elle a l’air foireuse cette machine, pour le mĂȘme prix on peut avoir un vrai ordinateur, mac, pc, bref un engin sur lequel on peut faire autre chose qu’accĂ©der aux services google.

  3. Comment veulent-ils percer dans le marchĂ© s’ils n’utilisent pas les derniĂšres technologies comme l’usb3 …
    Dommage!

  4. Moi j’ai du mal Ă  comprendre le prix surtout.

    Ici pour moi nous avons 3 points forts :
    La coque (unybody alu)
    L’Ă©cran (rĂ©solution + tactile)
    Le stockage en ligne
    Mais beaucoup de point négatifs :
    Le prix
    L’OS (qui du coup ne permet qu’une utilisation particuliĂšre de cette machine)
    Une autonomie limitée

    En gros Ă  moins cher que ça on obtient soit plus performant (ASUS UX32VD par exemple) soit plus mobile (dans les zenbook d’Asus aussi comme le UX21 et chez d’autres aussi d’ailleurs).
    Mais quand on voit particuliĂšrement l’UX32, son chipset graphique, sa possibilitĂ© d’upgrade, une jolie dalle matte IPS en full HD, un i7, et j’en passe …
    Personnellement mon choix est fait.

  5. Quel est le constructeur? Google? C’est peut etre pour ca que c’est le premier laptop de Google…

  6. « Rappelons que contrairement Ă  ce qui est indiquĂ© un peu partout, le Pixel n’est pas la premiĂšre incursion de Google dans le monde du PC portable, mais la deuxiĂšme » On peut mĂȘme dire le 5eme car avec 4 chromebooks de marques diffĂ©rentes et la chromebox… http://www.google.com/intl/en/.....books.html

    Je vois pas ou veut en venir Google avec ce portable a 1300$ alors que l’OS est super rĂ©duit. Cela ne satisfaira pas la grande majoritĂ© des professionnels car on ne peut pas installer de logiciels lourd comme Adobe (ok cela correspond a une minoritĂ©, ceux de l’image) mais on ne peut installer aucun logiciel. De plus cette unique possibilitĂ© de l’utiliser seulement si on est connectĂ© Ă  internet est juste hallucinant. Autant un chromebook a 300 euros je dis pourquoi pas, autant la, ca sent le bide. La seule cible valable aurait Ă©tĂ© le particulier, mais avec l’arrivĂ©e des tablettes, les PC n’ont pu de raison d’etre chez les particuliers. (mis a part les joueurs,… mais eux ont besoin d’un vrai PC).
    Non je ne comprend pas cette stratĂ©gie, qu’ils se penchent a fond sur leurs google glass, ou sur les smartphone, ou qu’ils reflechissent a un vrai OS, mais la clairement on y est pas. Peut-etre plus tard, quand tous les logiciels pourront s’utiliser a travers un navigateur, mais on y est pas.

  7. D’ici quelques annĂ©es, les gĂ©ants du PC auront un sĂ©rieux concurrent. Si Google s’y met, c’est qu’il y a un truc derriĂšre tout ça…

  8. Perso ça ne m’emballe pas du tout Ă  la base et quand j’ai vu le prix encore moins…je ne sais pas si ils vont en vendre beaucoup et je ne vois pas trop non plus l’intĂ©rĂȘt pour eux de se placer sur ce crĂ©neau dĂ©jĂ  bien encombrĂ© du laptop qui est en plus sur la descendante…

  9. Pour moi un stockage sur le cloud, c’est pas du tout un point positif, et encore moins un cloud chez google qui utilise toutes nos donnĂ©es de navigation Ă  des fins commerciales (je ne crois pas mettre les pieds dans le plat en disant ça). En y regardant de plus prĂšs, non, dĂ©cidĂ©ment ce laptop n’a de haut de gamme que le prix.

  10. Oui, c’est cher et cela ne fonctionnera peut-etre pas… pour l’instant.

    Mais il faut comprendre que trĂšs bientĂŽt, utiliser un ordinateur sans etre connectĂ© Ă  internet nous paraitra completement bizarre. Et etre connectĂ© Ă  internet sera d’autant plus facile que la 4G de nos tĂ©lĂ©phones portable rendra la connexion rapide.

    en terme d’usage, il faudrait voir la porportion grandisante des taches que l’on faisait en Ă©tant dĂ©connectĂ©/ sur des appli par rapport Ă  celles que l’on peut faire maintenant en ligne.

    perso : je n’est pas crĂ©Ă© de document word ou excel depuis 3 ou 4 ans car j’utilise google doc.

    Si demain, je peux commencer Ă  developper avec un outil en ligne (toujours Ă  jour, qui gere mes backups) sur un laptop qui dĂ©marre en trĂšs peu de temps (lui aussi toujours Ă  jours et Ă  l’abri des problemes de virus ou de backup). je vais commencer Ă  trouver cela fabuleu…

    au fait, dans la video du pixel… il semble est tactile, c’est vrai?

    pour l’abonnement au cloud, on n’a pas franchi le pas mais un jour, payer pour du stockage en ligne nous paraitra aussi naturel que de payer son abonnement adsl ou son abonnement mobile. il faut simplement que les prix baisse mais perso, je prefere payer pour un DD dans le cloud plutot que pour un DD Ă  moitiĂ© vide sur mon ordi.

  11. Pour moi le gros (l’Ă©norme) point faible de cette machine, c’est son prix. Qui voudra d’un ordinateur pareil pour 1300 dollars alors que pour ce prix lĂ  on peut avoir un pc dĂ©jĂ  bien complet ? A part les fans de la marque, je ne vois pas.

  12. Pingback: Chrome OS, une nouvelle raison de s'inquiéter pour Microsoft

  13. Merci Camille pour la news. On sent que la concurrence va faire rage surtout si Google se met dans la partie 😉 En revanche, je suis d’accord avec toi, quelques faiblesses sont bien prĂ©sentes et c’est d’ailleurs assez Ă©tonnant de la part de big G !

    En revanche, j’ai bien l’offre de 1TB pour Drive. C’est clairement l’avenir selon moi. Les futurs PC ou Mac vont ĂȘtre de plus en plus lĂ©gers et Ă©purĂ©s pour devenir de simple « remote » qui vont se connecter partout. Bientot, plus besoin de disques durs, d’installer des logiciels ou des jeux. Tout sera accessible en mode Ă  distance en se connectant au rĂ©seau. C’est le prolongement logique du Cloud actuel.

  14. « Ce n’est pas indiquĂ© dans l’article, mais il faut savoir qu’au bout de 3 ans, il faudra payer 50$ par mois pour le tera de stockage dans le cloud (soit 600$ par an) »

    Ou on voit ça sous l’angle opposĂ©: pour 1300$ tu as 3 ans inclus, donc 3×600$ de cloud (soit 500$ de rĂ©duc’ comparĂ© au prix retail) et on t’offre en plus une sacrĂ©ment belle bĂ©cane, sur laquelle tu pourras toujours installer un autre OS si le leur ne te plait pas.

  15. Moi je suis surtout surpris par le prix ! Mauvais positionnement je pense, leur image sur le marchĂ© du pc est Ă  faire, et lĂ  ça ne sera pas aussi facile que pour un navigateur web, vu la concurrence en face…

  16. « 50$ par mois pour le tera de stockage dans le cloud (soit 600$ par an) »
    Ou on voit ça sous l’angle opposĂ©: pour 1300$ tu as 3 ans inclus, donc 3×600$ de cloud »

    Avec 32 Go de mĂ©moire, la bĂ©cane serait bien obsolĂšte sans le tera gratuit pendant 3 ans…

  17. Attendons de voir ce que ça donne vraiment et les test qui devront bientĂŽt suivre. En espĂ©rant que la bĂȘte ne soit pas truffĂ©e de mouchards comme beaucoup de produits made in Big G

  18. Pingback: Chromebook Pixel : le nouvel ordinateur haut de gamme de Google | Mobile Marketing Advertising Technology | Scoop.it

  19. Le cloud c’est quand mĂȘme une sacrĂ© arnaque…
    On nous fait louer quelque chose qu’on aurait pu acheter moins cher qu’au prix ou on nous le loue…

  20. Un ordi-cloud Ă  un tel prix ça devient n’importe quoi.
    Ils vont vouloir nous vendre ça en France aussi ?
    A ce prix lĂ  la concurence est loin devant en terme de matos…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Pinterest boucle un tour de table Ă  200 millions de dollars

Le réseau social Pinterest, que l'on ne présente plus, vient de boucler un éniÚme tour de table de 200 millions...

Fermer