Comment 6 siestes par jour ont aidé le fondateur de WordPress à bùtir son petit empire

Comment un dĂ©veloppeur informatique s’est transformĂ© en « Uberman » grĂące au sommeil polyphasique.

mullenweg

Non Presse-citron ne vient pas subitement de se transformer en magazine de santĂ©, rassurez-vous. Mais s’il est un truc qui nous concerne tous, a fortiori dans un contexte ou internet a totalement dĂ©cloisonnĂ© le temps de travail et le temps de repos/loisir, c’est bien la gestion de la fatigue et du sommeil quand on passe des journĂ©es et des nuits rivĂ©s sur nos Ă©crans.

Je suis personnellement un adepte convaincu de la sieste depuis de nombreuses annĂ©es, et je regrette de ne pouvoir la pratiquer rĂ©guliĂšrement. Je parle d’ailleurs plutĂŽt de micro-siestes de 10 Ă  20 minutes parsemĂ©es au fil de la journĂ©e, mais de prĂ©fĂ©rence bien sĂ»r juste aprĂšs le dĂ©jeuner de midi. Ces petits breaks ont un effet incroyablement efficace sur la forme, la capacitĂ© Ă  se (re)concentrer, la mĂ©moire, bref, le fonctionnement du cerveau d’une façon gĂ©nĂ©rale.

Nos confrĂšres de Venture Beat racontent comment Matt Mullenweg, le jeune crĂ©ateur du systĂšme de gestion de contenu WordPress, sur lequel tournent Ă  ce jour 19% des sites web dans le monde (y compris Presse-citron) a organisĂ© sa productivitĂ© aux dĂ©buts du dĂ©veloppement de sa cĂ©lĂšbre plateforme : en devenant un « Uberman », un homme au sommeil polyphasique.

Selon Wikipedia, « le sommeil polyphasique est un mode de repos dans lequel le temps de sommeil d’une journĂ©e de 24 heures est rĂ©parti en plusieurs pĂ©riodes au lieu d’ĂȘtre regroupĂ© en une « nuit » (sommeil monophasique). C’est le mode habituel de sommeil chez de nombreuses espĂšces animales et il semble avoir Ă©tĂ© courant dans l’espĂšce humaine, au moins sous la forme biphasique (deux pĂ©riodes), avant l’Ăšre industrielle et la gĂ©nĂ©ralisation de l’Ă©clairage continu. »

sommeil polyphasique

« La pĂ©riode la plus productive de ma vie »

Mais, comme il vivait seul et qu’il passait le plus clair de son temps dans ses jeunes annĂ©es Ă  Ă©crire le code de ce qui allait devenir WordPress, Mullenweg a poussĂ© le concept trĂšs loin en adoptant un rythme de sommeil divisĂ© en six pĂ©riodes de 40 minutes sĂ©parĂ©es d’environ 2h30 entre chaque « sieste ». Un rythme pas Ă©vident Ă  tenir selon lui : il suffisait qu’il rate une seule de ses six siestes, et il Ă©tait fracassĂ© pour le reste de la journĂ©e. Cela Ă©tant, tant que ce fut socialement tenable il a poursuivi l’expĂ©rience, affirmant que cette pĂ©riode de sa vie fut l’une des plus productives.

Il a repris un rythme de vie normal quand il a rencontrĂ© sa petite amie (ou alors ce n’est peut-ĂȘtre plus le mĂȘme genre de sieste).

Je ne sais pas si certains d’entre vous se reconnaissent dans cette façon de gĂ©rer ses journĂ©es, mais elle me semble parfaitement en phase avec ce que j’entends rĂ©guliĂšrement autour de moi, toutes ces histoires de codeurs passionnĂ©s qui ont dĂ©veloppĂ© leur projet personnel sur le web « en quelques nuits avec beaucoup de cafĂ© ».

Les dĂ©veloppeurs et les geeks sont sĂ»rement des « uberman » (ubermen ?) qui s’ignorent.

 


30 commentaires

  1. C’est trĂšs tentant les 6 siestes par jour !

    D’autant que la digestion peut suivre le mĂȘme rythme avec 6 repas par jour (je ne parle pas de repas de hobbit hein mais de dĂ©coupage diffĂ©rent de nos 2000kcal) ce qui dĂ©clenche 6x la production d’insuline et permet une bien meilleure consommation des graisses ou sucres notamment…

    Mais effectivement, c’est difficile en sociĂ©tĂ©… Surtout en couple. Sauf si les deux sont dans l’informatique et/ou freelance :p

    En tous cas, je garde l’idĂ©e sous le coude pour essayer un jour !

  2. Utilisant quotidiennement WordPress pour mon site internet et m’Ă©tonnant chaque jour de la qualitĂ© de ce logiciel, dĂ©couvrir la technique de son crĂ©ateur est pour moi trĂšs surprenant ! Le sommeil polyphasique dite-vous ? Ça donne envie de se pencher sur la question… Reste Ă  trouver le temps !

  3. Pingback: Le secret du fondateur de WordPress pour b&acir...

  4. Pingback: Le secret du fondateur de WordPress pour b&acir...

  5. J’ai des anciens collĂšgues Ă©tudiants qui faisaient ça pour terminer leur projets informatiques Ă  temps durant leur cursus d’ingĂ©nieur.
    Ce fut trĂšs efficace, mais le retour Ă  un sommeil classique a pris plusieurs mois.

  6. Un truc de cĂ©libataire 😉 pour l’avoir essayĂ© pendant de nombreux mois, je peux vous dire que c’est un casse tĂȘte quand on est en couple … pour ma part je suis Ă  prĂ©sent plutot everyman !
    Redoutablement efficace pour abattre une quantité astronomique de tùches.

  7. Je ne savais pas que Matt Ă©tait un adepte du sommeil polyphasique, en tout cas ce genre de chose ne peut se faire qu’en dehors de toute vie sociale et relationnelle normale.

    Sa copine a dû le prendre pour un dingo au début ^^

  8. Pingback: Comment 6 siestes par jour ont aidé le f...

  9. Pingback: Comment 6 siestes par jour ont aidé le fondateur de WordPress à bùtir son petit empire | Webmaster CV

  10. Méthode trÚs intéressante, à retenir.
    Qu’est-ce que j’aurais aimĂ© la connaĂźtre pendant ma pĂ©riode d’exam ou mon mĂ©moire! (Et oui ce n’est pas qu’un truc de mec geek cĂ©libataire 🙂 )

    Le plus difficile Ă  gĂ©rer serait peut-ĂȘtre les amis/la famille, qui ne sont pas toujours trĂšs comprĂ©hensifs avec les modes de vie diffĂ©rents. Fini les soirĂ©es, les sĂ©ances de cinĂ©ma qui durent 3h….

  11. IntĂ©ressant, mais pas sĂ»r que ça soit cette forme de repos qui ait favorisĂ© sa crĂ©ativitĂ© : le (jeune) Ăąge a sans doute beaucoup jouĂ©, et aussi bien sĂ»r son passĂ© juste avant. Cette façon de se reposer lui a aussi permis de gagner du temps, qu’il a donc consacrĂ© Ă  sa crĂ©ativitĂ©, alors si forte.

    Cependant la vertu des micro siestes n’est plus Ă  dĂ©montrer, mĂȘme si celles-ci ne sont pas toujours faciles Ă  mettre en oeuvre. Lire l’excellent « Ă©loge de la sieste » de B.Comby, dĂ©jĂ  ancien mais toujours d’actualitĂ©, oĂč l’on apprend que de nombreux politiques font des micro sieste (et non ce n’est pas Ă  l’AssemblĂ©e hihi) et que Dali faisait une sieste flash particuliĂšre : il disposait une coupelle de tasse Ă  cafĂ© par terre, tenait une petite cuiller dans sa main juste au dessus, et fermait les yeux. Quand l’endormissement arrivait il lĂąchait la petite cuiller qui en tombant le rĂ©veillait, bref il avait « dormi » une fraction de seconde ce qui suffisait Ă  lui redonner un peu d’Ă©nergie ! On a tous l’expĂ©rience de tels moment d’endormissement, qui peuvent permettre effectivement de redonner du tonus, mais dans tous les cas ce qu’il faut c’est apprendre Ă  se connaĂźtre (nous n’avons pas tous besoin du mĂȘme sommeil) et Ă©viter les excitants avant le sommeil, par exemple lire un livre avant de s’endormir, et proscrire l’Ă©cran…certes pas toujours facile Ă  faire, mais parfois on le pourrait facilement il y a dĂ©sormais de nombreux couples qui sont chacun de leur cĂŽtĂ© avec leur smartphone dans le lit avant de dormir : franchement ils ont pas mieux Ă  faire ? 🙂

  12. Merci pour cet article qui met le point important sur l’entretient de notre mĂ©moire et de notre capacitĂ© de rĂ©gĂ©nĂ©rer nos neurones. Seulement, cette mĂ©thode me semble un luxe pour certains d’entre nous qui sommes entre autre prisonniers de notre train de vie: boulot, enfants… La sieste, une fois l’avoir adoptĂ©e devient un conditionnement. En tout cas pour ma part, j’ai tentĂ© quelques fois d’en faire, et Dieu sait que j’en avais et ai besoin!, je me suis sentie trĂšs bien!. Seulement le lendemain je commençais Ă  ressentir le besoin (je baillais tout le temps, et me sentais m’endormir…).
    Mais je retiens quand mĂȘme cette technique que je trouve trĂšs intĂ©ressante.
    En tout cas merci pour la qualité de vos articles!

  13. Pingback: Le secret du fondateur de WordPress pour bù¹tir son petit empire

  14. Les micro-sieste sont Ă©videmment bĂ©nĂ©fiques. Quand j’ai l’occasion d’en faire une, je ne me gĂȘne pas et je vois la diffĂ©rence. Lorsque l’on a un coup de barre, c’est l’idĂ©al pour profiter pleinement du reste de la journĂ©e.
    Par contre, c’est plutĂŽt compliquĂ© Ă  mettre en oeuvre ces 6 siestes par jour. Pour l’appliquer, il faudra en effet oublier famille et amis… 😉

  15. Petit ajout : en fait il semble d’aprĂšs de nombreuses Ă©tudes, que l’ĂȘtre humain se rĂ©gĂ©nĂšre vraiment au travers d’un cycle de sommeil complet. Or celui-ci ne peut ĂȘtre de 40 mn, il est plutĂŽt de 1h30 mini. Et c’est dans la derniĂšre phase de ce cycle de 90 mn qu’apparait le sommeil « paradoxal » qui est celui qui favorise le sommeil.

    DĂ©s lors je confirme que s’il a au de la crĂ©ativitĂ© Ă  cette Ă©poque, ça tenait surtout au fait qu’il Ă©tait plus jeune, et dans une phase crĂ©ative, les cycles de 40 mn lui permettant juste de gagner du temps et donc de maximiser le temps consacrĂ© Ă  la crĂ©ation qu’il avait en lui.

    Bref si vous voulez plus de crĂ©ativitĂ©, pas la peine de suivre cette mĂ©thode, ça ne marchera pas, vous serez juste crevĂ© ! Pareil pour l’alcool et les drogues, les artistes en prennent, mais c’est juste pour tenir, ça peut aider certains Ă  donner des coups d’accĂ©lĂ©rateurs de leurs idĂ©es, mais la plupart du temps c’est un style de vie et c’est pour compenser certains manques ou lutter contre les angoisses crĂ©atrices 🙂

    Par ailleurs j’avais essayĂ© pour ma part de me coucher Ă  23h et de me lever Ă  4/5h, parce qu’il parait que les heures avant minuit comptent double (!) mais ça dĂ©pend de notre horloge biologique personnelle, il faut surtout connaitre son corps, quand on est du soir inutile de vouloir se lever tĂŽt (c’est dur pour les personnes en 3×8…)

    Enfin certaines Ă©tudes annonçaient il y a des annĂ©es que chaque individu arrivait au top cĂ©rĂ©bral vers 30 ans, et qu’aprĂšs on perdait des neurones, on sait dĂ©sormais que c’est faux, les neurones se rĂ©gĂ©nĂšrent ! Mais certains disparaissent, et si les infos qu’ils contenaient n’ont pas transitĂ© dans un autre neurone, elles sont perdues, c’est un peu comme un ordi il faut des sauvegardes !!

  16. Si vous me le permettez Robin, je suis artiste et je n’ai jamais sentis la nĂ©cessitĂ© de me droguer ou de boire, et je n’ai jamais tenter l’expĂ©rience pour savoir ce que cela aurait pu m’ajouter. Cela dit, je pouvais (peut) passer de la figuration Ă  l’abstraction sans problĂšme… Et je suis d’accord avec vous que « certains » artistes doivent passer par un Ă©tat de survol pour creuser leur imagination ou leur idĂ©es de cet Ă©tat, mais Ă  prendre en risque la chute qui peut ĂȘtre plus douloureuse et nĂ©cessite vraiment plus de somnifĂšres que de fractions de sieste. C’est aussi une question d’hygiĂšne de vie et d’organisation. Alors oui, je vous rejoins dans le sens oĂč vous parlez de « jeunesse ». Par contre je ne connaissais pas l’astuce de Dali, 🙂 merci pour cette info!.

  17. Si vous me le permettez Robin, je suis artiste et je n’ai jamais sentis la nĂ©cessitĂ© de me droguer ou de boire, et je n’ai jamais tenter l’expĂ©rience pour savoir ce que cela aurait pu m’ajouter. Cela dit, je pouvais (peut) passer de la figuration Ă  l’abstraction sans problĂšme… Et je suis d’accord avec vous que « certains » artistes doivent passer par un Ă©tat de survol pour creuser leur imagination ou leur idĂ©es de cet Ă©tat, mais Ă  prendre en risque la chute qui peut ĂȘtre plus douloureuse et nĂ©cessite vraiment plus de somnifĂšres que de fractions de sieste. C’est aussi une question d’hygiĂšne de vie et d’organisation. Alors oui, je vous rejoins dans le sens oĂč vous parlez de « jeunesse ». Par contre je ne connaissais pas l’astuce de Dali, 🙂 merci pour cette info!.

  18. @Robin, on peut faire la mĂȘme chose avec des clĂ©s par exemple le but Ă©tant de
    dormir mais surtout pas rentrer en sommeil paradoxal ce qui aurait un effet inverse.
    Cela permet donc de se rĂ©veiller avant que l’on rentre dedans.(l’idĂ©al Ă©tant d’accĂ©der directement au sommeil profond)
    Pour ce qui est des temps, ici il n’est pas question de faire un cycle complet mais de mettre
    (entre guillemets) le cerveau, le corps en pause pour qu’il se regĂ©nĂ©re vite fait.(un peu comme un reset)
    j’ai essayĂ© comme vous le mĂȘme style de sommeil (mes cycles sont de 1h35) et 3 ou 4 cycles
    me suffise. Seulement ce qu’il faut dire, c’est que sur du long terme (plusieurs mois) il va s’installer tout mĂȘme une fatigue qu’il faudra combler tot ou tard (perso le dimanche gĂ©nĂ©ralement je dors plus)
    j’ai essayĂ© quelques semaines le uberman qui est trĂšs fatiguant, en fait cela sera justifiĂ© si vous avez une raison trĂšs motivante de le faire (un projet Ă  finir qui vous tient Ă  coeur)

    @artettuto conditionnement non je pense pas cela devient comme un besoin dĂšs lors que notre Ă©nergie manque, perso je ne fais pas de sieste systĂ©matiquement mais uniquement lorsque j’en ressens le besoin.
    De toute maniĂšre si vous bailler c’est que la fatigue est lĂ , cela reste un signal d’alerte pour indiquer que vous avez sommeil et que vous ĂȘtes en manque.

    La pratique de l’uberman reste tout de mĂȘme anti-social …mais c’est une excellente maniĂšre pour apprendre Ă  s’endormir rapidement (et se rĂ©veiller aussi sur commande)
    En fait c’est un domaine assez facinant et Ă©tonnant.
    Bon dimanche

  19. Article intéressant !
    Ça me fait penser aux phases d’Ă©veil et de sommeil chez un nouveau-nĂ©. C’est un cycle nĂ©cessaire pour un bĂ©bĂ© pour pouvoir garder le rythme et assimiler toutes les informations qui l’entourent dans la journĂ©e (chose trĂšs fatigante). Je suppose donc que cela doit ĂȘtre supra efficace !
    En fait, nous avons tous été des Uberman dans notre vie.

  20. Petit rajout à mon précédent commentaire sur les bébés qui font pareil :
    je pense que ce systĂšme peut ĂȘtre efficace seulement si, comme pour les petits, la phase « sommeil » correspond Ă  un cycle complet de sommeil (soit de 1h15 Ă  1h45 selon les personnes) et qu’il n’est pas contrariĂ© (gare aux crises sinon) !

  21. L’exemple des bĂ©bĂ©s est intĂ©ressant et on dit bien « dormir comme un bĂ©bĂ© »
    Il a de la chance le bĂ©bĂ© il ne se pose pas de question, sur la sociĂ©tĂ©, comment arriver Ă  gagner son biberon tout ça 🙂
    DĂ©s lors il a un sommeil « naturel » et qui n’est pas parasitĂ© par de mauvaises pensĂ©es.
    Ah j’ai une coquille dans mon texte du 15 fĂ©vrier 2015 11:41 « …c’est dans la derniĂšre phase de ce cycle de 90 mn qu’apparait le sommeil « paradoxal » qui est celui qui favorise LA CREATIVITE »

    (c’Ă©tait Ă©vident car le sommeil qui favorise le sommeil on ne s’en sort plus!)

    Et bien sĂ»r loin de moi l’idĂ©e de penser que les artistes sont des alcoolos ou des droguĂ©s 😉
    Par contre j’ai parlĂ© des hommes politiques un peu et il faut noter chez ces personnes des troubles de sommeil certains entrainant ensuite des Ă©normes troubles de mĂ©moire ils ne rappellent plus trop de leurs promesses !!

  22. Une autre mĂ©thode (que je vais tester d’ailleurs prochainement ) est celle de l’ancrage: sous hypnose (de praticien, pas de spectacle) un petit « programme » est implantĂ© Ă  votre esprit, qui permet de s’auto-plonger dans un sommeil d’environ 15-20 minutes. Le sommeil hypnotique Ă©tant reconnu comme extrĂȘmement rĂ©parateur .
    À suivre…

  23. C’est trĂšs intĂ©ressant mais le plus dur serait de trouver l’endroit ou poser sa tĂȘte au boulot, sans parler du fait que je ne maĂźtriserai pas une sieste de 15 minute, j’arriverai mĂȘme pas Ă  fermer les yeux durant ce temps (lol). Mais quoi qu’il en soit, ça ne peut ĂȘtre que bĂ©nĂ©fique pour les neurones. Voici quelques applications simples qui pourront vous faire gagner du temps et vous aurez plus de disponibilitĂ© que vous ne le croyez en fin de journĂ©e: Evernote, Pocket, Wunderlist, Dropbox et lastpass. Ci-aprĂšs le lien si vous voulez vous renseigner: https://blog.lastpass.com/fr/2015/01/save-a-bundle-with-the-productivity-pack.html/

  24. Kyllian, c’est tentant toutes ces applications, mais notre cerveau est fatiguĂ© des modes d’emploi… Une bonne sieste serait vraiment de toute coupure mĂȘme pour un laps de temps, et ces applications nous aiderons certes, mais l’addiction en sera plus grande.
    Dormir, dormir, dormi, bientĂŽt sera un luxe!.
    Bonne fin de soirée à tous, ou bonne journée!
    Sam

  25. J’ai encore envoyĂ© un message sans mettre mon prĂ©nom, dĂ©solĂ©e, mais c’est bien la fatigue du soir qui ralentis le systĂšme de mon cerveau…;)
    Bonne nuit ou bonne journée!
    Sam

  26. Pingback: Comment 6 siestes par jour ont aidĂ© le fondateur de WordPress Ă  … – Presse-citron (Blog) | zenria

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Xiaomi Mi 4
Xiaomi s’attaque au marchĂ© amĂ©ricain, mais pas avec ses smartphones

La drÎle de stratégie qui consiste à lancer la marque via des accessoires


Fermer