Comment bien démarrer sur Snapchat… pour ceux qui n’y comprennent rien !

Un dialogue sans langue de bois entre un « jeune vieux » et un « vieux jeune » autour de Snapchat, où comment mieux appréhender le réseau social de l’éphémère.

snapchat-stories-home

Discussion entre Rodouane Ali Mokbel, consultant Social media chez Publicis Media, qui officie sur Snapchat sous le pseudonyme terriblement créatif  de @rodouane  et Sélim Niederhoffer, blogueur lifestyle et community manager de Patrick Bruel (qui est sur Facebook, Twitter, Instagram mais pas Snapchat…)

Snapchat, tout le monde en parle, les marques s’y mettent pour trouver les « ados là où ils sont », c’est la plateforme de conversation dont la croissance fut la plus rapide en 2015.

Mais malgré cette explosion du réseau social au logo jaune, certains anciens jeunes de la génération Y pourtant présents sur Facebook, Twitter et Instagram n’arrivent toujours pas à sauter le pas et à trouver la motivation pour (bien) utiliser Snapchat.

Suite à ce statut posté sur… Facebook, la discussion entre « jeunes vieux » qui ne comprennent rien à Snapchat et « vieux jeunes » partisans de l’appli de partage de photos et de vidéos a démarré.

Discussion entre Sélim Niederhoffer, un « snap-sceptique » qui galère à y trouver un intérêt et Rodouane Ali Mokbel, « snap-enthusiast ».

Sélim : « Tu sais quoi, je crois que je suis trop vieux pour Snapchat… »

Rodouane : « Malgré mon âge, Snapchat est devenu mon réseau préféré. Simplement parce que c’est une nouvelle façon de communiquer plus proche du réel, d’ailleurs Casey Neistat, le célèbre influenceur / blogueur / réalisateur a aussi voulu surfer dessus avec BeMe : une application qui interdit la retouche de photo et même de cadrer correctement. En effet pour poster du contenu il faut porter son téléphone au niveau de son cœur, la photo est postée directement sans preview et sans retouche : https://beme.com/ »

Sélim : « Mais en fait, outre l’âge, je ne suis pas la STASI tu vois. Je crois que la vie des autres, je m’en fous. J’ai du mal à m’intéresser à une blogueuse dans sa chambre d’hôtel, à une pote qui part en week-end et qui chante dans sa voiture, à un cheesecake mal éclairé au resto… »

snap

Rodouane : « Il faut suivre les bonnes personnes, c’est sûr ! Mais les stories autour de l’Everest, de l’espace, des finales NCAA avec ce vrai coté « réel » rendent addict. Et tu peux poster tout le contenu que tu veux sans avoir peur d’être jugé par des personnes extérieures. Tu sais exactement qui a vu tes stories et qui t’ajoute, paradoxalement c’est le plus sulfureux des réseaux qui est le plus sécurisé de ce point de vue. »

Sélim : « En vrai, ce qui me m’horripile, c’est la notion de temps perdu, de temps passé à mater des stories. J’ai mon compte Facebook depuis 2007, je suis sur Twitter, Instagram : je donne déjà tellement de temps à tous ces réseaux, je ne comprends pas pourquoi j’en donnerais encore plus à un réseau qui efface les contenus ! Si je bosse pour ces réseaux, il faut que ça me serve ! Je veux du retour sur investissement ! »

Rodouane : « Mais justement c’est un gain de temps énorme. Fini de perdre du temps à shooter 10 fois le même cheesecake pour avoir l’angle parfait d’Instagram.  Tu postes du vrai contenu. D’ailleurs ta relation au contenu va changer, le but étant de partager ton expérience et non plus le coté matériel. La relation au contenu que je poste est différente, le coté moins chiadé de ce que j’ai envie de partager me rend plus spontané.

Ensuite si tu veux immortaliser tes plus belles prises, tu mets tout ça en story donc tu l’as quand même 24h et si jamais c’était vraiment bien, tu peux le sauvegarder et instagramer plus tard (en prenant soin de retoucher).

« Avec Snapchat, ta relation au contenu va changer »

Sélim : « A titre personnel, je ne comprends pas pourquoi les filles demandent si j’ai Snapchat pour m’envoyer des sextos… Comme si le réseau assurait plus de sécurité et d’anonymat… Ils se sont quand même fait hacker l’an dernier… »

Rodouane : « Disons que lorsque tu as une notification Snapchat, tu sais qu’il faut tourner ton écran. 9 fois sur 10 tu t’es isolé pour visionner finalement un coucher de soleil mais mieux vaut être prudent. Sur la sécurité, malheureusement le risque est le même que sur les autres à un détail près : moins de data personnelles sont connues et détenues par Snapchat »

Sélim : « Bon allez, sixième tentative, je vais y arriver… Des recos pour bien réussir sur Snapchat ? Pour enfin bien utiliser Snapchat ? »

Rodouane : « Snapchat en 5 points je vais dire :

  • Ne suivre d’abord qu’une dizaine de personnes que tu côtoies vraiment avec qui tu vas pouvoir te lancer dans des délires d’échanges (filtres, faceswap etc) histoire de t’habituer.
  • Se jeter sur les stories « monde » pour découvrir toutes les villes les évènements mondiaux comme tu ne les a jamais vus comme la fête des Morts au Mexique, l’ascension de l’Everest, la journée internationale du Burger ou du donuts. Ensuite des villes du monde sont mises en avant régulièrement par l’appli.
  • VERIFIER 3 FOIS le username des personnes à qui tu envoies des snaps dévoilant ton anatomie
  • Mettre l’application à jour dès que possible pour profiter de leurs innovations car Snapchat est une plateforme qui met l’accent sur l’expérience utilisateur avant les marques… pour le moment
  • Suivre des célébrités que tu apprécies (très important) type sportif ou chanteur qui montre souvent l’envers du décor avec du contenu que tu ne verras nulle part ailleurs.

3 commentaires

  1. Génial, je ne comprends toujours rien a ce réseau… En gros, des filtres pour faire des tetes débiles qu’on envoie a ses potes… et ? Comment ca va m’aider dans mon business ?

    • @prouted : Sur ta notion de business, snapshat deviens primordial si tu as une vision à long terme de ton business. Car en fait la segmentation d’âge de ce réseau correspond à tes futurs clients. Et ne pas y être présent (avec une stratégie pour te rendre attractif) de garantit ton futur ROI… on est sur un investissement à long terme…

      Si ton business es sur du court terme : startup à vocationd e rachat dans les 2/3 ans… c’est sur que l’intérêt y est moindre (en terme de ROI immédiat).

      Si cela à pu t’éclairer.

Répondre

Lire les articles précédents :
Un clavier d'ordinateur Windows
La mise à jour d’Anniversaire de Windows 10 arrivera le 2 août

La grande mise à jour de Windows 10 arrivera le 2 août, juste après la fin de la gratuité de...

Fermer